L’étourdissement est une sensation de perte de l’orientation en rapport avec une perte de l’équilibre et une instabilité visuelle. Il ne s’agit pas d’un trouble de la conscience, mais d’un prodrome pouvant annoncer une syncope ou une lipothymie et il est souvent confondu avec le vertige.

Publicité
Publicité

Le plus souvent, se sentir étourdi est bénin lorsque cela ne se produit que très rarement, mais si vous avez des vertiges à chaque fois que vous vous levez trop vite, cela pourrait être pathologique…

Ce qui provoque l’étourdissement

D’une manière générale, l’étourdissement peut être d’origine soit vasculaire, soit nerveuse et dans ce cas, il peut être central s’il est dû à une atteinte du cerveau, ou périphérique lorsqu’il s’agit d’une atteinte de l’appareil de l’équilibration ou des yeux. Quant à l’étourdissement que vous ressentez lorsque vous vous levez trop vite, celui-ci semble avoir des causes plus restreintes selon de récentes études.

Publicité

En effet, d’après un article publié dans la revue « Neurology », les vertiges ressentis lorsque vous vous levez subitement peuvent être corrélés à un risque de démence et à une hypotension orthostatique. Cette dernière est définie par la chute de la tension artérielle lors du passage de la position couchée à la position debout, elle doit donc être confirmée par deux prises successives de la tension artérielle dans les deux positions.

Selon une étude réalisée par le Docteur Andrea Rawlings de l’École de santé publique de Hopkins, les personnes atteintes d’une hypotension orthostatique développent une démence dans 54 % des cas. Cette étude a été réalisée sur plus de 11 000 personnes qui ont été surveillées non seulement pour la démence, mais aussi pour les AVC (accidents vasculaires cérébraux) qui représentent une autre complication de l’hypotension orthostatique.

Publicité
Vous avez des vertiges quand vous vous levez trop vite? Cela pourrait annoncer quelque chose de terrible - sante-et-medecine, maladies - Pression artérielle, Perte de connaissance, pathologie, Oxygène, Médecine générale, médecine, Hypotension orthostatique, études, Étourdissement, Démence, cerveau, Biologie
R.Nial Bradshaw, Flickr

Les causes de l’hypotension orthostatique et ses symptômes

Selon Andrea Rawlings, le diagnostic de l’hypotension orthostatique chez les personnes ayant dépassé la cinquantaine pourrait permettre d’identifier et de surveiller les personnes à haut risque de faire des AVC ou de développer une démence. Cette chute de la tension artérielle lorsqu’on se lève subitement est le plus souvent d’origine idiopathique, c’est-à-dire qu’elle n’a pas de cause organique décelable. Parfois, elle est due à une prise d’une dose inadéquate d’hypotenseurs chez les hypertendus.

Les personnes atteintes d’une hypotension orthostatique ont souvent des vertiges au lever, mais aussi à l’effort, pouvant aller jusqu’à la chute avec ou sans trouble de la conscience. D’ailleurs, elle est l’une des principales causes des évanouissements qui sont dus à une anoxie cérébrale, situation dans laquelle le cerveau ne reçoit plus assez d’oxygène et de sang pour fonctionner correctement.

Lorsque l’évanouissement se manifeste par une perte brutale et complète de la conscience, on parle de « syncope » et c’est dans ce cas là que l’étourdissement provoque la chute immédiate de l’individu. Quand il s’agit d’une perte partielle de la conscience, les vertiges sont moins intenses, ce qui permet à la personne atteinte d’une hypotension orthostatique de se remettre en position couchée, évitant ainsi de tomber.

Publicité
Publicité

Partagez l'article

Publicité

Send this to a friend