L’argent peut-il acheter le bonheur ? La réponse à cette question dépend en fait de notre définition du bonheur lui-même. Pour certains, il rime avec confort, mais pour d’autres, il réside dans la paix intérieure. Ce qui est cependant clair, c’est que la richesse peut aider l’individu à résoudre certains problèmes d’ordre matériel. Ce qui est un avantage non négligeable.

Publicité

Une étude a été menée récemment par des scientifiques de l’Université Purdue, pour mieux cerner le lien qui existe, depuis toujours, entre l’argent et le bonheur. Pour cela, 1,7 million de personnes de 164 nationalités différentes ont répondu à un questionnaire à propos de leur bien-être émotionnel, physique et de leur niveau de vie, suivant le Gallup World Poll.

Les résultats, publiés dans Nature Human Behavior, ont révélé que 95 000 $ est le revenu idéal pour se dire satisfait de sa vie, mais que le bien-être affectif passe par la somme de 60 000 $ à 75 000 $. Alors, imaginez ce que cela peut être pour des familles entières !

Public Domain/Pxhere
Contenu sponsorisé

L’auteur principal Andrew T. Jebb explique, toutefois, que les normes varient d’une région à une autre, selon leur aisance. Donc, pour les habitants d’Amérique du Nord le revenu aspiré est de 65 000 $ à 75 000 $, tandis qu’en Asie de l’Est, en Europe de l’Ouest et du Nord, en Australie et en Nouvelle-Zélande, il est de 50 000 $. Par contre, en Afrique du Nord et au Moyen-Orient, il est de 110 000 $ à 125 000 $. Partout ailleurs, le seuil est nettement plus bas.

Publicité

Les experts ont constaté par ailleurs que les personnes dépassant les critères financiers établis se disent insatisfaites de leur vie et moins à l’aise sentimentalement. C’est peut-être parce que leurs besoins élémentaires ne sont plus au centre de leurs préoccupations et c’est pourquoi ils passent à un stade supérieur, où il s’agit d’acquérir une place dans la société et de la comparer à celle d’autrui. Ce qui change complètement la donne.

Ce que nous devons comprendre, c’est que l’équilibre entre l’argent et le bonheur est loin d’être simple à instaurer. Vivre heureux est avant tout un art ; celui de contrôler ses envies et se contenter de peu. Et si on attend de pouvoir tout avoir pour atteindre l’euphorie, alors on n’est pas sortis de l’auberge.

Publicité


Partagez l'article

Contenu Sponsorisé

>