À partir de la fécondation, la cellule œuf traverse des étapes bien définies avant d’aboutir à un système complet et fonctionnel. Cette période de développement, bien que contrôlée par des mécanismes rigoureux, n’échappe pas toujours aux exceptions.

Publicité

En fait, ces dernières sont inévitables dans tout processus, quel qu’il soit. Justement, la découverte d’un homme sur son propre corps montre l’un des rares cas d’une anomalie de l’organogénèse.

Dans la ville de Sao Paulo, un individu s’est dirigé à l’Hôpital do Rim à la suite de douleurs dorsales. Les Drs Jose Medina-Pestana et Renato Foresto sont les médecins chargés de son cas.

En effectuant des tests complémentaires ainsi qu’un scanner, ils ont constaté l’existence d’un troisième rein chez le patient, dont un rein gauche normal, et deux autres fusionnés en bas du bassin. 

Cette anomalie ne s’est jamais manifestée à travers des symptômes particuliers, au contraire, elle n’a été découverte qu’à la suite d’une tomodensitométrie pour comprendre l’origine des maux de dos. Au début, ceux-ci ont été associés à une hernie discale, et ont été traités avec des analgésiques.

Wallpaper Flare

Les docteurs expliquent que l’uretère du rein pelvien gauche rejoint celui du deuxième rein juste au-dessus du rattachement avec la vessie. Quant au rein droit, il est connecté à celle-ci du même côté. Au final, le tout ne présente aucune anomalie physiologique.

Le cas du patient est assez « rare » d’après l’équipe de médecins, ceci peut être lié à un dysfonctionnement durant l’embryogenèse, processus décrivant le développement d’une cellule œuf à partir de la fécondation.

En fait, le rein gauche supplémentaire s’est probablement détaché trop tôt des cellules de l’utérus, conduisant celui de droite et inférieur gauche à fusionner. Ces derniers n’ont pas adopté la bonne position lors de leur évolution, stagnant ainsi au niveau pelvien.

Selon la National Kidney Foundation, ce phénomène est appelé un « rein duplex », inspiré de la langue latine qui signifie « double ». Il peut engendrer des complications telles que les infections ou les calculs rénaux, mais ne manifeste généralement aucun symptôme, et est découvert accidentellement la plupart du temps.

Publicité


Partagez l'article

>