Jusqu’à fin octobre 2018, un total de 21 modèles différents d’iPhone ont été commercialisés depuis qu’ils ont fait surface en 2007 : un par an jusqu’en 2012, deux en 2013, 2014, 2015 et trois en 2016, 2017 et 2018. Ils sont à chaque fois accompagnés d’une nouvelle mouture du système d’exploitation iOS qui en est à sa version 12.4.

Nous sommes en 2019, et il était grand temps qu’Apple frappe de nouveau, exactement une année après ses dernières sorties. Dans moins de deux semaines, c’est-à-dire le 10 septembre, Apple dévoilera ses tout nouveaux modèles d’iPhone durant un évènement qui prendra lieu au Steve Jobs Theatre de Cupertino, en Californie.

Tout ce que l’on sait, c’est qu’on est sur le point d’avoir plus de « choix » en matière de couleurs, car le géant de l’électronique n’a pas manqué de le préciser dans son annonce publiée hier, le 29 aout. Ce n’est pas tout, il nous a donné un léger aperçu, à travers son logo coloré, créé pour l’occasion, sur les cinq teintes qui seront déployées avec les modèles présentés. Et il faut dire que l’idée est ingénieuse.

Apple annonce la date du lancement du prochain iPhone 11 - technologie, insolite - Violet, vente, Trois dimensions, Système d'exploitation, Steve Jobs, smartphone, rouge, prix, Logiciel, IPhone, Inflation, États-Unis, Électronique, Cupertino, Coût, couleur, Commerce, Code source, Client (économie), Chiffre d'affaires, bleu, Apple Watch, Apple iOS, Apple
Apple/Twitter

Les couleurs impliquées ? Le vert, le bleu, le jaune, le rouge et le violet. Ce sont les modèles XR qui en bénéficieront. En plus de tout ceci, il est fort possible, d’après des rapports antérieurs, qu’Apple publie et présente les successeurs de ses modèles XR et XS.

L’iPhone 11, l’iPhone 11 pro et l’iPhone 11 Pro Max seront les noms donnés à la prochaine génération des iPhone, alors que les modèles XR garderont leur nom actuel. Ces derniers pourront cependant être équipés, en plus des couleurs, d’un téléobjectif (arrière) nouveau.

Les mises à jour matérielles majeures pour les nouveaux appareils devraient inclure un nouveau moteur de bandes dessinées appelé code « bissextiles haptiques », qui remplacera la fonction tactile 3D des modèles actuels.

Cela dit, nous ignorons encore ce que ce moteur apportera en termes de fonctionnalités, mais des suggestions tirées de publications liées nous laissent penser qu’il enrichira sans doute les fonctionnalités haptiques du smartphone, les vibrations subtiles qui permettent des commandes tactiles basées sur la pression.

Les changements les plus importants que l’on remarquera chez ces iPhone concernent probablement le matériel et les logiciels de leur appareil photo, car plusieurs sources apportent confirmation sur le fait que l’iPhone 11 sera muni d’un autre objectif, ce qui nous donnera 3 objectifs arrière au total.

Cet objectif supplémentaire ouvrira la voie à plusieurs nouvelles fonctionnalités, notamment la possibilité de prendre des photos grand angle. Bloomberg a indiqué : « l’objectif « ultra » grand angle sera en mesure de restituer des images plus détaillées et, bien entendu, plus grandes. »

En outre, on rapporte qu’Apple pourrait aussi dévoiler leur toute dernière Apple Watch, dite Series 4 en parallèle des nouveaux modèles Smartphones – une initiative qui viendrait compléter une foule de nouvelles fonctionnalités annoncées lors de la conférence des développeurs de l’entreprise tenue plus tôt cette année.

Ce qui rend le public, les utilisateurs (et les concurrents) curieux et impatients, c’est sans l’ombre d’un doute le coût de tous ces appareils ; les dispositifs les plus récents n’ont pas cessé de repousser les limites de ce que les gens, mais surtout les clients, sont prêts à payer pour un appareil mobile, avec une hausse de près de 1000 euros pour le modèle le plus couteux.

Conflits et tensions commerciales entre les États-Unis et la Chine sont au rendez-vous depuis quelques temps, ce qui a affecté le lien de fabrication d’Apple avec le pays. D’après les experts, la situation pourrait potentiellement encourager la hausse des prix pour les dernières sorties.

Gare à Apple de ne pas trop aliéner ses clients, sachant que les ventes d’iPhone soient tombées à moins de la moitié du chiffre d’affaires total de la boîte au cours de son dernier trimestre, pour la première fois en 7 ans.


Partagez l'article

Send this to a friend