Fumer est une addiction qui peut être difficile à abandonner, surtout si le nombre de cigarettes consommé par jour est important. Ce qui empêche une personne de se décider à arrêter de fumer, outre la dépendance, c’est l’invisibilité des effets de cette mauvaise habitude sur le corps.

Publicité

Cependant, si on pouvait réellement voir ce qui se passe dans notre corps lorsqu’on consomme une cigarette, on renoncerait certainement à continuer de fumer.

Une vidéo qui secoue les esprits

Amanda Eller, infirmière originaire de la Caroline du Nord, a partagé sur le réseau social Facebook une vidéo qui a créé le buzz en une journée.

Publicité

Elle présente deux poumons différents recueillis sur deux personnes décédées, afin d’effectuer une comparaison entre des poumons sains d’une personne en bonne santé, et ceux d’un fumeur atteint d’une bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO) — un problème respiratoire engendré par une consommation excessive de tabac.

La différence était frappante avant même qu’elle ne commence son expérience, car les poumons sains avaient une couleur rouge rosée avec une apparence assez ferme, quant aux seconds, ils avaient une couleur charbonneuse avec un aspect flasque et ramolli. L’état des poumons du fumeur est dû à la consommation quotidienne d’un paquet de cigarettes pendant 20 ans.

Une expérience qui illustre les dégâts de la cigarette

Outre l’apparence physique, Eller a testé la fonctionnalité des deux organes en les gonflant tour à tour à l’aide d’une pompe. On peut clairement voir que le poumon sain reste gonflé une fois que la pompe est arrêtée, en comparaison avec le second qui, lui, a plus de mal à être gonflé, mais qui s’effondre dès qu’on coupe l’apport en air dans la pompe.

Publicité

La raison de ce comportement est l’absence d’élastance — la résistance à l’augmentation du volume du poumon — qui fait travailler le poumon malade encore plus afin d’avoir de l’air, ce qui donne ce sentiment d’essoufflement constant chez les fumeurs.

Le Center for Disease Control (CDC) met en avant des statistiques choquantes, avec environ 443 000 décès de fumeurs aux États-Unis, dont 138 000 cas de cancers du poumon. Un taux de mortalité trois fois plus important comparé à celui des personnes saines.

Cette vidéo a eu l’effet d’un électrochoc qui a secoué la toile dans le monde entier, elle a d’ailleurs été partagée plus de 500 000 fois en un temps record, avec plusieurs commentaires de personnes qui ont déclaré vouloir arrêter de fumer sur-le-champ.

Publicité

Si vous êtes fumeur sachez qu’il n’est jamais trop tard pour arrêter de fumer, car même si on décide de ne plus fumer à 40 ans, les risques de mourir d’une maladie cardiovasculaire sont réduits d’environ 90%.


Partagez l'article

>