Chaque personne est naturellement attirée par une autre, pour des raisons de goûts et de préférences personnelles. Si chez certaines femmes, c’est la couleur des yeux ou la longueur des cheveux de l’homme qui les séduisent, pour d’autres, c’est la taille ou les muscles.

Publicité

Une étude récente a permis de définir certains critères morphologiques communs suivant un échantillon de femmes, donnant ainsi une image un peu plus proche de l’homme le plus sexy à leurs yeux.

Une étude qui nous rapproche de l’homme parfait

Et si on pouvait savoir exactement si on plaît à ces dames ou pas ? Est-ce que notre physique correspond aux standards de sélection ?

Publicité

Des interrogations qu’un bon nombre d’hommes se sont déjà posées au moins une fois dans leur vie, et pour y répondre, une équipe de chercheurs de l’Université de Cambridge au Royaume-Uni a effectué un sondage.

Afin de créer des modélisations numériques d’un corps masculin sur ordinateur, les chercheurs ont recueilli les proportions corporelles d’environ 9 000 soldats de l’armée américaine. Des modifications ont été ensuite apportées au modèle de base afin d’avoir différentes morphologies.

Le Royal Society Science indique que les variantes obtenues ont ensuite fait l’objet d’un sondage en ligne, auquel ont participé plus de 800 femmes hétérosexuelles originaires des États-Unis. Elles ont pu noter l’attrait de chaque morphologie, afin de pouvoir désigner celle qui a eu le plus d’effets sur elles.

Publicité

Les résultats ont montré une claire préférence pour les hommes au rapport jambe-corps supérieur à la moyenne, mais aussi un rapport moyen entre les segments des membres inférieurs et supérieurs (le mollet et la cuisse).

T. M. M. VERSLUYS ET AL., ROYAL SOCIETY OPEN SCIENCE 10.1098 (2018)

Une sélection sexuelle et naturelle qui prime

Les auteurs de la recherche expliquent cette préférence est définie par un facteur de sélection sexuelle, qui fait que le sexe féminin est plus attiré par des jambes longues mais pas maigres.

Selon les chercheurs, l’explication la plus vraisemblable est que la sélection sexuelle et les avantages évolutifs perçus d’avoir chez les hommes à jambes longues sont ancrés dans la sélection sexuelle.

Publicité

Ils estiment aussi que le ratio jambe-corps peut avoir un rapport avec un statut socio-économique élevé, refléter une bonne nutrition ainsi qu’une stabilité développementale.

En biologie évolutionniste, l’attractivité vers un partenaire se fait par rapport aux signes qui reflètent sa capacité à se reproduire, survivre et à protéger sa partenaire.

Des recherches antérieures se sont axées sur l’attractivité par rapport aux caractéristiques anatomiques, mais cette nouvelle étude touche quant à elle aux proportions des membres. Un terrain de recherche qui reste inexploité, mais qui peut apporter plus de compréhension aux critères de sélection.

Publicité

Mais ils déclarent aussi que, bien que cette étude permet d’avoir une idée un peu plus précise sur l’attirance vers le sexe masculin, elle est quelque peu faussée par rapport aux sujets qui ont participé au sondage.

Toutes habitent les États-Unis, et, bien qu’elles provenaient de différentes origines raciales, leurs choix peuvent dépendre de leur culture.

Publicité

Partagez l'article

Publicité
>