Aujourd’hui, il est sans aucune contestation que le monde électronique fait partie intégrante de notre vie. La majorité de nos activités sont maintenant virtuelles, notamment les achats, les jeux, et même la lecture.

Publicité

D’après une recherche récente, une nouvelle catégorie est sur le point de devenir digitale : les techniques thérapeutiques. Il semble désormais possible de prescrire des jeux vidéos pour traiter certains troubles du comportement.

Le TDAH, ou trouble d’hyperactivité avec déficit de l’attention, est une maladie qui touche les enfants de 6 à 11 ans. Elle se manifeste par une activité excessive et des difficultés de concentration.

En guise de traitement, la Food and Drug Administration vient de rendre possible la prescription du jeu vidéo EndeavorRX. Ce dernier a été conçu spécialement pour améliorer la concentration chez les jeunes atteints de ce trouble, probablement en association avec d’autres médicaments.

Durant une session sur EndeavorRX, le joueur pilote un avion à travers différents environnements, notamment des rivières de glaces, des volcans, des jungles ou encore des sentiers sous-marins.

Jeffrey Shuren, Directeur du Center for Devices and Radiological Health de la FDA, déclare que ce traitement non médicamenteux promet de soulager les symptômes liés au TDAH et est plus amusant que la prise quotidienne de comprimés.

Public Domain/Pxfuel

De plus, cette technique est un pas important vers une thérapie numérique innovante, la FDA s’engage d’ailleurs à assurer des voies réglementaires permettant aux patients d’y avoir accès.

Dans le cadre de ce programme, les sessions de jeu peuvent inclure des professionnels de santé et sont complétées par des programmes éducatifs. 

À la différence des médicaments classiques contre le TDAH, EndeavorRX cible particulièrement l’inattention. Rester concentré face à un jeu vidéo peut être bénéfique et peut même améliorer les performances, notamment à l’école.

Publicité

Avant l’approbation de la FDA, cinq études ont été menées quant aux effets thérapeutiques de EndeavorRX, sur 600 enfants au total. Parmi 348 participants, 36 % ont constaté au moins une amélioration d’une mesure objective de l’attention après avoir joué 5 jours par semaine, pendant 4 semaines.

En revanche, seulement 21 % des petits du groupe témoin ont montré de tels résultats. Ceux-ci ont eu un jeu de mots non ciblé pour traiter le TDAH. Aucun effet secondaire grave n’a été enregistré, mais certains enfants ont quand même éprouvé de la frustration, des maux de tête, des réactions émotionnelles, voire agressives.

Toutefois, il est important de savoir que les professionnels ayant mené cette investigation ont un intérêt financier pour le jeu EndeavorRX. De plus, ce dernier a été prescrit à des enfants atteints de TDAH pendant un mois, sans prise d’autres médicaments pour la maladie.

Les spécialistes déclarent qu’il est encore tôt pour affirmer que ce traitement est efficace en excluant tout autre remède déjà établi.

L’approbation de la FDA confère une certaine crédibilité. La thérapie avec EndeavorRX peut aider les médecins à mettre en valeur les effets bénéfiques des jeux vidéos, mais ouvre également une fenêtre vers une médecine plus divertissante.


Partagez l'article

>