Des millions de personnes à travers le monde partagent leur vie avec des animaux domestiques. En France, près de 49,9 % des foyers possèdent, au moins, un animal de compagnie.

Publicité

Pour la plupart, le chat est la bête domestique par excellence, réputée par sa passivité et son manque d’intérêt. Cependant, des recherches récentes ont montré que le comportement désintéressé des chats à l’égard de leur propriétaire est le résultat d’une mauvaise communication.

Les scientifiques ont réalisé une série d’observations quant aux interactions chat-humain, Karen McComb, psychologue à l’Université du Sussex au Royaume-Uni explique que le secret d’une bonne réceptivité avec votre félin, n’est rien de plus simple que de lui sourire — à sa façon, c’est-à-dire en clignant les yeux et en les plissant légèrement.

Publicité

L’état satisfait et décontracté d’un chat se traduit généralement par des yeux quasi fermés, et un clignement lent. Ainsi, les humains peuvent utiliser cette technique pour véhiculer un message bienveillant et rassurant à leur animal de compagnie.

Afin d’en savoir plus sur ce lien particulier, des expériences ont été réalisées par des psychologues sur les chats de différents foyers, avec leur propriétaire, mais aussi avec des étrangers.

Public Domain/Pikrepo

Dans une première expérience, 21 chats issus de 14 familles différentes ont été installés dans l’environnement habituel, en face de leur maître. Ce dernier cligne lentement ses yeux lorsque l’animal le regarde.

Publicité

Les scientifiques ont pris des photos des deux visages à ce moment-là, et les ont comparés avec celui d’un chat en dehors de toute interaction. Ainsi, l’équipe a constaté qu’il existe bel et bien une réaction de la part de l’animal lors de l’échange.

Dans une seconde expérience menée sur 24 autres chats, les propriétaires ont été remplacés par les chercheurs, qui sont des étrangers de la situation. Ces derniers ont fait la même chose qu’au début, en tendant la main vers l’animal, cette fois-ci.

Étonnement, bien que ces personnes ne soient pas familières à l’environnement habituel des chats, les observations ont montré que ceux-ci étaient plus susceptibles de cligner les yeux, mais aussi de s’approcher lentement vers la main tendue.

Publicité
Public Domain/Pxhere

Par ailleurs, il est vrai que les chiens expriment leurs émotions de façon plus explicite, ce qui laisse penser qu’ils sont mieux réceptifs et plus interactifs, mais les études récentes ont démontré que la communication est simplement différente avec les chats.

Ces derniers sont en phase avec les sentiments et la personnalité de leur propriétaire, de par le changement de leur attitude lorsque leurs colocataires sont tristes ou excités, mais aussi la reconnaissance de leur surnom quand ils se font appeler.

En outre, les chercheurs se demandent pourquoi les chats choisissent de cligner lentement les yeux pour exprimer leur sympathie. L’interprétation des comportements chez les animaux domestiques est assez complexe, mais ceci signifie sans doute qu’un regard ininterrompu est synonyme de menace.

McComb explique que nous pouvons reproduire ces situations avec nos chats à la maison, et même ceux dans la rue, en vue de renforcer l’interaction avec ces félins qui nous côtoient depuis toujours. Il s’agit également d’un moyen d’améliorer leur état émotionnel, et d’approfondir nos connaissances sur leurs capacités sociocognitives.

Publicité


Partagez l'article

Contenu Sponsorisé

>