Comment la Chine a un jour ralenti la rotation de la Terre


Comment la Chine a un jour ralenti la rotation de la Terre - notre-planete, nature - Yangzi Jiang, Terre, Séisme de 1556 au Shaanxi, Seconde (temps), planète, Période de rotation, Moment d'inertie, Mètre cube, Masse, Longueur, insolite, Fleuve Jaune, Exoplanète, Énergie hydroélectrique, électricité, eau, dangers, Chine, Barrage des Trois-Gorges, Barrage, Axe de rotation, astéroide, Asie
Wikipedia Commons

Depuis maintenant près de 4,5 milliards d’années, notre planète tourne autour du Soleil en un an, et autour d’elle-même en 24 heures (23 heures, 56 minutes et 04 secondes).

Si elle a déjà connu de grandes catastrophes qui ont mis à mal ses habitants, comme la disparition des dinosaures due à un astéroïde, le tremblement de terre de Shaanxi en 1556 qui a causé la perte de 830 000 âmes ou l’inondation du fleuve Jaune de 1887 (1 million de vies), elle a cependant toujours été assez puissante pour s’en relever.

Mais derrière ce masque de Dame nature inébranlable se cache pourtant une planète qui s’affaiblit peu à peu à cause de l’activité humaine…

Une construction beaucoup trop lourde à supporter

Situé au centre de la Chine dans la Province d’Hubei, le barrage nommé Trois Gorges est considéré comme le plus grand barrage hydroélectrique jamais construit au monde.

Ce dernier traverse le plus long fleuve d’Asie, Yang Tsé, et a pour mission principale de transformer l’eau en électricité.

Ainsi, sa puissance extraordinaire de 22 500 mégawatts lui permet de générer pas moins de 98,8 millions de kilowattheures chaque année.

Pour que cela soit possible, les ingénieurs ont donc érigé un mur de 2 335 mètres de longueur et 185 mètres de hauteur, sans compter son immense réservoir d’eau de 154 500 hectares : en tout et pour tout, le barrage hydroélectrique des Trois Gorges retient à lui seul plus de 45 milliards de mètres cubes d’eau.

En d’autres termes, notre planète est obligée, depuis 2012, de supporter un poids d’environ 42 milliards de tonnes à cet endroit, ce qui est, évidemment, non pas sans conséquence…

Comment la Chine a un jour ralenti la rotation de la Terre - notre-planete, nature - Yangzi Jiang, Terre, Séisme de 1556 au Shaanxi, Seconde (temps), planète, Période de rotation, Moment d'inertie, Mètre cube, Masse, Longueur, insolite, Fleuve Jaune, Exoplanète, Énergie hydroélectrique, électricité, eau, dangers, Chine, Barrage des Trois-Gorges, Barrage, Axe de rotation, astéroide, Asie
Wikipedia Commons

Des conséquences désastreuses pour la planète bleue

La Terre a beau pouvoir soutenir d’innombrables constructions humaines sans aucune peine (du moins en apparence), jamais un édifice n’avait encore été aussi lourd.

Et bien que cela puisse paraitre exagéré de prime abord, le barrage hydroélectrique des Trois Gorges semble ralentir la rotation de notre planète : en effet, il a un (léger) impact sur le moment d’inertie de la Terre, ce qui signifie que le volume trop important de l’eau du barrage est tel qu’il a modifié la répartition de la masse de notre planète par rapport à son axe de rotation.

Pour comprendre ce concept, il suffit d’imaginer une patineuse artistique pivoter sur elle-même : pour gagner en vitesse, elle aura tendance à placer ses bras le long de son corps.

Au contraire, pour ralentir, elle ouvrira ses bras : ici, on voit bien que plus on concentre le poids vers l’axe de rotation (qui est, dans ce cas, son corps et ses pieds) plus on prend en vitesse.

En ce qui concerne la Terre donc, les 42 milliards de tonnes du barrage des Trois Gorges font contrepoids.

Fort heureusement, le ralentissement de notre planète est extrêmement limité et il n’est en aucun cas question qu’elle s’arrête de tourner : la perte de vitesse est estimée à 0,06 microseconde seulement.

Cependant, nous sommes en droit de nous demander s’il ne serait pas temps de revoir nos priorités et notre folie des grandeurs à la baisse…