S’il existe bien des domaines qui sont en perpétuelle évolution dans notre monde, il s’agit sans aucun doute de la technologie et de l’étude des astres.

Publicité

Et quand les deux s’allient, cela donne place à des découvertes absolument incroyables. La dernière en date n’est autre que l’œuvre de l’agence spatiale japonaise Jaxa, vendredi 21 septembre 2018.

Grâce à l’atterrissage réussi de son vaisseau spatial qui répond au nom de Hayabusa-2, nous avons enfin la possibilité de voir d’on ne peut plus près les toutes premières images de l’astéroïde Ryugu, pour le plus grand bonheur de nos yeux…

Publicité

Un évènement historique sans égal

Pour la toute première fois de l’Histoire, un vaisseau spatial sans pilote a largué deux petits rovers (à savoir des sondes dont la mission est d’explorer la surface d’un astre) en forme de cylindres de 8 centimètres sur l’astéroïde Ryugu, situé à pas moins de 186 millions de kilomètres de notre planète.

Lancé il y a de cela presque 4 ans, en 2014, Hayabusa-2 nous permet déjà de voir 2 clichés, bien que tous les deux un peu flous, de l’astéroïde : alors que le premier date du 21 septembre, le second quant à lui a été pris le lendemain, le samedi 22 septembre 2018 et nous est parvenu aux alentours de 11 h 45.

Jaxa

Ingénieux, ce concept de vaisseau à rovers entièrement robotisé est une véritable prouesse technologique : pour se déplacer sur la surface rugueuse de Ryugu, Rovers-1A et Rovers-1B (les deux rovers du vaisseau) sont dotés d’un moteur rotatif qui leur donne l’avantage de pouvoir sautiller et ainsi parcourir le rocher spatial d’un kilomètre de diamètre.

Publicité

Aussi, les ingénieurs japonais y ont intégré un thermomètre, quelques panneaux solaires ainsi qu’une caméra.

« Je ne trouve pas de mots pour exprimer à quel point je suis heureux d’avoir pu réaliser une exploration mobile à la surface d’un astéroïde. Je suis fier que Hayabusa-2 ait pu contribuer à la création de cette technologie pour une nouvelle méthode d’exploration de l’Espace par mouvements de surface sur de petits corps » s’exclame Yuichi Tsuda, le Directeur responsable du projet.

Jaxa
Jaxa

Des découvertes à venir

Le rôle des deux rovers ne s’arrête pas là : techniquement, ils sont censés rapporter sur Terre des petits morceaux de l’astéroïde vieux de presque 5 milliards d’années, durant l’année 2020, pour nous permettre d’en savoir un peu plus sur les origines de notre planète bleue et plus particulièrement sur sa formation.

Publicité

Pour y parvenir, ce sera au tour d’Hayabusa-2 de se poser sur le sol de Ryugu pour en prélever quelques échantillons à la fin du mois d’octobre : « En étudiant les astéroïdes, nous en apprenons davantage sur le système solaire précoce et autant sur la vie elle-même » déclare le scientifique Bill Nye

Jaxa

Enfin, l’agence spatiale Jaxa affirme qu’un atterrisseur allemand, nommé Mascot, devrait faire son entrée pour tenter de faire exploser une partie de l’astéroïde et pénétrer dans ses profondeurs en y créant un petit cratère.

Cette étape est certainement la plus attendue par la communauté scientifique, car elle aura alors l’occasion d’analyser pour la toute première fois des roches parfaitement intactes, qui n’ont pas été usées par le temps, et plus particulièrement par l’exposition au Soleil.

Publicité

En attendant son retour et l’étude de ces matériaux si précieux avec impatience, espérons que tout se déroule comme prévu…


Partagez l'article

Publicité
>