La plongée sous-marine est un sport puis une exploration scientifique. Les personnes qui s’intéressent à cette discipline peuvent toutefois faire des « rencontres » assez surprenantes au fond de l’eau, en récompense pour leurs efforts physiques. Les expéditions plus organisées peuvent également s’avérer très instructives.

Dans ce sens, une épave encore en très bon état et vieille de 400 ans, vient d’être retrouvée dans les profondeurs de la mer Baltique, par des plongeurs finlandais. Cette découverte est d’autant plus stupéfiante que l’équipe Badewanne dont ces volontaires font partie, n’était, jusque là, jamais tombée sur ce qui pourrait être un navire marchand néerlandais du 17 siècle aussi bien conservé.

Un survivant du passé refait surface

Il reposait paisiblement à 85 mètres de profondeur, dans la Baltique, près du seuil du golfe de Finlande. Cela ne ressemble guère aux épaves datant du 20e siècle qui auraient sombré lors de la première et seconde guerre mondiale, et que l’équipe avait l’habitude de rencontrer dans ces eaux.

Mis à part quelques égratignures sans importance, causées lors du repêchage par le chalutage pélagique, cette véritable « machine à voyager dans le temps » a pu conserver une condition pratiquement intacte, durant des siècles. Les plongeurs expliquent que le manque de salinité et de lumière associé à une faible température dans cette région bien précise ont permis de garder les épaves inaltérées, sur une aussi longue durée.

Une chance que la relique n’ait pas coulé dans un endroit plus chaud, car elle aurait été endommagé par les organismes foreurs favorisés par ce genre de climat.

Par ailleurs une inspection approfondie des lieux a révélé que la marchandise, ainsi que les provisions transportées à bord du navire n’ont pas non plus bougé d’un pouce. Cela remonte probablement à l’époque de prospérité du commerce maritime hollandais.

Un design incroyable

Pour sa part, Niklas Eriksson, archéologue maritime, de l’Université de Stockholm en Suède, sera chargé d’examiner le navire en collaboration, entre autres, avec les autorités finlandaises. Il est déjà très enthousiaste à l’idée de comprendre les caractéristiques très particulières de celui-ci, notamment la construction de la poupe.

Il estime que c’est une opportunité inouïe pour en savoir plus sur cette épave si célèbre à travers toute la planète, et qui a longtemps sillonné les océans pour relier différentes civilisations au fil du temps.

Notons que ce fluit à trois mâts, avait été conçu au 16e siècle de façon à ce qu’il soit le plus rentable possible. Avec une capacité de chargement largement supérieure à celle de la plupart des bateaux, de cette ère, il pouvait effectivement transporter une cargaison deux fois plus conséquente que ses concurrents. De plus, son système de navigation nettement plus moderne permettait de limiter le nombre d’équipages requis, tout en faisant des économies.

La récente découverte a fait ressusciter un emblème naval du 16ème siècle, et nous a fait revivre des moments historiques fascinants. Tout laisse penser que l’aventure ne fait que commencer.


Partagez l'article

>