Aux États-Unis, le gouvernement est toujours préparé à toutes sortes d’attaques et de menaces, qu’elles soient naturelles ou provoquées par l’homme. Les armes chimiques, les guerres et les volcans ne représentent plus de vraies menaces tandis que les armes nucléaires préoccupent de plus en plus les américains.

Publicité

En effet, même une petite explosion nucléaire est susceptible de mettre fin à la vie de centaines de milliers de personnes sur une grande distance, en plus de la destruction des maisons, des entreprises, et même des plus grands bâtiments. Les retombées radioactives de celle-ci peuvent se propager sur un rayon de plusieurs centaines de kilomètres provoquant ainsi d’autres dommages dans les villes voisines.

Heureusement, depuis la fin de la guerre froide, l’idée d’avoir recours aux bombes nucléaires pour vaincre ses adversaires a été abandonnée, compte tenu des coûts qui en résulteraient et qui dépasseraient de loin les bénéfices. De plus, les dirigeants soviétiques et occidentaux craignaient également que les armes nucléaires commencent à être employées dans le monde et les conséquences que cela engendrerait sur la planète.

Publicité
William Collette, Defense.gov

Cependant, le président actuel des États-Unis, Donald Trump, veut rendre l’utilisation des petites armes nucléaires plus facile, et cela en ajoutant au stock mondial de petites armes portables. Cette nouvelle a inquiété les experts et les législateurs qui craignent que de tels dispositifs puissent devenir facilement accessibles à des organisations terroristes via le vol ou même via la commercialisation.

Selon les experts de la sécurité du gouvernement américain, les plus gros dégâts provoqués par une explosion nucléaire sont limités à une petite zone dans laquelle ils sont inévitables, mais il est tout à fait possible de survivre à une attaque terroriste nucléaire, et même à ses effets secondaires dus aux retombées radioactives.

L’agence de protection de l’environnement ou EPA insiste sur l’importance d’intensifier les efforts afin d’éviter des attaques terroristes nucléaires qui, malgré leur faible probabilité, auraient de graves conséquences. Elle a d’ailleurs préparé une série de manuels et de documents d’accompagnement qui visent à montrer aux autorités locales comment agir en cas de catastrophe nucléaire. Ils contiennent les réponses à 99 questions anticipées qui peuvent être posées en cas d’urgence nucléaire, ainsi que des scripts que le gouvernement pourrait utiliser pour calmer le public et donner aux gens des moyens d’action pour se protéger.

Publicité

Voici les réponses de l’EPA à certaines questions qui peuvent être posées en cas de catastrophe nucléaire et que vous pourriez entendre des fonctionnaires du gouvernement :

10. Ce qui va arriver aux gens dans les villes touchées par l’explosion

ErikaWittlieb

Un script visant à calmer les gens tout en les mettant au courant de ce qui se passe a été préparé afin d’éviter les réactions et décisions irréfléchies dues à la panique et qui pourraient mettre en danger sa propre vie ou celle d’autrui. Le gouvernement répondra probablement aux gens qui se demandent ce qui est arrivé aux personnes touchées par : « Des personnes ont été blessées, des vies perdues et des bâtiments détruits, mais tous les niveaux du gouvernement unissent leur force et font leur possible afin de secourir en urgence les personnes atteintes. La meilleure chose à faire est de suivre les instructions de sauvetage données par les intervenants et celles-ci seront constamment mises à jour selon les circonstances et l’avancement des secours ».

9. La localisation de la radioactivité

Torley, Flickr

« La matière radioactive émet des radiations sous forme d’ondes énergétiques ressemblant à des particules sous tension. Les experts de la protection de l’environnement et de la radioprotection évaluent les conditions de l’air, de l’eau et du sol dans la zone atteinte et autour de celle-ci pour localiser les zones atteintes par la radioactivité. »

Publicité

En effet, dans les explosions nucléaires, il y a libération d’une immense quantité d’énergie à cause de la division d’innombrables atomes. Une petite proportion de cette énergie, qui reste une quantité dangereuse, est émise sous forme de radiation qui se propage à une très grande vitesse et peut endommager les cellules du corps qui y sont exposées.

8. Les mesures à prendre quand on est dehors

Free-Photos

Pour répondre à la question concernant les meilleures façons de se protéger lorsque l’on est à l’extérieur, les fonctionnaires du gouvernement vont vous répondre par ce script : « Couvrez-vous la bouche et le nez, évitez tout contact avec les débris de l’explosion et ne restez pas dehors ».

Cela s’explique par le fait que les retombées radioactives continuent à se propager et risquent donc de vous toucher si vous restez sans aucune protection à l’extérieur. L’idéal serait de s’enfermer dans un sous-sol pour que le sol et les murs puissent vous protéger des radiations, car le béton et le métal peuvent en bloquer une très grande partie.

7. La contamination de l’air

Public Domain, Pxhere

Effectivement, les retombées et les fumées radioactives peuvent contaminer l’air compromettant ainsi la respiration des gens. L’EPA recommande à l’état de répondre aux citoyens inquiets de la sorte : « Les partenaires fédéraux, locaux et étatiques, surveillent la zone de l’explosion afin de déterminer les niveaux de matériaux radioactifs dans l’air ».

