La nécropole égyptienne du désert de Saqqara vient de nous livrer un des se secrets cachés ; 13 cercueils antiques, enterrés dans une cache particulière, il y a près de 2500 années déjà.

Publicité

Ces sarcophages, tout à fait hors du commun, ont pu traverser une aussi longue période sans être endommagés ni ouverts. C’est ce qui est le plus étonnant dans cette découverte.

C’est dans un puits funéraire que les cercueils ont été retrouvés, superposés, à 11 mètres de profondeur. Le Ministère égyptien du Tourisme et des Antiquités a affirmé que les peintures faites sur les cercueils étaient également en bon état.

Les scientifiques supposent, d’après leurs recherches, que ces derniers étaient scellés depuis leur inhumation. Pour sa part, le ministre Khaled Al-Enany s’attend à voir d’autres surprises ressurgir de la cave.

Le Ministère du Tourisme et des Antiquités

Par ailleurs, ce site archéologique impressionnant a probablement servi à enterrer des millions d’Égyptiens, pendant des milliers d’années.

Ces cadavres appartenaient aussi bien à la classe noble, ou de la haute société, mais également à des personnes issues de milieux plus modestes. On pourra donc trouver des sépultures richement entretenues, avec des objets précieux, des cartouches, des animaux de compagnies momifiés, ou alors des mausolées beaucoup moins élaborés.

Le Ministère du Tourisme et des Antiquités

Bien entendu, si plusieurs tombes ont été dévalisées au fil du temps, il est d’autant plus incroyable de voir que cette cache a échappé à ces pilleurs. C’est, d’ailleurs pour cela que les experts n’écartent pas la possibilité de découvrir des objets de valeur à côté des morts. Cependant, ils ne croient pas que les cercueils puissent contenir un quelconque liquide conservé.

Les auteurs sont certains que ces articles auraient pu les renseigner sur l’identité de leurs propriétaires, et sur les anciennes traditions mortuaires égyptiennes.

Quoi qu’il en soit, ces informations et bien d’autres encore ne devraient pas rester anonymes très longtemps, du moins pas après la fin des investigations, qui devraient aussi révéler le nombre exact des cercueils ensevelis dans le puits.

Alors que les travaux se poursuivent sur le site, il est prévu que le Ministère fasse la promotion de cette révélation, par différentes vidéos et enregistrements.

Cette nouvelle trouvaille redonnera probablement un nouveau souffle au tourisme dans le pays, tout en ravivant la curiosité des visiteurs pour les musées et autres spectacles préhistoriques.

Les amoureux de l’Histoire de l’Égypte antique ont donc été au rendez-vous culturel lancé par le gouvernement pour le 1er septembre dernier, et sont impatients de lire les futures annonces dans l’avenir le plus proche. 


Partagez l'article

>