Bien que sa géographie soit dominée d’un peu plus d’une centaine de volcans, l’Indonésie est l’un des plus beaux pays d’Asie. Connu comme le plus grand archipel au monde, l’Indonésie renferme tant de plages que de lacs. En plus de ses beaux paysages, la nature en fait un pays surprenant.

Publicité

Des lacs comme Toba, Diatas ou même Batur attirent chaque année de plus en plus de visiteurs qui viennent les découvrir des quatre coins du monde. Bien sûr, les eaux qui s’y répondent ne sont pas des plus ordinaires.

La nature peut être très surprenante

En découvrant l’Indonésie, des scientifiques ont été laissés, pendant des siècles, perplexes par trois lacs volcaniques qui changeaient spontanément de couleur.

Le lac Kelimutu, situé au sommet du mont Kelimutu sur l’île de Flores est constitué de trois lacs de cratère. Bien qu’ils soient l’un à côté de l’autre sur la crête du même volcan, leur apparence est tout à fait différente.

Ceci dit, les visiteurs ne sont jamais vraiment sûrs de la couleur des lacs lorsqu’ils atteignent le sommet, en raison des réactions chimiques qui se produisent dans l’eau. Certains croient que des minéraux se trouvant dans l’eau peuvent interagir avec le gaz volcanique afin de créer des couleurs différentes, mais jusqu’à aujourd’hui, aucune étude n’a pu le confirmer avec certitude.

Your local connection, Flickr

Selon Indonesia Travel , les eaux du lac le plus à l’ouest de Kelimutu, Tiwu ata Mbupu (lac des personnes âgées) sont généralement de couleur bleue, alors que celles du lac Tiwu Nuwa Muri Koo Fai (lac des jeunes hommes et jeunes filles) sont vertes, tandis que Tiwu Ata Polo (le lac ensorcelé) est habituellement rouge.

Néanmoins, on sait qu’il arrive aux lacs de devenir noirs ou même blancs, comme l’indique l’Indonesia : « Il y a quelques années, les lacs étaient blancs, turquoise et rouges. Ils étaient noirs, turquoise et marron en novembre 2009. En juillet 2010, les lacs étaient resplendissants dans diverses nuances de vert. »

Ces lacs sont très différents les uns des autres

Selon l’agent local du parc national de KelimutuIls, ces lacs sont dissemblables, même s’ils se trouvent au sommet du même volcan.

Simon Schopf, un étudiant autrichien qui a visité les lacs en 2012, a déclaré: “ C’était un spectacle unique avec les trois lacs de toutes les couleurs.”

Il a ajouté : “J’ai été étonné que le brouillard se soit éclairci deux heures après le lever du soleil, car je suis monté très tôt pour attraper les premiers rayons. C’était une vue unique avec les trois lacs de toutes les couleurs.”

La meilleure période pour visiter le Mont Kelimutu est en juillet ou en août (pendant la saison sèche de l’Indonésie). Les experts du voyage recommandent de se lever à 3h30 pour admirer le lever du soleil, puis de faire une randonnée autour du volcan avant de revenir sur son chemin.


Partagez l'article

>