Plusieurs études ont été menées au cours des dernières années au sujet des téléphones portables. Une seule conclusion commune aux différents résultats a été tirée : ces appareils sont de vrais nids à toutes sortes de particules malveillantes.

Publicité

En effet, la surface de nos smartphones est l’endroit idéal pour la prolifération des différents types de bactéries et virus. Multiples paramètres font qu’ils sont à très haut potentiel de contamination.

Premièrement, il en existe partout. Ces écrans sont les plus répandus dans le monde. Nous pouvons en trouver dans tous les continents, dans tous les pays et dans toutes les villes. Cela favorise particulièrement la propagation de la maladie. 

Publicité

En deuxième lieu, ce petit gadget nous accompagne dans toutes nos tâches quotidiennes. Que ce soit au travail, en salle de gym ou au supermarché, il est tout le temps présent. Ainsi, et puisqu’il est souvent en contact direct avec le monde extérieur, le taux de bactéries qui viennent se loger dessus augmente considérablement.

Intel/Flickr

Un autre paramètre qui fait que ce soit une surface propice à leur survie est la température ambiante. En plus de la chaleur qu’il dégage lui-même, nos poches, nos sacs et nos mains font que la température soit parfaite pour leur multiplication.

Et enfin, lorsque nous parlons à travers nos téléphones, des postillons viennent inévitablement s’y poser. Si nous sommes contaminés par n’importe quelle maladie, le risque de la transmettre à nos proches est fortement probable. 

Publicité

Avec la crise actuelle, les chances sont très probables pour que le SARS-CoV-2 se propage de façon rapide à travers les téléphones. Les écrans tactiles qui se trouvent dans les avions à des fins de divertissement sont également un facteur qui lui permet de voyager plus vite et plus loin.

Puisque certains de ces virus peuvent survivre sur des surfaces pendant plusieurs heures, voire jours, et puisque nous avons toujours nos téléphones sur nous lorsque nous mangeons et que cela leur permet de se nourrir sur les particules qui y atterrissent, nettoyer celui-ci régulièrement devient une nécessité. 

Les consignes données au public par les gouvernements à propos des mesures à prendre pour se protéger sont donc incomplètes. Pour y remédier, il est primordial d’intégrer une routine de nettoyage de ses appareils à notre quotidien, et de sensibiliser les autres à en faire autant. 

Publicité

La procédure à suivre est simple : il suffit d’appliquer une solution à 70 % d’alcool sur tous nos écrans, une fois par jour. Cette opération est à reproduire si un contact avec l’extérieur a eu lieu. En généralisant cette procédure, la lutte contre la pandémie n’en sera que plus efficace. 


Partagez l'article

Contenu Sponsorisé

>