Il est connu que le poisson est bon pour la santé, il est même recommandé d’en manger souvent pour avoir une alimentation saine et équilibrée. Cependant, la consommation de certaines espèces a été déconseillée, il est donc important de faire attention à ce que l’on mettra dans nos assiettes.

Publicité

Les amateurs de poissons n’ont qu’à bien se tenir, car il existe certains types qui, même s’ils sont délicieux, sont à éviter car il peuvent être nocifs pour la santé. En grande partie, à cause de la présence de substances dangereuses dans leur chair.

L’organisation à but non lucratif Food & Water Watch, a analysé plusieurs variétés de poissons suivant certains aspects : la méthode de pêche, d’élevage, ainsi que le niveau de polluants toxiques se trouvant dans ces derniers.

À l’issue de cette étude, une liste des principaux poissons qu’il nous faut contourner a pu être mise au point.

9 – Le poisson-chat

US Fish & Wildlife Service, Flickr

Importé principalement du Vietnam, pays où l’utilisation d’antibiotiques interdits est largement répandue, deux de ses variétés sont présentes sur le marché : le Swai et le Basa, qui à la base ne sont pas vraiment des poissons-chats.

Ces poissons peuvent atteindre des tailles importantes à l’âge adulte, les éleveurs ont donc tendance à les doper aux hormones afin d’accélérer leur croissance. Ce qui rend leur consommation encore plus dangereuse pour l’Homme.

8 – Le Thon rouge et jaune

Ratki, Wikipédia

Le Thon rouge est une des variétés de cette espèce à éviter de consommer, car il est en surexploitation et donc menacé d’extinction, notamment dans le Pacifique et l’Atlantique.

En ce qui concerne le Thon jaune qui est pêché dans les zones industrialisées en Amérique du Nord et en Europe, il contient un taux 36 fois plus élevé de Mercure et de polluants que celui trouvé dans l’Océan Pacifique occidental ou le nord-est de l’Océan Atlantique.

À la place, il est conseillé d’opter pour le Thon Blanc, plus riche en goût et moins dangereux.

7 – Le Tilapia

Free2barredo, Wikipédia

Contrairement à d’autres variétés de poissons, le Tilapia contient très peu d’Oméga 3 et relativement plus d’acides gras Oméga-6, acides qui augmentent le risque de maladies cardiovasculaires.

Il est à retenir que sa consommation excessive peut aussi rendre le corps plus sensible aux allergies.

6 – Le Pangasius

Staticd, Wikipédia

Ce poisson à la chair blanche qui commence à se faire connaître dans les restaurants, provient souvent du Vietnam, plus exactement du fleuve du Mékong, un des fleuves les plus pollués au monde.

Une étude du Journal of Food Science and Agriculture a révélé que plus de 70% des Pangasius sont contaminés par une bactérie qui provoque des intoxications alimentaires, en plus de contenir un taux élevé de nitrofurazone et de polyphosphates (cancérigènes).

5 – L’anguille d’Amérique

Clinton & Charles Robertson, Wikipédia

Outre le fait d’être surexploitée, cette espèce est hautement contaminée par le BCP (Biphényles Polycholorés) et le mercure car elles contiennent beaucoup de graisses et absorbent facilement les déchets industriels et agricoles.

À la place il est conseillé de consommer l’anguille d’Europe ou le Calmar du Pacifique.

4 – Le Tilefish

NOAA Photo Library, Flickr

Très souvent élevé avec des antibiotiques et dans des étangs pollués, ce poisson est en tête de liste des espèces les plus contaminées au mercure.

3 – Le maquereau

Anaterate, Pixabay

Il est riche en mercure, un élément chimique qui est difficilement éliminé par le corps humain, ce qui engendre une accumulation dans l’organisme ainsi que de nombreuses maladies et intoxications.

Il est donc recommandé d’éviter de le consommer afin de protéger sa santé.

2 – Le bar

Bled05, Pixabay

Ce poisson pêché dans l’Océan Atlantique, appelé aussi “loup de mer” dans la Méditerranée, présente un sérieux problème de contamination au mercure, tout comme les espèces précédemment énumérées.

C’est pourtant un poisson assez maigre en graisses, mais qui doit être consommé avec prudence. Vérifier son lieu de provenance est aussi très important.

1 – Dollar d’argent

Wikipedia Commons

Il contient de la Gempylotoxine, une substance cireuse qui ne peut être absorbée et métabolisée par le corps. Elle est cependant inoffensive, contrairement au mercure, mais elle peut tout de même causer des indigestions.

Afin de mieux le consommer, il doit être frit ou grillé.


Partagez l'article

>