Il est assez courant de voir des voitures de collection, des maisons de luxe ou encore des objets ayant appartenu à des stars vivantes ou disparues, se vendre à des prix exorbitants, mais c’est la première fois que l’on entend parler d’une vente aux enchères impliquant un fossile vieux de plusieurs centaines de millions d’années, valant une véritable petite fortune.

Publicité

Le squelette à peine complet de Tyrannosaurus Rex a coûté à son acheteur la coquette somme de 31,8 millions de dollars. Il est sans doute le fossile qui a rapporté le plus d’argent lors d’un évènement de ce genre.

C’est dans le Dakota du Sud, près de Buffalo que l’ossement a été découvert dans la formation de Hell Creek. On l’a d’abord surnommé BHI 3033, puis Stan en hommage au paléontologue qui l’avait trouvé en 1987, Stan Sacrison.

Publicité

Après avoir examiné les blessures du T. rex, au crâne et à la cage thoracique, les experts en ont déduit qu’il avait mené un combat sans merci avec une autre créature de son espèce. Ils expliquent que cet ancien monstre massif de 11,7 mètres de long, 3,64 mètres de haut, et pesant 7,2 tonnes aurait vécu il y a 65 millions d’années. S’agissant du 5spécimen le plus complet connu à ce jour, il représente en fait un intérêt capital pour la recherche et l’exposition.

Malheureusement, la science ne pourra en profiter, ont déploré les spécialistes Dr Rayfield, Dr Theodor et Dr Polly, dans une lettre adressée à la maison de vente aux enchères, tentant d’empêcher la transaction. Et dans le cas de Stan, c’est d’autant plus compliqué que son nouveau propriétaire a souhaité garder l’anonymat. Cela en fait un spécimen de plus de perdu, soulignent les professeurs, avec amertume.

Peu importe chez qui va finir le T. Rex, le résultat sera toujours le même ; un homme immensément riche peut se permettre le luxe de s’approprier un fossile d’une valeur inestimable pour la paléontologie et l’archéologie, juste pour le prestige. Étant donné que les musées ne peuvent plus rivaliser avec ces géants du commerce moderne, on peut considérer qu’il ne sert plus à rien de se battre.

Publicité

Le monde est désormais entré dans une nouvelle ère. Et elle ne présage rien de bon !


Partagez l'article

Contenu Sponsorisé

>