Combien de fois il faut se laver les cheveux par semaine, scientifiquement


Combien de fois il faut se laver les cheveux par semaine, scientifiquement - hygiene, beaute, astuces - visage, tissu, temps, solutions, soins, science, recherches, problèmes, poils, personnalité, période, nettoyage, Lavage, jours, image, hygiène, habitudes, facteurs, expériences, études, coupe, coiffure, coiffeuse, coiffeur, cheveux, chevelure, capillaire, apparence
Public Domain, Max Pixel

La coiffure, la couleur et la coupe de cheveux sont connues pour refléter la personnalité de la personne. Que le jugement soit fondé ou pas, une chose reste unanime pour tous : si la personne prend bien soin de ses cheveux, ce n’est que du positif qui en ressort. Si vous souhaitez faire bonne impression, votre apparence externe, mais surtout l’état de vos cheveux compte énormément.

Plusieurs personnes rencontrent des difficultés quant aux soins capillaires. Faut-il souvent se rendre chez le coiffeur, quel soin faire pour quel type de cheveux, mais surtout à quelle fréquence laver ces derniers sont parmi les questions les plus posées et la science, comme à son habitude, y répond.

Aller aux racines de la problématique

Pour savoir quelle est la meilleure cadence pour se laver les cheveux sans les abimer, il faut d’abord comprendre ce qui fait que nos cheveux se salissent. C’est assez connu que ce qui rend les cheveux moins beaux quelques jours après le shampoing, c’est le gras.

Les cheveux gras, en plus d’être disgracieux, témoignent d’un phénomène tout à fait naturel qui nous concerne tous. Le fait que nos racines deviennent plus foncées et plus grasses est dû à la sécrétion du sébum. Ce film lipidique est sécrété par des glandes dites sébacées se trouvant au niveau de la couche dermique de la peau.

Combien de fois il faut se laver les cheveux par semaine, scientifiquement - hygiene, beaute, astuces - visage, tissu, temps, solutions, soins, science, recherches, problèmes, poils, personnalité, période, nettoyage, Lavage, jours, image, hygiène, habitudes, facteurs, expériences, études, coupe, coiffure, coiffeuse, coiffeur, cheveux, chevelure, capillaire, apparence
Public Domain, Max Pixel

Souvent incriminé, à tort, le sébum agit en réalité comme une protection naturelle. Mélangé à la sueur, il contribue grandement et efficacement à l’hydratation de la peau et du cuir chevelu les protégeant ainsi du dessèchement, des agressions externes et même des infections microbiennes grâce à son pH acide. Les glandes responsables de sa production existent à proximité des bulbes pileux et des canaux traversant les différentes couches de l’épiderme aident le sébum produit à être libéré et le retour des cheveux bien gras est alors annoncé.

Ce qui est intéressant à noter est la chose suivante : chacun de nous est caractérisé par un taux précis de sébum sécrété. Selon le patrimoine génétique de chacun, le profil hormonal et les différents traitements infligés à la peau et aux cheveux, les glandes sébacées répondent de manière différente, d’après Paradi Mirmirani, dermatologue à Kaiser Permanente dans un email adressé au Business Insider.

Les hormones qui sont directement liées à la sécrétion sébacée sont produites en excès durant la puberté. Sans surprise, vu que c’est durant ces années que nos cheveux sont les plus gras et notre peau la plus acnéique, pour une grande majorité.

Plusieurs facteurs pris en compte

Combien de fois il faut se laver les cheveux par semaine, scientifiquement - hygiene, beaute, astuces - visage, tissu, temps, solutions, soins, science, recherches, problèmes, poils, personnalité, période, nettoyage, Lavage, jours, image, hygiène, habitudes, facteurs, expériences, études, coupe, coiffure, coiffeuse, coiffeur, cheveux, chevelure, capillaire, apparence
Daniel Foster, Flickr

Pour enfin répondre à une des questions les plus posées aux dermatologues, sachez que ces derniers se basent essentiellement sur trois critères lors de leur évaluation. Avant de les mentionner, le Dr Mirmani préfère mettre en relief une notion : personne n’a besoin de se laver les cheveux tous les jours, quels que soient les critères auxquels il répond. Se laver les cheveux trop souvent exerce un effet contraire à celui escompté. Au lieu d’être soignés, ils sont agressés par des agents chimiques, une eau pauvrement traitée et des gestes frictionnant.

« C’est paradoxal, mais les gens qui pensent que se laver trop souvent les cheveux les aide à les rendre moins gras sont en train de faire tout le contraire. » a expliqué la Dre Lynne Goldberg, dermatologue et Directrice du Boston Medical Centre’s Hair Clinic au Business Insider.

Les trois particularités à prendre en compte sont les suivantes : le type de peau, la texture capillaire et enfin votre coupe de cheveux et votre manière de vous coiffer. Pour le premier point, si vous avez une peau sèche à normale, se laver une à deux fois par semaine est amplement suffisant. Si vous souffrez de peau grasse, vous pouvez augmenter la fréquence de vos lavages sans que cela ne devienne excessif.

Combien de fois il faut se laver les cheveux par semaine, scientifiquement - hygiene, beaute, astuces - visage, tissu, temps, solutions, soins, science, recherches, problèmes, poils, personnalité, période, nettoyage, Lavage, jours, image, hygiène, habitudes, facteurs, expériences, études, coupe, coiffure, coiffeuse, coiffeur, cheveux, chevelure, capillaire, apparence
Cushy Spa, Flickr

La texture de vos cheveux joue un rôle également. Les cheveux épais et bouclés ralentissent la diffusion du sébum, pendant que des cheveux lisses et fins auront besoin de minimum deux shampoings par semaine, selon des experts de l’Université de Columbia.

Enfin, des cheveux fortement abimés ne doivent pas être lavés en excès, selon Dr Mirmirani. Les connaisseurs estiment que connaître la fréquence des lavages dépend de chacun et si vous avez des doutes, il ne faut pas hésiter à espacer vos shampoings afin de voir si cela peut faire du bien à vos cheveux.