Les ovnis ont pendant très longtemps inspiré des scénarios de fictions très célèbres. Si jusque là, ce genre de phénomène était considéré comme hors du commun, voire illusoire, les gouvernements ont décidé de changer d’approche par rapport à ces apparitions. Le Japon va désormais y être plus attentif, par de nouvelles directives du Ministre de la Défense Taro Kono, destinées aux soldats en prévision d’une éventuelle rencontre.

Publicité

En effet, l’Armée de l’air a reçu des ordres très stricts à ce sujet, notamment l’enregistrement de toute observation de quelque nature que ce soit. Ces protocoles s’inscrivent dans le cadre d’un programme imminent impliquant la documentation de ces objets. Dans ce sens, Taro Kono s’est entretenu avec le secrétaire américain de la Défense Mark Esper en Avril dernier.

Par ailleurs, le fait que le Ministère de la Défense du Japon n’ait signalé aucune présence d’ovni n’exclut aucunement l’importance de prendre ses précautions. T. Kono, ne croyant pas vraiment aux ovnis, a affirmé n’en avoir jamais entendu parler parmi les pilotes des forces d’autodéfense. Mais il a appelé le personnel militaire à rester vigilant pour récolter le moindre signe.

Publicité

Le comité sénatorial américain est, quant à lui, le responsable du traitement des informations et de leur publication, dans le but de mieux les classifier et les étudier dans les meilleures conditions.

Si autrefois le Japon était connu pour avoir les techniques les plus efficaces pour analyser les menaces extraterrestres, Il est aujourd’hui surpassé par les États-Unis. Le pentagone a été recensé comme auteur d’un projet secret relatif à des enquêtes sur les mystérieuses observations, par le New York Times, en juillet 2020.

Pour l’anecdote, Miyuki Hatoyama, l’ex première dame du Japon, Yukio Hatoyama, avait raconté avoir été victime d’enlèvement par de « petits hommes verts ». Elle explique comment son esprit avait voyagé à bord d’un ovni pendant son sommeil, pour se retrouver sur Vénus. Son histoire a été relatée dans un livre intitulé Very Strange Things I’ve Encountered.

Publicité

Le plus étrange, c’est que Hatoyama a affirmé que l’endroit qu’elle avait visité était vert. Or cela est très improbable à cause des températures pouvant atteindre les 470C° à la surface de la planète. Quoi qu’il en soit, on ne doit pas s’attendre, pour autant, à recevoir de si tôt de la visite.


Partagez l'article

Contenu Sponsorisé

>