Le stress est une situation normale dans laquelle le corps est soumis à différents types de pressions qui peuvent avoir une origine externe, provenant de l’environnement, ou interne d’origine psychique. En réponse à ces contraintes, de nombreuses modifications biochimiques se produisent dans le corps et influencent à la fois le comportement et les émotions des gens, ce qui les pousse souvent à chercher un moyen de s’en débarrasser.

Publicité
Publicité

Aujourd’hui, on sait qu’il est possible de lutter contre le stress grâce à des remèdes spéciaux, mais aussi via une méthode plus simple qui ne nécessite la prise d’aucun traitement médicamenteux.

Ce qui se passe dans votre corps lorsque vous êtes stressé

Être stressé signifie en réalité que votre corps est en état d’urgence, c’est-à-dire que sa vigilance et ses échanges énergétiques atteignent des niveaux beaucoup plus élevés qu’à l’état de repos, ce qui fait qu’il devienne plus réactif aux stimulus extérieurs.

Publicité

Cependant, même si la machinerie de votre corps semble travailler plus efficacement durant les périodes de stress, vous rendant plus attentif, cela peut vous donner l’impression que le temps s’arrête autour de vous. De plus, même si vos sens sont en mode alerte, vous devenez moins capables de penser et de vous concentrer, ce qui peut par exemple vous perturber lorsque vous passez un examen ou même pendant que vous conduisez.

Voici une chose simple mais efficace que vous pouvez faire lorsque vous êtes stressé - sante-et-medecine, psychologie - système immunitaire, symptômes, stress, stimulus, solution, soins, Scientifiques, santé, risques, respiration, repos, remède, recommandations, recherches, psychosomatique, psychologie, protection, pressions, préoccupations, pathologie, organisme, neurosciences, neurologie, méditation, médecine, maladies, inquietude, hypothalamus, Hormones, fonctionnement, fatigue, exercices, événements, études, esprit, énergie, diabète, cure, corps, cerveau, cardiologie, bien être, AVC
Hilde Skjølberg, Flickr

L’explication biochimique de cet état de stress est que votre corps libère une hormone provenant d’une petite glande située au niveau du cerveau et nommée hypothalamus. C’est la Corticotropin Releasing Hormone, ou CRH. Celle-ci va agir au niveau de plusieurs organes régulateurs du fonctionnement de votre corps, en faisant en sorte d’augmenter à la fois : votre rythme respiratoire, votre fréquence cardiaque et votre métabolisme afin que le glycogène stocké au niveau du foie soit libéré dans le sang sous forme de molécules de glucose, directement utilisables par les cellules pour produire de l’énergie.

Publicité
Publicité

Néanmoins, lorsque l’état de stress par lequel passe notre organisme est passager, celui-ci ne cause pas de réels dommages permanents au niveau des tissus. Par contre, en cas de stress chronique, vous risquez de nombreuses maladies comme le diabète, des déficiences immunitaires et même des troubles nerveux et circulatoires comme les AVC et les crises cardiaques.

La façon la plus simple de lutter contre le stress

Il semblerait selon les scientifiques que la respiration soit la manière la plus efficace pour contrôler le stress et éviter son prolongement. En effet, il s’avère que les méthodes de méditation traditionnelles ont donné de très bons résultats pour soulager le stress, en particulier chez les personnes qui ont tendance à faire plusieurs épisodes.

Les chercheurs de l’Université de Stanford ont d’ailleurs prouvé que la méditation, combinée aux nouvelles méthodes de relaxation en prenant des respirations profondes, contribue à diminuer deux principales hormones libérées dans les situations de stress et qui sont la noradrénaline et le cortisol. Cela est dû au fait que les centres régulateurs du rythme respiratoire aient des connexions étroites avec les parties du cerveau responsables de la panique, des émotions et de la relaxation.

Voici une chose simple mais efficace que vous pouvez faire lorsque vous êtes stressé - sante-et-medecine, psychologie - système immunitaire, symptômes, stress, stimulus, solution, soins, Scientifiques, santé, risques, respiration, repos, remède, recommandations, recherches, psychosomatique, psychologie, protection, pressions, préoccupations, pathologie, organisme, neurosciences, neurologie, méditation, médecine, maladies, inquietude, hypothalamus, Hormones, fonctionnement, fatigue, exercices, événements, études, esprit, énergie, diabète, cure, corps, cerveau, cardiologie, bien être, AVC
ElectroSawHQ, Flickr

Ainsi, grâce à des moments de respiration profonde pratiqués de temps à autre avec des pauses, tout en évitant au maximum ce qui peut nous préoccuper ou nous inquiéter, nous pouvons éviter les potentiels inconvénients du stress et mettre celui-ci à notre avantage, par exemple lorsque l’on fait du sport et que notre corps a réellement besoin d’accroître ses mécanismes de production d’énergie.

Publicité
Publicité

Publicité