On aurait tendance à croire que ce sont les maris qui trompent de plus en plus leur femme, mais il s’avère que c’est l’inverse. Les psychologues se sont mis à chercher les raisons pour lesquelles les femmes commencent à se sentir autorisées à tricher, alors que ces habitudes étaient surtout caractéristiques des hommes, et ils ont trouvé des réponses vraiment inattendues.

Publicité
Publicité

Les raisons pour lesquelles les femmes trompent leur mari

Les statistiques montrent que le taux de femmes mariées qui trompent leur partenaire est en hausse depuis les trois dernières décennies et celui-ci a augmenté d’au moins 40 %, pendant que le taux de tromperie chez les hommes est resté relativement stable.

La chercheuse en sociologie à Missouri State University, Alicia Walker, a interrogé environ 46 femmes qui ont trompé leur mari via le site de rencontres en ligne Ashley Madison. Elle s’attendait à entendre que ces femmes-là étaient tombées amoureuses d’un autre homme ou qu’elles ressentaient le besoin d’un soutien émotionnel, mais ce n’était pas le cas.

Publicité

Alicia Walker a rapporté dans son livre intitulé « La vie secrète de la femme infidèle » des résultats qui n’étaient pas de tout cliché. En effet, il semblerait que tout ce que cherchaient les femmes ayant admis avoir déjà eu des relations extraconjugales était le contact physique.

D’ailleurs, les mêmes femmes ont avoué qu’elles étaient très satisfaites émotionnellement avec leur mari et qu’elles avaient établi des relations avec d’autres hommes seulement pour satisfaire leur appétit sexuel.

Publicité
Les femmes trompent parfois leurs maris, mais pas pour les raisons que vous croyez - relations, psychologie - théories, relations, recherches, raisons, psychologie, prévention, mariage, intérêts, hommes, fidélité, femmes, experts, études, causes, amour
Public Domain, GoodFreePhotos

La sociologue Walker rajoute également que la plupart des femmes ont admis qu’elles trompaient leur mari dans le but de faire durer leur mariage et non pas de l’anéantir, elles ne voulaient ni se venger de leurs maris ni les quitter, surtout lorsqu’il y avait des enfants et de longues années de mariage entre eux. Néanmoins, celles-ci ne semblent pas très satisfaites des rapports sexuels qu’elles ont avec leur conjoint, ce qui les pousse à aller chercher ailleurs.

L’effet des relations extraconjugales de ces femmes sur leur couple

Les femmes coupables de tromperie font tout leur possible pour que leur mari ne découvre pas leur petit secret. Elles admettent à Alicia Walker qu’elles préfèrent de loin leur conjoint et qu’elles ne s’intéressaient pas du tout à la gentillesse ni aux traits moraux de leurs amants, leur relation étant purement sexuelle.

Publicité

De plus, il semblerait qu’avoir une relation extraconjugale rende ces femmes plus heureuses et moins tendues, ce qui leur évite de nombreux problèmes avec leur conjoint et permet donc à leur couple de résister au temps. Selon les psychologues, externaliser le sexe permet à ces femmes de ressembler encore plus à la mère ou à la femme qu’elles veulent être à la maison, et cela diminue fortement les tensions qu’il existe dans leur vrai couple.

Publicité

Alicia Walker n’est pas la seule sociologue qui s’est intéressée à la tromperie chez les femmes, mais il y a également Esther Perel qui a étudié ces cas et les a rapportés dans son livre : État des affaires : repenser l’infidélité. Les femmes coupables d’adultère sont le plus souvent celles qui semblent heureuses, avec des enfants et une vie sociale bien remplie. Elles ont tendance à dissimuler tout ce qui peut les mettre en colère dans leur couple.


Publicité