La routine n’est jamais bien appréciée, bien qu’elle ait le mérite d’apporter son lot de tranquillité. Le personnel médical en a particulièrement besoin, car les cas rencontrés quotidiennement par ces braves gens sont loin d’être de tout repos.

Publicité
Publicité

On entend souvent parler de phénomènes rares qui apparaissent du jour au lendemain sans qu’une solution ne soit directement proposée, de quoi semer l’appréhension et la confusion. Même s’il est vrai que tout le monde est concerné par ces maladies qui ne cessent de se compliquer, il est important de garder en tête la notion de prévalence, surtout après cette incroyable histoire qui nous vient de Chine.

Une histoire incroyable

Une femme chinoise a constaté quelque temps après son réveil, avec beaucoup de stupeur, qu’elle n’entendait plus la voix de son partenaire. L’affaire qui a été révélée en début d’année (2019) a levé le voile sur un sujet très peu abordé. L’incapacité d’entendre un seul type de voix n’est pas très commune comme situation, mais elle existe.

Publicité

Le trouble touche une personne sur 13 000, d’après les experts. Son origine est mal connue, mais son mécanisme l’est un peu plus. La jeune femme, de son nom de famille Chen, souffre d’un cas pathologique rare appelé « perte auditive en pente de ski inversée ». Concrètement, la patiente n’arrive plus à interpréter les fréquences basses, caractéristique des voix masculines.

Son médecin traitant le Dr Lin Xiaoqing, a confirmé le diagnostic de sa patiente et a justifié le fait qu’elle ait pu garder son aptitude à entendre les voix féminines, naturellement plus aigües.

Publicité
Publicité

Ce problème reste difficile à diagnostiquer, étant donné que certains spécialistes de la santé ignorent complètement son existence.

Une femme s'est réveillée un matin incapable d'entendre les hommes, et on sait pourquoi - sante-et-medecine, maladies, insolite - Surdité, santé, Prévalence, phénomène, Oto-rhino-laryngologie, médecine, insolite, génétique, Diagnostic (médecine), Chine, cas
Vivek rachuri, Wikipedia Commons

La cause inévitable

« Elle a pu m’entendre lorsque je lui ai parlé, mais quand un jeune patient est entré, elle ne l’a pas entendu. » a déclaré le Dr Xiaoqing.

La veille de l’incident, l’habitante de la ville de Xiamen située à l’est de la Chine se sentait nauséeuse et avait remarqué un bourdonnement au niveau de son organe à la base très sensible. Pensant bien faire en allant simplement se coucher, elle ne s’est rendu compte de l’horreur que le lendemain matin, choquée de ne pas pouvoir entendre son compagnon lui parler.

Les symptômes qu’elle a réussi à décrire sont inhabituels en comparaison à des formes plus courantes de surdité, selon les explications des spécialistes en otorhinolaryngologie (ORL) du Qianpu Hospital. Il semblerait, toujours d’après ces derniers, que le stresse puisse grandement contribuer à leur apparition, et c’était justement le cas chez Chen qui travaillait jusqu’à très tard la nuit.

Publicité
Publicité

Il faut savoir que la piste de la génétique est à prendre en compte pour les recherches futures. La bonne nouvelle est que cette déficience est réversible, à condition qu’elle soit prise en charge rapidement.


Publicité