Quand il s’agit de drague, flirt et de rencontres, il est clair que les hommes et les femmes n’agissent pas de la même manière. Ainsi, les femmes ont plus tendance à regretter une aventure d’un soir que les hommes. Mais il existe une situation où cela n’est pas le cas.

Publicité
Publicité

L’importance du premier pas

Des psychologues ont réalisé une étude sur 763 personnes, en les questionnant sur leur dernière relation d’un soir. Près de la moitié des femmes avouent avoir regretté leur aventure, contre un tiers des hommes.

Pour cette étude, il a été demandé aux participants de répondre aux interrogations suivantes: Avez-vous pris du plaisir? Avez-vous eu un orgasme? Vous-êtes vous inquiété ou senti oppressé? Mais aussi il leur a été demandé si c’était bien eux qui avaient fait le premier pas.

Publicité

Le co-auteur de l’étude, le professeur David Buss de l’Université de Texas, explique que les femmes faisant le premier pas ont deux caractéristiques qui les distinguent des autres. En premier lieu, elles se sentent plus confortables avec leur sexualité, et en second lieu, elles se sentent libre de décider précisément avec qui elles voudraient avoir une aventure.

Elles auraient aussi moins tendance à regretter cela lorsqu’elles prennent du plaisir.

Publicité

En effet, lors d’une aventure d’un soir, ce sont généralement les hommes qui en profitent le plus, et ces derniers ne se soucient pas toujours du fait que le plaisir soit partagé. Or, lorsque ça l’est, cela ôte le sentiment de culpabilité que ressentent les femmes.

2 situations où les femmes ne regrettent pas leur aventure d'un soir avec un homme - psychologie - sexualité, relations
No Strings Attached. Paramount Pictures.

L’évolution des humains

Le Dr Leif Edward Ottesen Kennair, auteur principal de l’étude et professeur à l’Université des Sciences et Technologies de Norvège soulève, quant à lui, l’impact de l’histoire de la femme à travers les âges.

Publicité

Effectivement, il souligne que, par le passé, les femmes avaient plus à perdre que les hommes en ayant une relation d’un seul soir.

Publicité

En cas de grossesse, l’homme pouvait se retirer sans perdre grand chose et la femme devait s’occuper de l’enfant, seule.

Même aujourd’hui, les femmes ont souvent très peur de tomber enceintes, d’attraper des infections sexuellement transmissibles, mais aussi de nuire à leur réputation. Néanmoins, beaucoup sont aussi libres dans leurs décisions que les hommes. Ce qui autrefois, était assurément moins commun.

Publicité
Publicité

Publicité