À l’heure où le monde entier vit sous l’emprise de la peur et de l’incertitude liée au nouveau coronavirus, les théories se multiplient, mais les questions restent toujours sans réponses.

Beaucoup se permettent de donner des conseils comme s’ils étaient experts en la matière, et les gens sont prêts à croire tout et n’importe quoi, quitte à sombrer dans l’illusion.

Bien que la médecine ait clairement défini les symptômes, il est fréquent que ceux-ci soient confondus avec d’autres maladies saisonnières. C’est pourquoi il est primordial de les distinguer, pour le salut des patients.

De nombreux pays se voient obligés de limiter les tests d’infection aux cas absolument urgents. Ce qui implique que les personnes présentant des signes plutôt légers ne seront jamais diagnostiquées.

En outre, le rhume est très courant en cette période de l’année. Il est donc très difficile de savoir exactement de quoi l’on est atteint.

Lors de son apparition, le coronavirus provoque une toux persistante accompagnée d’une fièvre, mais pas de nez bouché ou qui coule.

atteint du coronavirus
Cellules infectées par le COVID-19/Wikimedia Commons

Arrivé aux stades les plus critiques, il peut causer des lésions pulmonaires très sérieuses. Dans cette situation, l’isolement n’est plus suffisant lorsque l’on est atteint : il faut que le patient soit hospitalisé pour une meilleure prise en charge.

Par contre, la grippe se reconnaît par un état fébrile, une toux, des maux de gorge, un écoulement nasal ou un nez bouché. Cette maladie respiratoire peut aussi engendrer des courbatures, des migraines et parfois des vomissements, ou encore une diarrhée.

atteint de la grippe
Virus de la grippe/Wikimedia Commons

Les mêmes désagréments peuvent être observés chez les personnes enrhumées, mais sans diarrhées ni vomissements.

Il est également possible de ressentir une perte de goût et de l’odorat. Les boissons chaudes sont très recommandées lorsque l’on est atteint d’un rhume.

atteint du rhinovirus
Rhinovirus/Pixabay

Bien entendu, la seule chose à faire en cas de doute est de contacter au plus vite les services de santé locaux. Sortir de chez vous serait une grave erreur si vous pensez avoir été contaminé.

Vous pourrez ainsi ralentir considérablement la propagation de l’épidémie, donner un peu de répit aux corps médicaux et les soulager d’un grand poids durant cette crise.

Il n’y a qu’à voir la pénurie de lits que vivent les hôpitaux italiens et la difficulté à laquelle sont confrontés les professionnels de la santé pour gérer les patients.

Espérons qu’après toutes ces clarifications, ceux qui pensaient que le COVID-19 était une simple grippe saisonnière se remettront rapidement en question et prendront conscience de leur erreur.


Partagez l'article

>