Vous avez du mal à dormir? Voici la couleur qui est à blamer


Vous avez du mal à dormir? Voici la couleur qui est à blamer - technologie, biologie - univers, trou, travail, traitement, temps, Téléphone, technologie, smartphones, smartphone, science, recettes, psychiatrie, problème, or, niveau, Mains, livre, exposition, couleur, caractéristiques, aide
indi.ca. Flickr.

Parmi les sujets les plus discutés en psychiatrie, les troubles du sommeil figurent dans les premières places. C’est un problème qui est devenu plus courant ces dernières années et les experts tentent de trouver les causes à une telle augmentation de risque.

De plus en plus de gens éprouvent des difficultés à dormir et la science a toutes les bonnes raisons pour trouver une solution à cela.

La technologie, pas si révolutionnaire

Toute personne faisant part de ses problèmes de sommeil trouve plusieurs solutions proposées. Des recettes de grand-mères à des traitements pharmaceutiques, les conseils fusent de toute part. Mais s’il y en a bien un qui revient à tous les coups, c’est bien celui qui dit qu’il faut s’éloigner des écrans.

Mais alors, pourquoi est-ce si important d’éteindre la télévision, l’ordinateur et surtout le téléphone portable au moins une heure avant de dormir ? Cela a une bonne explication.

Pour les plus familiers avec ce sujet, une notion est bien connue et souvent reprise : le problème réside dans la couleur bleutée de l’écran. Selon une nouvelle étude, publiée dans le journal Sleep, la couleur Cyan est la source de nombreuses perturbations nocturnes. Cette couleur nuancée en bleu vert et largement utilisée dans les technologies du visuel est incriminée et directement liée à de nombreux cas d’insomnies.

L’étude, menée par des scientifiques de l’Université de Manchester, fait ressortir des résultats plus qu’intéressants, mais aussi, exploitables. Selon les chercheurs, une forte exposition à une lumière cyanique était associée à une baisse de la production de la mélatonine, l’hormone du sommeil. Cette perturbation hormonale mène à deux états très caractéristiques : moins de sensation de sommeil et une agitation nocturne.

Les résultats de l’expérience étaient plutôt clairs donc. Il y avait une corrélation directe entre le taux de lumière de couleur Cyan, émise et perçue par les participants, et les niveaux de la mélatonine retrouvée après analyse. Cette hormone est produite en excès lorsque nous pensons qu’il fait nuit et qu’il est temps de dormir. Lorsque nous introduisons dans nos routines un dispositif électronique que nous ne lâchons plus des mains, ce système devient défectueux.

Vous avez du mal à dormir? Voici la couleur qui est à blamer - technologie, biologie - univers, trou, travail, traitement, temps, Téléphone, technologie, smartphones, smartphone, science, recettes, psychiatrie, problème, or, niveau, Mains, livre, exposition, couleur, caractéristiques, aide
Pexels.

Une solution à l’horizon

Les chercheurs ne se sont pas arrêtés à la simple observation du déséquilibre hormonal. Selon eux, la finalité de l’étude a été de proposer des solutions qui étaient faisables et susceptibles de fonctionner. Le problème résidant essentiellement dans les écrans de nos téléviseurs, tablettes, mais surtout smartphones, il fallait intervenir à ce niveau.

« Ces résultats sont intéressants car ils indiquent que nous pouvons jouer sur l’exposition à la lumière de couleur Cyan pour réguler le sommeil. » a déclaré le professeur Rob Lucas de l’Université de Manchester dans un communiqué. « Notre étude montre que nous pouvons utiliser ces nouvelles données afin d’améliorer la conception des dispositifs visuels. » a-t-il ajouté.

Ils pensent pouvoir créer un nouveau type d’écran qui sera totalement exempt de ce problème de lumière bleue perturbatrice, conduisant à une meilleure qualité de sommeil. En dévoilant leur nouvelle technologie, appelée « affichage mélanopique ».

Ce dernier permet aux utilisateurs de contrôler le temps de lumière bleue émise par leurs écrans et à laquelle ils souhaitent s’exposer. Cet appareil permettra de délivrer une lumière ajustée à souhait, contrairement au cas des appareils visuels conventionnels. Selon eux, la qualité d’image sera également affectée, mais dans le sens positif du terme : une amélioration sera remarquée.

« Nous avons construit notre “écran mélanopique” en adaptant un type de projecteur, mais nous nous attendons à ce que cette nouvelle technologie puisse être appliquée à tout type d’affichage », a expliqué le professeur Lucas.

Selon les scientifiques, cette nouvelle avancée pourra aider les adolescents obsédés par leur smartphone, mais également toute personne obligée de travailler sur un ordinateur, de nuit.