Voici pourquoi beaucoup d’hommes qui ne sont pas roux ont une barbe rousse


Voici pourquoi beaucoup d'hommes qui ne sont pas roux ont une barbe rousse - hygiene, genetique - visage, Rousseur, recherches, poils, Poil, Pilosité humaine, Pigment, Mode (habillement), Hérédité, génétique, études, couleur, Corps humain, cheveux, barbe
Dev Biswas, Pixabay

De nos jours, les barbes sont de plus en plus populaires chez les adultes, mais aussi chez les jeunes et cela dès que leur pilosité faciale commence à se développer. Laisser pousser sa barbe est en quelque sorte devenu à la mode ces dernières années, et c’est ce qui a fait que certains hommes se rendent compte que celle-ci changeait de couleur.

En effet, beaucoup d’hommes aux cheveux non-roux se retrouvent avec des barbes rousses même si le reste de leurs poils corporels sont de couleur différente. Grâce à la science, nous savons maintenant pourquoi.

La détermination génétique de la couleur des poils

Il arrive parfois que certains hommes aux cheveux blonds ou même noirs commencent à avoir des éclaboussures de rouge au niveau de leur barbe, même si celle-ci a toujours eu la même couleur que leurs cheveux et qu’ils n’ont pas de roux dans la famille. Cela marque en général le début de la coloration d’une barbe qui peut devenir partiellement ou complètement rousse.

Le magazine canadien Vice a fait appel à Petra Haak-Bleom de l’Organisation néerlandaise Erfocentrum, spécialisée dans la génétique et la sensibilisation contre les maladies héréditaires, pour mieux comprendre ce phénomène. Celle-ci explique que la couleur des poils et des cheveux ne dépend pas que d’un seul gène et que les mêmes gènes ne s’expriment pas forcément de la même manière dans les différentes zones de votre corps (crâne, barbe, pubis, etc.).

D’ailleurs, on appelle les gènes responsables de la couleur des poils « traits héréditaires dominants incomplets », ce qui signifie qu’ils peuvent tous s’influencer mutuellement et qu’il n’y a pas un gène en particulier qui domine sur les autres. Ils codent pour deux pigments présents dans les cheveux et qui sont l’eumélanine ou pigment noir et la phéomélanine ou pigment rouge et c’est leur quantité qui détermine la couleur de la pilosité du corps.

Voici pourquoi beaucoup d'hommes qui ne sont pas roux ont une barbe rousse - hygiene, genetique - visage, Rousseur, recherches, poils, Poil, Pilosité humaine, Pigment, Mode (habillement), Hérédité, génétique, études, couleur, Corps humain, cheveux, barbe
Derneuemann, Pixabay

Le gène responsable du changement couleur

Le principal gène reconnu comme étant responsable de la formation des cheveux roux est le gène MC1R présent sur le chromosome 16. Celui-ci code pour une protéine nommée mélanocortine 1, impliquée dans la conversion de la phéomélanine en eumélanine, et donc du pigment rouge en un pigment brun. Cependant, lorsque le gène MC1R est muté, cette conversion n’a pas lieu comme il se doit et il y a une accumulation de phéomélanine responsable de la coloration rouge des poils.

De plus, cette mutation génétique est héréditaire et peut non seulement provenir des parents, mais aussi d’un ancêtre éloigné qui n’avait pas forcément les cheveux roux. Haak-Bleom explique cela par le fait que la combinaison des gènes se fait de manière aléatoire, donc les cheveux roux peuvent apparaître de façon inattendue chez un enfant via une certaine combinaison génétique.

Petra a aussi déclaré qu’il fallait avoir les deux gènes MC1R mutés (provenant chacun d’un parent) pour que la pilosité soit complètement rousse. Si une seule version du gène MC1R est mutée, le taux de phéomélanine est moindre donc les poils roux n’apparaissent que sporadiquement dans certaines parties du corps, d’où le fait que certains hommes non-roux aient des barbes rousses.