Le café est la deuxième boisson la plus consommée au monde, pour certains, il s’agit même de l’élément incontournable pour bien commencer la journée. Encore faut-il savoir comment le déguster..

Publicité

Si vous êtes un amateur de café, les informations que vous êtes sur le point de lire vous feront sûrement sensation. 

Un café, deux goûts différents

Il semblerait que le récipient à partir duquel vous sirotez votre café influe sur la saveur de ce dernier et peut carrément impacter votre appréciation de la boisson. 

Publicité

D’après des experts, une tasse lisse confère un goût plus doux à la boisson tandis qu’un récipient rugueux laisse un arrière-goût plutôt amer.

En vue d’élucider ce fait, des scientifiques du Brésil ont effectué quelques expériences qui consistent à boire du café brésilien de haute qualité dans des récipients à surfaces différentes et conclure sur l’expérience gustative.

Plus de 230 personnes ont participé, parmi elles des experts dont des calibreurs de café professionnels. 

Publicité

Les tests ont révélé que le goût était perçu comme plus sucré et plus acide à partir d’une tasse en porcelaine lisse comparativement à la tasse en céramique blanche avec une finition rugueuse sur les murs extérieurs et intérieurs. Pourtant, les deux avaient une forme et un poids similaires.

Martin Widenka / Unsplash

Le café, une boisson sous-estimée ? 

De plus, l’équipe de recherche de l’Université de Sao Paulo affirme dans la revue Food Quality and Preference que des évaluateurs de qualité et les amateurs de café jugeaient l’arrière-goût de la boisson plus sec lorsqu’il était dégusté à partir du brut plutôt que la tasse lisse.

La psychologue Dr Fabiana Carvalhol déclare alors que l’expérience « haptique » de ce que les gens buvaient avait un impact important.

Publicité

Les résultats des expériences précédentes témoignent de l’importance du récipient dans lequel est servi le café et son implication dans le jugement de base des goûts ainsi que les attributs de sensation en bouche dans le café de spécialité.

Selon l’équipe de recherche de l’université de Sao Paulo, boire du café de haute qualité peut être une expérience multisensorielle engageante et rivalise avec un bon vin.

En effet, le vin réunit environ 600 à 1 000 composés aromatiques volatils qui lui confèrent ses saveurs complexes. Or, le café en contiendrait plus de 1200. 

Publicité


Partagez l'article

Contenu Sponsorisé

>