fbpx

Pourquoi il ne faut jamais mettre de la nourriture dans du papier aluminium avant de la cuire


Pourquoi il ne faut jamais mettre de la nourriture dans du papier aluminium avant de la cuire - sante-et-medecine, nourriture - vaisselle, ustensiles, tests, température, taux, solution, santé, risques, recommandations, recherches, recettes, plats, personnes, patients, pathologie, OMS, nourriture, médecine, insuffisance rénale, infections, impact, habitudes, gens, gastronomie, four, faim, études, estimations, épices, dose, déductions, dangers, cuisson, cuisinier, cuisine, cuillères, couverts, conclusions, casseroles, bien être, Alzheimer, aluminum, aliments, alimentation
Public Domain, Max Pixel

Dans le monde vaste et gourmand qu’est la cuisine, les mises en garde sont nombreuses et souvent, justifiées. Afin de garder l’environnement sécuritaire et propice aux bonnes idées culinaires, les experts dans le domaine sont les premiers instaurateurs de guides et de bonnes pratiques pour un rendu bon, beau et saint.

Parmi les recommandations qui sont déjà parvenues à vos oreilles se trouve celle qui dit d’éviter l’utilisation du papier d’aluminium en cuisine. Que vous soyez à cheval sur cette consigne, ou pas, il est important pour vous de connaître son origine, son fondement scientifique et sa réelle importance.

L’aluminium et la santé

Tout le monde a déjà utilisé des feuilles d’aluminium en cuisine, au moins pour faire cuire des aliments qui doivent garder toutes leurs saveurs. Si les mérites d’une telle pratique sont connus et même adoptés, ses nombreux inconvénients suscitent bien des débats. Une recherche a exploré l’utilisation de l’aluminium en cuisine, aussi bien lors de la cuisson que lors de la préparation des aliments.

Dans plusieurs pays, ce matériau est également trouvable dans des ustensiles de cuisine tels que les casseroles et même les cuillères, le cuivre devenant trop cher à produire. Selon les experts, l’utilisation de ces instruments n’est pas aussi problématique que la cuisson dans du papier d’aluminium, notamment lors de l’intégration d’aliments acides ou épicés. Le plus grand problème réside lors de la préparation à haute température.

L’usage des instruments à base d’aluminium qui tendent à s’oxyder n’est pas très dangereux, à condition d’éviter de mal les laver afin de leur garder une couche protectrice, mate et oxydée qui empêche l’infiltration de l’aluminium. Ceci est facilement obtenu en faisant bouillir vos outils de cuisine avant utilisation.

Le corps humain est capable de se débarrasser facilement de faibles taux d’aluminium. La où ça devient alarmant, c’est lors de l’exposition répétitive et intensive à des taux élevés de ce matériau. Selon l’Organisation mondiale de la Santé, une prise de 40 mg par kg du poids total individuel, chaque jour, reste saine.

Malheureusement, la réalité est loin d’être aussi lissée. L’aluminium est bien trop présent pour pouvoir parler de dose acceptable : maïs, épices, jus acides et même le thé sont concernés et à moindre mesure, le sel et l’alcool.

Pourquoi il ne faut jamais mettre de la nourriture dans du papier aluminium avant de la cuire - sante-et-medecine, nourriture - vaisselle, ustensiles, tests, température, taux, solution, santé, risques, recommandations, recherches, recettes, plats, personnes, patients, pathologie, OMS, nourriture, médecine, insuffisance rénale, infections, impact, habitudes, gens, gastronomie, four, faim, études, estimations, épices, dose, déductions, dangers, cuisson, cuisinier, cuisine, cuillères, couverts, conclusions, casseroles, bien être, Alzheimer, aluminum, aliments, alimentation
Rkit, Pixabay

Des impacts importants

Pour le moment, les scientifiques ont réussi à établir un lien entre des concentrations élevées d’aluminium et la maladie d’Alzheimer. En faisant des tests sur des patients âgés atteints de cette maladie neurodégénérative, les chercheurs ont conclu qu’il s’agissait principalement d’une pathologie dite moderne. La particularité de ce type de maladies est potentiellement le fait qu’elles soient directement liées au mode de vie actuel, plus industriel que jamais.

Des travaux de recherches estiment que des taux anormalement élevés d’aluminium sont également alarmants dans des cas tels que l’insuffisance rénale, des maladies touchant les os et même dans l’altération de la prolifération cellulaire neurale chez les humains.

Selon les résultats de la recherche, il est plus raisonnable d’utiliser de la porcelaine ou du verre spécialement conçu pour la cuisine. L’emploi des feuilles d’aluminium cause la lixiviation du matériau et son passage dans votre nourriture ne vaut pas toutes les bonnes saveurs que vous souhaitez apprécier.