Nous vivons sans doute l’évènement le plus marquant de la décennie, peut-être même le fléau du 21e siècle. 

Publicité

Il s’agit bel et bien d’une guerre sans arme contre le COVID-19. Cependant, nous ne sommes pas appelés aux champs de bataille, au contraire, nous devons rester à la maison pour gagner.

Depuis quelques mois, des organismes du monde entier sont mobilisés sur le terrain de la sensibilisation afin de rendre compte sur l’envergure de l’épidémie. En Finlande, une animation permet d’illustrer le processus de contamination dans un espace public.

La représentation d’une réalité effrayante

Des scientifiques finlandais ont mis en place une simulation de la propagation des gouttelettes virales éjectées par un sujet atteint de COVID-19, dans un supermarché. 

Des chercheurs spécialisés en mécanique des fluides expliquent que les particules issues d’une toux sèche — symptôme typique du coronavirus — ont une taille inférieure à 15 micromètres. 

Ceci signifie qu’elles peuvent rester en suspension dans l’air ambiant, et diffuser librement vers les rayons voisins, comme l’indiquent les points verts sur la vidéo.  

Les molécules semblent se répandre dans tout l’espace, mais le risque de contagion par ce biais est encore méconnu, d’après la Dr Kumi Smith, professeur adjointe d’épidémiologie et de santé communautaire à l’Université du Minnesota.

Actuellement, la probabilité de contracter le nouveau coronavirus est maximale lors des éternuements, d’une toux, ou des conversations à moins d’un mètre, favorisant la transmission d’une dose infectieuse.

Il existe peu de preuves en faveur de la contamination par l’air, mais cette vidéo est toutefois utile quant à la sensibilisation sur l’importance de la distanciation sociale et le port de masque en public. En cas de fatigue ou signes douteux, il est préférable de rester à la maison, éternuer dans un mouchoir et garder une bonne hygiène des mains.

Un appel plus « vigoureux » aux mesures de protection

Le Dr William Schaffner, Professeur en médecine préventive au centre médical de l’Université de Vanderbilt, déclare que la vidéo de modélisation illustre une part de vérité. Justement, les CDC a établi la semaine passé, que le port de masque en public est très important pour le contrôle de l’épidémie. 

Compte tenu de l’aspect asymptomatique de l’infection chez certains sujets, ces mesures de prudence empêchent les individus malades de propager le virus, d’une part, et de protéger celles qui sont saines, d’autre part. 

Toutefois, les précautions sont à prendre partout, nous avons naturellement tendance à baisser notre garde auprès des personnes familières comme la famille ou les amis, et ceci n’exclut pas les risques de transmettre le COVID-19.

Aussi, se munir d’un masque peut procurer une fausse sensation de sécurité, il est à noter qu’en dépit de cela, vous êtes toujours susceptible de contracter l’affection. Pensez donc à garder une distance sociale et évitez tout contact avec votre visage. 


Partagez l'article

>