Nous avons tous une certaine fascination pour les cités perdues, la célèbre Atlantide ou encore l’Île au trésor. Nous n’avons aucune certitude de l’existence de ces merveilles, pourtant, les plus romantiques d’entre nous y croient dur comme fer.

Si, comme ces éternels amoureux de l’aventure, vous adorez ce genre de mystères, vous allez être servis ! En effet, les scientifiques prédisent la réapparition prochaine d’une « ville fantôme », jusque là, enfouie au fond d’un lac en Toscane, depuis un quart de siècle.

Il s’agit de Fabbriche di Careggine, une petite communauté, datant du 12e siècle et peuplée par 150 habitants. Elle comptait en tout 130 maisons et une église. La Repubblica, site d’information italien, a rapporté que les artisans forgerons y avaient trouvé leur bonheur, pendant très longtemps.

Malheureusement, ce petit paradis a perdu tous ses charmes à cause d’un barrage hydroélectrique bâti en 1946 dans les alentours. Ce projet, initié par une société italienne d’énergie « Enel », obligea les habitants à déménager dans le village le plus proche.

Vous l’aurez, sans doute deviné, des inondations ont submergé Fabbriche di Careggine et ont créé un lac artificiel nommé Vagli. Cela fait donc 75 ans que l’ancienne ville « repose » au fond de l’eau.

Wikipedia Commons

Au cours de cette période, des touristes ont eu, à quatre reprises, le privilège de poser les pieds sur les vestiges de Fabbriche di Careggine. Cela s’est produit au moment où l’on a vidé le lac pour des besoins techniques, en 1958, 1974, 1938 et 1994. Des foules incroyables étaient venues profiter de ce moment unique.

L’office du tourisme local affirme que cette opportunité pourrait se représenter, car on prévoit une autre séance similaire prochainement. C’est ce qu’a déclaré CNN, qui a rapporté les propos de la fille de l’ancien maire, Lorenza Giorgi. La demoiselle a fait une publication sur les réseaux sociaux selon laquelle le lac serait encore nettoyé en 2021.

Par ailleurs, la chaîne de télévision américaine a également recueilli les dires de « Enel », qui a confirmé qu’elle avait entamé les préparatifs pour munir Vagli d’un autre bassin drainant.

La société d’énergie espère ainsi faire d’une pierre, deux coups ; faciliter l’entretien du lac, et redonner un nouvel attrait touristique à la région.

Il n’y a qu’à voir le nombre de visiteurs venus admirer la renaissance, même temporaire, de Fabbriche di Careggine, pendant toutes ces années, pour se rendre compte que c’est loin d’être un évènement anodin. L’idée soumise par « Enel » serait de ce fait certainement bénéfique pour toute la municipalité.


Partagez l'article

>