La recherche du poids idéal est l’une des préoccupations majeures de notre société : au-delà du simple côté esthétique, un poids santé nous permet d’éviter bon nombre de maladies (tels le diabète, l’obésité, l’hypertension artérielle…) et de nous sentir en forme tout au long de la journée.

Publicité

Mais mener à bien un régime, c’est avant tout savoir équilibrer son apport calorique.

Et à ce propos, si vous faites partie de ceux qui tentent désespérément de perdre du poids, sachez que les chercheurs ont fait une découverte surprenante : il existerait un moment particulier de la journée où l’on brûle naturellement un maximum de calories…

Une étude probante qui en dit long sur notre horloge biologique

Menée par une équipe de scientifiques américains de l’Université d’Harvard, une étude a largement démontré que nous brûlons naturellement 10 % de calories en plus en fin de journée qu’à tout autre moment.

Pour en arriver à cette conclusion, les chercheurs ont soumis 7 personnes à une expérience un peu particulière : enfermés dans un laboratoire sans fenêtre pendant un mois, les participants ne disposaient d’aucune horloge ni de montre ou de téléphone, si bien qu’il leur était totalement impossible de savoir quelle heure il était.

En outre, leur horloge biologique interne a volontairement été perturbée : chaque soir, les auteurs de l’étude imposaient aux 7 individus de dormir 4 heures plus tard que la veille pour « mesurer le taux métabolique toutes les heures de la journée » déclare la Professeure et auteure principale Jeanne Duffy.

Public Domain, Pxhere

Ainsi, contre toute attente, la Professeure Duffy et son équipe se sont rendus compte que notre métabolisme diffère au cours de la journée et dépend grandement de l’heure qu’il est (et non pas forcément du nombre de calories ingérées) : « Ce n’est pas seulement ce que nous mangeons qui importe, mais le fait de manger — et de nous reposer — a un impact sur la quantité d’énergie que nous brûlons ou que nous stockons sous forme de graisse » ajoute-t-elle.

Un constat surprenant

Le fait de faire la même chose à une heure précise de la journée consomme beaucoup plus de calories que de faire exactement la même chose à une heure différente » écrivent les chercheurs, surpris de leur découverte.

Ils ont alors permis de mettre en exergue le fait qu’en règle générale, notre corps dépense nettement moins de calories en fin de nuit ou le matin au réveil, lorsque notre température corporelle est au plus bas.

À l’inverse, en fin d’après midi (et ce jusqu’en fin de soirée), nous brûlons environ 130 calories de plus, et ce, même si l’effort est strictement le même : alors que notre corps connaît une légère hausse de température, le soir apparaît donc comme le moment idéal pour brûler nos réserves de graisse.

Les auteurs rappellent donc que si une personne désire perdre du poids, il est essentiel qu’elle se fie tout d’abord à son horloge biologique interne, en prenant soin de respecter des heures de repas et de coucher régulières.


Partagez l'article

>