Il semble impossible pour une femme de tomber enceinte si ce n’est par des rapports sexuels ou par insémination artificielle. Cependant, à Séoul, capitale de la Corée du Sud, une femme de 63 ans était sur le point de féconder une douzaine de calmars.

Alors qu’elle mâchait le calmar à moitié cuit, elle a soudainement ressenti une douleur intense dans sa bouche. « Une sensation de picotement et de corps étranger » comme ceux-ci ne se sont pas calmés, elle a dû aller consulter.

Une découverte nauséabonde

Les médecins ont découvert dans la bouche de la femme « douze petits organismes, en forme de fuseaux blancs » qui se sont collés dans les muqueuses de la langue, des joues et des gencives ». L’analyse a montré qu’il s’agissait de spermatozoïdes encore actifs. Les chercheurs pensent que les sacs de sperme du calmar sont sortis pendant que la femme mâchait sa nourriture.

Les calmars ont des « sacs de sperme » qui contiennent des spermatozoïdes et ces derniers sont libérés dans l’organe sexuel féminin pendant les rapports sexuels.

DanaTentis , DanaTentis ixabay

Les médecins ont immédiatement procédé à l’extraction des jeunes de la bouche de la femme sans que l’incident ne devienne plus grave. Un rapport du centre hospitalier déclare : « Elle n’a pas avalé la viande, mais l’a craché immédiatement. Elle se plaignait d’une sensation de picotement et de corps étranger dans la cavité buccale ».

Ce n’est pas le seul cas

En 2011, une femme de 21 ans au Japon a vécu une expérience similaire après avoir mangé les organes sexuels d’un calmar cru. Tel que documenté par Pathology International, la femme a ressenti une sensation cuisante.

Maintenant, il est alerté que si les fruits de mer ne sont pas bien cuits et que les organes internes et reproducteurs ne sont pas éliminés, ces « fécondations » chez les êtres humains peuvent être répétées. L’information est si inhabituelle mais si intéressante qu’elle a reçu une grande exposition scientifique du National Biotechnology Information Center à Bethesda, Maryland.

Pour éviter de subir un sort similaire, vous devez toujours faire attention en consommant des fruits de mer crus. Videz le calmar de ses organes internes. Faites bien cuire les aliments en particulier la viande, la volaille, les œufs et les poissons. Et n’oubliez pas de réchauffer les aliments déjà cuits, une cuisson à cœur élimine la plupart des microorganismes dangereux.

 


Partagez l'article

>