Ces deux passeports sont les plus puissants au monde


Ces deux passeports sont les plus puissants au monde - voyage - Visa (document), Tiers monde, Somalie, Singapour, Politique étrangère, Pays en développement, Pays développé, Passeport, Pakistan, Ouzbékistan, Moyen-Orient, japon, Irak, france, état, Citoyenneté, Canada, Asie, Allemagne, Afghanistan
Jackmac34, Pixabay

Indispensable pour voyager à travers le monde, le visa est un sceau officiel délivré par les autorités d’un État pour permettre à un étranger de circuler librement dans un pays, sur une période donnée, plus ou moins longue.

Si certains citoyens ont la chance de pouvoir partir simplement sur présentation de leur passeport, leur permettant donc de découvrir le reste du monde à leur aise, d’autres en revanche se voient forcés d’attendre un visa pendant des semaines (avec de fortes chances que ce dernier soit refusé), pour espérer se déplacer hors de leurs frontières.

Tandis que l’Allemagne a longtemps été le pays possédant le passeport le plus puissant au monde, en compétition avec deux autres pays, cette tendance semble avoir changé en 2018…

Deux pays asiatiques en tête de liste

Jusqu’en 2018, seuls les citoyens venus d’Allemagne, de Singapour et du Japon pouvaient se passer de visa pour visiter pas moins de 179 pays différents, détenant tous trois le titre des passeports les plus puissants du monde par la même occasion.

Or, aujourd’hui, les deux pays asiatiques sus-cités arrivent en tête de liste et ont ainsi accès à 180 destinations, un record en la matière : en effet, en février 2018, l’Ouzbékistan a supprimé la condition de visa aussi bien à Singapour qu’au Japon.

Contrairement à ce que nous pouvons penser de prime abord, il ne suffit pas d’être américain ou européen pour pouvoir circuler librement : « Les régions d’Asie et du Moyen-Orient ont connu ces derniers mois des niveaux élevés d’activité vis-à-vis des visas par rapport à leurs homologues européens et américains, où la signature de nouveaux accords transfrontaliers sur les voyages à court terme était beaucoup moins fréquente » peut-on lire dans le rapport officiel de Henley Passport Index, une organisation internationale qui, entre autres, classe chaque année les passeports les plus puissants au monde.

En d’autres termes, l’essor toujours plus florissant au fil des ans de Singapour et du Japon, deux pays connus pour être de plus en plus tournés vers le monde, permet à leurs résidents d’être toujours plus mobiles.

Ces deux passeports sont les plus puissants au monde - voyage - Visa (document), Tiers monde, Somalie, Singapour, Politique étrangère, Pays en développement, Pays développé, Passeport, Pakistan, Ouzbékistan, Moyen-Orient, japon, Irak, france, état, Citoyenneté, Canada, Asie, Allemagne, Afghanistan
Pixabay

Une chance que certains n’ont malheureusement pas

Pour la majorité des pays du tiers monde, les déplacements internationaux sont un véritable problème, voire une impossibilité : à la différence des pays développés qui peuvent, sans l’obtention d’un visa quelconque, voyager dans plus d’une cent cinquantaine de pays, les pays en voie de développement sont largement boudés par les autorités politiques étrangères.

De ce fait, dans les pays considérés les moins riches, seuls une trentaine d’entre eux (voire moins dans certains cas) sont disponibles sans visa au préalable : à ce propos, la Somalie, le Pakistan ou encore l’Irak et l’Afghanistan sont en bas du classement, avec une moyenne de seulement 28 pays disponibles sans visa.

À l’inverse, des pays comme la France, les États-Unis, le Canada (Amérique du Nord) le Royaume-Uni et l’Europe en général sont tous dans les premières places du classement établi par Henley & Partners, avec une légère différence entre l’Europe de l’Ouest et l’Europe de l’Est (les passeports des pays de l’Europe de l’Ouest étant les favoris.)