L’Homme a longtemps donné de l’intérêt à ces êtres vivants que sont les animaux. En partageant le même milieu de vie, on a pu percer le secret de nombreuses espèces. Cependant, certaines restent mystérieuses et énigmatiques.

Publicité

Justement, des recherches récentes nous font part d’une caractéristique surprenante chez les tortues géantes.

Une mémoire impressionnante

Si les tortues géantes sont considérées comme les animaux les plus lents sur terre, de nouvelles recherches ont montré le cas contraire pour leur cerveau.

Publicité

Ces reptiles sont capables de retenir des tâches simples axées sur les objectifs, et certains peuvent les retenir jusqu’à neuf ans plus tard.

Les connaissances sur les tortues terrestres géantes sont assez restreintes, historiquement, celles-ci étaient considérées comme des créatures solitaires avec une intelligence limitée.

Des chercheurs ont entraîné des tortues dont huit de l’espèce des Galapagos — Chelonoidis cf. nigra- et neuf d’Aldabra — Aldabrachelys gigantea — . Bien qu’aucune de ces espèces n’est décrite comme particulièrement intelligente, leur apprentissage  rapide notamment lorsqu’elles sont en groupe a constitué les premières preuves de leur capacité à l’interaction sociale.

Publicité

Les espèces des Galapagos et d’Aldabra migrent en groupe, ce qui suggère une bonne mémoire directionnelle.

Les chercheurs pensent également qu’elles peuvent « se sentir », la raison est actuellement inconnue mais laisse croire qu’il s’agisse d’une forme de communication.

En 2017, la recherche des scientifiques sur l’espèce des tortues à pieds rouges a permis de découvrir qu’elles sont capables de conserver des indices visuels pendant 18 mois. De plus, en échange d’une fraise, celles-ci peuvent même apprendre à manipuler un écran tactile.

Publicité

Toutes les espèces de tortues géantes ne vivent pas forcément en société, mais partagent néanmoins des ressources importantes à l’état sauvage. D’ailleurs, les scientifiques supposent qu’elles attirent l’attention sur des emplacements de nourriture et d’eau en dirigeant un regard.

Dušan Smetana / Unsplash

Les tortues seraient même douées de bon sens

Afin d’en savoir plus sur leur intelligence, une expérience simple a été menée avec de la nourriture en récompense.

Des tortues ont été d’abord initiées à mordre une balle colorée. Ensuite, on leur a montré deux balles colorées et la cible est de couleur différente pour chaque tortue. Si elles mordent la bonne, elles étaient récompensées avec de la nourriture.

Publicité

L’expérience a été répétée respectivement 95 jours et 9 ans plus tard. Les tortues de l’un des deux zoos ont été entraînées en groupe et les autres l’ont été individuellement.

Justement, les chercheurs ont découvert que l’apprentissage en groupe n’a pas été accéléré. Les tortues ont été attribuées des couleurs différentes, elles ne pouvaient donc pas se demander de l’aide mutuellement comme a été le cas de la première tâche. Aussi, remarquer que ses conspécifiques ont consommé leur récompense alimentaire influencerait surement le processus.

Dans la première tâche, les tortues font preuve d’une mémoire implicite, c’est-à-dire qu’elles choisissent leur cible sans en avoir conscience. Dans la seconde tâche, et en choisissant entre deux couleurs, elles montrent une certaine conscience, à long terme.

Publicité

D’après les chercheurs, ces expériences sont la preuve de la distinction de ces animaux entre ces deux formes de mémoire. À la fin, avec ou sans l’aide des signaux sociaux, les missions attribuées à ces tortues ont été réalisées à la même vitesse que le reste des vertébrés.

Toutefois, les échantillons ne sont pas assez grands pour établir des conclusions définitives et certaines tortues n’ont pas pu réaliser la deuxième tâche par manque d’intérêt, des recherches supplémentaires doivent donc être réalisées.

Ce qui sûr, c’est que l’on a longtemps sous-estimé ces créatures géantes. Aujourd’hui, il serait temps de reconsidérer nos perceptions.

Publicité

Partagez l'article

Publicité
>