Les perroquets sont réputés pour être des créatures plutôt intelligentes aux capacités étonnantes, dont celle de reproduire des paroles ou des sons dont ils ont été témoins auparavant. On est toujours curieux d’entendre cet oiseau parler et fier de constater qu’on y est un peu pour quelque chose. Cependant, on peut aussi se sentir assez honteux de voir qu’il ne répète pas que les belles phrases !

Publicité

Le Lincolnshire Wildlife Park en Angleterre a connu une journée assez mouvementée à cause d’une démonstration assez inhabituelle, de la part d’un groupe de cinq perroquets gris africains, placés en quarantaine dans le même enclos depuis leur arrivée, en août.

Le spectacle était en fait une rafale de jurons de toute sorte, qui faisait rire tout le personnel, a déclaré le Directeur de l’établissement, Steve Nichols. Mais cela a vite dégénéré lorsque les héros du jour ont été déplacés vers un étalage où ils ont commencé à insulter les visiteurs.

Publicité

Bien que ceux-là aient été plus amusés qu’offensés, les responsables du zoo ne voulaient surtout pas courir le risque que les plus jeunes, généralement très nombreux pendant le weekend, ne soient témoins de telles grossièretés. C’est pourquoi ils ont éloigné les oiseaux du lieu d’exposition.

Un perroquet gris qui aime insulter.

Nichols a expliqué que ces émeutiers avaient été isolés dans un enclos pour éviter qu’ils ne transmettent d’éventuelles maladies aux autres animaux, qui se comptent au nombre de 1500 environ. Et il semblerait que leur union les ait incités à développer plus rapidement leur don d’élocution en se centrant plus particulièrement sur les gros mots. Ce fut sans doute une erreur de les mettre tous dans la même cage, et si leurs dresseurs ont trouvé cela très drôle au début, ils ont vite changé d’avis.

Il est à rappeler qu’une vidéo de Chico le perroquet interprétant la chanson de Beyoncé, If I were a boy, diffusée sur le web il y a quelque temps, avait également attiré le maximum de visiteurs.

Publicité

La bonne nouvelle pour les fans de ces volatiles divertissants c’est qu’ils seront bientôt de retour sur scène, mais séparément, par égard au public, mais aussi pour préserver la réputation du parc, qui serait vite devenu un lieu non recommandé pour les moins de 18 ans.


Partagez l'article

Contenu Sponsorisé

>