Dans un monde de l’entreprise, régi de plus en plus par le bénéfice que par les rapports humains, un patron fait l’exception.

Publicité
Publicité

Le PDG de la société BELFOR Holdings, inc., Sheldon Yellen, écrit à la main, en guise de remerciements, des cartes d’anniversaire pour chacun de ses 9200 employés.

Ce patron quelque peu commun transporte lors de ses voyages en avion, des valises remplies d’articles de papeterie qu’il utilise pour rédiger ses cartes de vœux.

Publicité

Recruté en 1985 par son beau-frère, il commença à rédiger les cartes d’anniversaire à ses collègues, car il pensait que ces cartes inciteraient les gens à s’arrêter à son bureau pour le remercier.

« Et ça a marché », dit-il. « Cela a fait parler les gens, nous avons commencé à communiquer davantage et j’aime penser que cela m’a aidé à gagner le respect de la société. »

Publicité
Publicité

Aujourd’hui, en tant que PDG, il écrit à la main 9 200 cartes par an, soit une pour chaque employé.

Alexandra Gort, Directrice de la communication marketing de l’entreprise, a révélé en 2019 : Yellen écrit des lettres de remerciement, des cartes d’anniversaire/de vœux et même aux enfants de ses employés lorsqu’ils sont malades.

Il a constaté que l’écriture de ces lettres pour son personnel a créé une culture de compassion à travers toute l’entreprise.

« Quand j’apprends que des actes de bonté sont commis au hasard sur le terrain, je me charge de contacter à nouveau le concerné et d’envoyer une lettre de remerciement pour que cette personne puisse savoir qu’elle est appréciée et que ses efforts ne passent pas inaperçus. », a-t-il déclaré.

Publicité
Publicité
Ce PDG qui écrit 9200 cartes d’anniversaire chaque année à ses employés, nous explique pourquoi il le fait - travail, relations - Valeur ajoutée, travail, Sondage d'opinion, Salariat, Rédaction, psychologie, Profit, Président-directeur général, Papier, Marketing, Littérature, humanité, gentillesse, Générosité, Emploi, efforts, culture, communication, Chef d'entreprise, Cartes de vœux, Anniversaires, Actif (comptabilité)
Sheldon Yellen

Selon les experts en carrière, les meilleurs chefs d’entreprise sont ceux qui peuvent remercier leurs salariés et leur adresser des paroles d’encouragements.

Les employés de l’entreprise ont révélé qu’ils admirent encore plus leurs patrons lorsque ces derniers manifestent un intérêt à leurs réalisations professionnelles et expriment un intérêt réel pour leur bien-être.

En effet, un sondage indique que les employés ont tendance à quitter leur emploi s’ils ne sont pas suffisamment reconnus pour leurs dévouements.

Publicité

Grâce à son geste, l’espace de travail est devenu plus chaleureux et plus gracieux. S’imprégnant du geste de leur patron, certains directeurs ont même pris l’habitude de rédiger eux-mêmes des cartes pour les membres de leur équipe, leurs clients et leurs proches.

Néanmoins, certains patrons considèrent ce comportement comme une perte de temps, mais Yellen s’empresse de réfuter ces propos et faire primer la valeur humaine.

À cet effet, il affirme : « Lorsque les dirigeants oublient l’élément humain, ils freinent leurs entreprises et limitent le succès des autres. Se concentrer uniquement sur le profit et oublier que l’actif le plus important d’une société, c’est ses employés, finira par étouffer la croissance de celle-ci. »

Publicité
Publicité

Par un geste simple, mais laborieux, ce patron semble avoir conquis le cœur de ses employés en prenant le temps de rédiger à la main des cartes de vœux.


Publicité