fbpx

Dormir ou faire du sport ? Nous savons enfin lequel est meilleur pour la santé


Dormir ou faire du sport ? Nous savons enfin lequel est meilleur pour la santé - sante-et-medecine, maladies, hygiene - sommeil, Sédentarité, santé, Rythme circadien, recherches, Muscle, Mayo Clinic, Maladie cardio-vasculaire, Insomnie, Hormone, Harvard Medical School, études, Dépression (psychiatrie), Corps humain, Biologie, anxiété, Activité physique
Yuris Alhumaydy, Juan Pablo Rodriguez Via Unspash.

Il n’y a rien de plus frustrant que de devoir se lever alors qu’on a l’impression de n’avoir que très peu dormi. Il existe plusieurs astuces qui sont réputées pour aider à vaincre l’insomnie ou au contraire, pour aider les plus durs à convaincre. Parmi elles se trouve l’activité sportive régulière.

Ceux qui défendent ce conseil trouvent leurs arguments dans la balance apportée par l’exercice physique : il permettrait au corps de connaitre son rythme, mais surtout ses besoins, tout en évitant la sédentarité et ses conséquences. Mais lorsqu’on a le choix entre les deux, quelle est la bonne réponse ?

Une décision difficile

Se demander s’il est utile de se lever plus tôt pour suivre une routine matinale active et motivante, ou s’il est préférable de profiter d’une dernière demi-heure est plutôt compliqué. Selon le Dr Charles Czeisler de la Harvard Medical School, il n’y a pas de bonne réponse. « C’est un choix terrible à faire » s’est-il exprimé. « Le sommeil et le sport sont comme la nourriture et l’eau. » a ajouté le Dr Edward Laskowsi de la Mayo Clinic au Time.

Les deux pratiques sont essentielles pour une meilleure santé. Plusieurs études sont allées dans ce sens, révélant les avantages d’une bonne hygiène de vie qui implique donc de bien se reposer et de s’exercer.

D’après l’avis de plusieurs spécialistes, il serait plus sage de dormir assez pour atteindre la moyenne des huit heures recommandées et de tâcher à respecter un programme décent qui englobe des activités sportives ciblées et efficaces tout en écoutant son corps.

La qualité du sommeil est cruciale pour assurer toutes les tâches quotidiennes et selon une étude publiée en 2013, il a été prouvé que « l’amélioration du sommeil encourageait la participation sportive ». Toutefois, il reste primordial de comprendre que si le cycle circadien est important, l’horloge biologique musculaire l’est tout autant…

Dormir ou faire du sport ? Nous savons enfin lequel est meilleur pour la santé - sante-et-medecine, maladies, hygiene - sommeil, Sédentarité, santé, Rythme circadien, recherches, Muscle, Mayo Clinic, Maladie cardio-vasculaire, Insomnie, Hormone, Harvard Medical School, études, Dépression (psychiatrie), Corps humain, Biologie, anxiété, Activité physique
12019, Pixabay

La meilleure option

Il est nécessaire de respecter les limites dictées par la biologie du corps humain. Les muscles ont besoin de se reconstruire après l’effort, au risque de provoquer des effets inverses et indésirables. Il reste tout de même conseillé de les solliciter ne serait-ce que pour 30 minutes par jour afin d’améliorer sa santé cardiovasculaire.

Revoir ces habitudes et les corriger n’est certes pas chose facile et pourtant, c’est une étape qui s’avère être cruciale dans les cas de la dépression, l’anxiété, l’apnée du sommeil et logiquement, dans l’insomnie qui trouvent solution dans l’exercice.

De façon intéressante, une recherche conduite en 2016 a indiqué que trop somnoler est tout aussi désastreux que le cas contraire. Être dans l’excès ou la déprivation n’est donc jamais bon. Idéalement, il faut éviter de faire des nuits trop longues, et ce de manière régulière, voire journalière.

Aussi, même dans le cas où l’exercice aurait un effet miraculeux sur plusieurs problèmes de santé, son association avec une privation du sommeil a été impliquée dans l’augmentation de l’hormone ghréline qui stimule l’appétit et antagonise la perte calorique.

Pour conclure, les experts pensent qu’un bon équilibre est toujours de mise, chaque personne étant différente. Ainsi, trouver le bon moment de se dépenser et se reposer suffisamment n’est pas une solution miracle, mais elle a le mérite de bien marcher.