fbpx

Les Français dépensent 4,8 milliards d’euros par an pour leurs animaux de compagnie


Bien que les chats et les chiens soient les animaux de compagnie les plus communs, il existe en réalité d’autres espèces dont nous aimons nous occuper tous les jours.

Des tortues aux lapins en passant par les poissons rouges, les hamsters ou les oiseaux, ils font partie intégrante de notre vie, pour le meilleur et pour le pire.

Si les pays anglo-saxons sont les plus connus en la matière, la France n’est pas en reste pour autant, car d’après les dernières statistiques, les Français dépenseraient des sommes astronomiques chaque année pour l’unique bien-être de leurs animaux de compagnie…

Quand on aime, on ne compte pas

« Le marché des animaux de compagnie s’élève à 4,8 milliards, tous animaux confondus. Aujourd’hui, le chien et le chat sont des membres de la famille à part entière. »

Telle est la conclusion de René Michau, le Président du Syndicat professionnel des métiers et services de l’animal familier (Prodaf).

Alors que les animaux étaient auparavant considérés comme de simples gardiens (de bétail, de maison…) que l’on nourrissait en échange d’un peu de sécurité, ils se sont imposés petit à petit dans nos foyers, si bien qu’actuellement, nous dépensons sans compter pour leur procurer un environnement des plus agréables.

En outre, sachant qu’environ un français sur deux possède, au minimum, un animal de compagnie, il va sans dire que le marché, qui se veut toujours plus florissant au fil des ans, a toutes les raisons du monde de se porter aussi bien.

En effet, avec une population canine qui avoisine les 7,5 millions, en plus des 13 millions de chats domestiqués, le budget alloué à nos petites boules de poils ne peut que grimper, faisant le bonheur des créateurs et autres vendeurs spécialisés qui se bousculent pour proposer des produits toujours plus innovants, mais surtout hors de prix…

Les Français dépensent 4,8 milliards d'euros par an pour leurs animaux de compagnie - insolite, economie, animaux - vie, Vêtement, soins, Professionnalisme, prix, Porte de Versailles, Paris, nourriture, Marché (économie), france, Français, famille, environnement, entretien, chien, Chat, changement, argent, animaux, Animal de compagnie, achats
Public Domain, Max Pixel

Toujours plus beau, toujours plus cher

Si vous étiez du côté de Paris ce weekend, peut-être avez-vous eu l’occasion de faire un tour à l’Animal Show qui se déroulait du 13 au 14 janvier (2019) à la Porte de Versailles.

Salon de 10 000 m² exclusivement dédié aux animaux de compagnie, on y propose des stands entiers de nourriture bio, de vêtements, de friandises ou encore de produits d’hygiène corporelle et bucco-dentaire, mais aussi des bijoux, des accessoires, des parfums…

Ainsi, ces dernières décennies, nous assistons à une véritable redéfinition du monde de l’animal domestique.

Tandis que leurs maîtres et maîtresses se contentaient de leur donner les restes de nourriture et de vieilles couvertures pour dormir il y a de cela encore une soixantaine d’années, rien n’est trop beau ni trop cher désormais pour son compagnon de tous les jours.

« On n’achète plus un animal comme autrefois sur un coup de tête. Dans les animaleries, les professionnels sont là pour conseiller les clients pour un achat responsable » rappelle René Michau.

Effectivement, à l’heure actuelle, chouchouter et acheter sans compter pour son chien ou son chat est de mise.

D’ailleurs, une étude réalisée en 2017 prouve que les Français dépensent environ 900 euros par an pour un chien, alors que ce chiffre ne dépassait à peine les 2000 francs (soit 300 euros) au début des années 1990.