Vertébrés divisés en plus de 30 000 espèces différentes à travers nos mers et nos océans, la communauté scientifique estime que les poissons sont environ 100 000 fois plus nombreux que les êtres humains sur Terre, et ce, même s’ils tendent lentement à disparaître depuis le début des années 1970.

Publicité
Publicité

Qu’ils soient sauvages ou domestiques, les poissons font partie de ces bêtes qui nous ont toujours fascinés : élus animaux de compagnie préférés des Français depuis 2014, les pays asiatiques aussi semblent conquis, notamment par les carpes koï, allant jusqu’à débourser de petites fortunes pour en posséder…

Un engouement qui peut surprendre de prime abord

Il y a quelques mois, une carpe koï a été vendue lors d’une vente aux enchères qui s’est déroulée dans une ferme de la ville d’Hiroshima, au Japon, pour la modique somme de 1,5 million d’euros (soit 203 millions de yens).

Publicité

Répondant au nom de « S Legend », cette femelle d’un peu plus d’un mètre de long appartient désormais à Mlle Yingying, une collectionneuse originaire de Taïwan.

Âgée de 9 ans, S Legend est une carpe Koï de la catégorie des Kohaku, la plus prisée d’entre elles en Asie, et que l’on reconnaît facilement à son manteau blanc tacheté de rouge.

Publicité
Publicité

Et si le coût de l’animal semble on ne peut plus exagéré, il faut savoir que leur prix d’achat a toujours été très élevé : « Les gens du monde de la carpe Koï sont très enthousiasmés par cette vente, car c’est un prix incroyable pour un seul poisson. Le meilleur prix précédent se situait autour de 400 000 £ » déclare l’expert anglais en carpes Tim Waddington.

À vrai dire, S Legend était déjà une véritable star, connue au niveau mondial, avant que Mlle Yingying ne l’achète : en effet, elle n’est autre que la grande gagnante du All Japan Koi Show, un concours national de carpe Koï.

Pourquoi les carpes Koï coûtent-elles si cher - insolite, culture, animaux - Vertébrés, prix, poisson, Koï, japon, insolite, experts, enchères, Concours, Collection (activité), Carpe (poisson), Asie, Animal sauvage, Animal domestique, Animal de compagnie

Et d’après les pronostics, tout porte à croire qu’elle remportera le titre pour la deuxième année consécutive en 2019…

Publicité
Publicité

Un coût excessif, mais justifié d’après les experts

Bien que S Legend soit effectivement très jolie, il faut avouer que son prix laisse quelque peu perplexe.

La question qui se pose est donc celle de savoir comment un poisson peut atteindre cette somme exorbitante : d’après les professionnels, la réponse réside dans la couleur de la carpe…

Tout d’abord, d’un point de vue culturel, la carpe Koï est un symbole extrêmement fort au Japon : elle est associée à la chance, à la prospérité et à la force.

Publicité

Et lorsque celle-ci arbore en plus des couleurs éclatantes (sans aucune trace de jaunissement), parfaitement uniformes, son propriétaire peut être sûr qu’il détient un spécimen rare qui risque de plaire à beaucoup d’amateurs de poissons.

Aussi, leur forme, la beauté de leurs motifs et leur taille sont des critères qui sont pris en compte : dans le cas de S Legend, toutes les conditions sont visiblement réunies pour plaire aux spécialistes japonais, sans compter que seule une cinquantaine de koï sont minutieusement sélectionnés sur les milliers de participants.


Publicité