Publicité

Les citoyens devront donc rester chez eux et bien fermer les portes et les fenêtres afin de minimiser les risques d’exposition, et les climatiseurs et ventilateurs doivent absolument être éteints.

6. Les méthodes d’auto-décontamination

Sgt. J.C. McKenzie, Wikipédia

Les gens paniqués voudront certainement se renseigner sur la façon de s’auto-décontaminer s’ils ont été proches d’une explosion nucléaire et qu’ils y ont survécu. L’EPA répond à cette question : « Certains gestes faciles permettent de se débarrasser des matériaux radioactifs qui sont collés à votre peau, à vos cheveux ou à vos vêtements. Commencez par enlever les vêtements que vous portiez à l’extérieur et si possible puis prenez une douche ou utilisez un chiffon humide ou une lingette pour essuyer les parties découvertes de votre corps. N’oubliez pas votre nez, vos oreilles et vos paupières puis mettez des vêtements propres qui vous couvrent assez. »

Il faut également noter que les vêtements et tous les objets contaminés doivent être mis dans des sacs en plastique et jetés aussi loin que possible de la maison et des gens.

Publicité

5. Pour les familles qui étaient séparées lors de l’incident

Froot, Pixabay

« Si votre famille était réunie lors de l’explosion, restez ensemble et ne sortez surtout pas. Si vos enfants étaient à l’école ou si vous êtes au boulot ou dans un autre immeuble, ne paniquez pas et ne quittez pas votre bâtiment tant que l’on ne vous a pas permis de voyager librement. Ne vous inquiétez pas pour vos enfants, les écoles sont des abris sûrs qui ont des plans d’urgence ».

Les risques d’exposition aux radiations nucléaires lorsque vous êtes dans un bâtiment sont minimes, il ne faut donc pas en sortir même si votre instinct parental vous pousse à aller rejoindre vos enfants, car cela mettrait toute votre famille en danger.

4. Si jamais une personne contaminée frappe à votre porte

Public Health Image Library, Freestockphotos

« Si une personne affectée par l’explosion et qui a de la poussière radioactive sur son corps ou sur ses vêtements souhaite s’abriter dans votre maison, il n’y a pas de danger si vous procédez à sa décontamination en essuyant sa peau et en lui changeant de vêtements ».

Publicité

De même pour les animaux de compagnie qui étaient à l’extérieur, ils doivent être lavés avec beaucoup de savon et de shampoing pour ne pas vous mettre en danger. Il faut d’ailleurs bien se couvrir le nez et porter des gants pendant que vous leur faites leur bain.

3. L’utilisation de l’eau

Charles Rondeau, PublicDomainPictures

« Tant que les résultats des analyses de l’eau ne vous seront pas communiqués, seule l’eau des bouteilles est sûre d’être potable. Quant à l’eau des puits et des robinets, elle peut seulement être utilisée dans le but de vous laver ou de nettoyer des objets susceptibles d’être touchés par des matériaux radioactifs ».

En effet, la radioactivité est encore plus dangereuse lorsqu’elle est à l’intérieur de notre corps. Il est donc indispensable de ne consommer que l’eau des bouteilles dont le plastique aura contourné les radiations.

2. Se nourrir de façon saine après une catastrophe nucléaire

Public Domain, Pxhere

Pour répondre à cette préoccupation, l’EPA affirme que : « Tout aliment contenu dans une bouteille, une boîte de conserve ou scellé dans n’importe quelle boîte, est sans danger à condition de ne pas être dans le congélateur ni dans le réfrigérateur. La nourriture de l’extérieur quant à elle est très douteuse. »

Par ailleurs, il est nécessaire de bien essuyer tous les ustensiles de cuisine, la vaisselle et les autres objets que vous comptez toucher, afin de vous assurer qu’il n’y ait pas de retombées radioactives dessus.

Publicité

1. Pour les femmes enceintes qui s’inquiètent

Public Domain, Pxhere

La question sur les dangers des radiations nucléaires pour les bébés sera certainement la première préoccupation de toute femme enceinte lors d’une explosion nucléaire.

Heureusement, un script spécial a été préparé par l’EPA pour rassurer les femmes enceintes et leur indiquer la conduite à tenir : « La plupart des rayonnements n’atteignent pas assez le fœtus pour qu’ils aient des effets nocifs sur celui-ci comme les malformations ou même les morts in-utéro. Par ailleurs, les professionnels de la santé et des rayonnements pourront examiner cas par cas chaque fœtus après la crise, afin de déterminer s’il y a des risques potentiels et agir en fonction de cela. »

Il faut donc savoir qu’il n’y a pas plus sûr pour un bébé que le ventre de sa mère, car selon un article publié par les CDC (Centers for Disease Control and Prevention), les parois de l’utérus et le placenta protègent le fœtus contre les radiations.

Publicité


Partagez l'article

Contenu Sponsorisé

>