Pour la majorité d’entre nous, avoir une bonne mémoire est devenu synonyme de super pouvoir, mais ce n’est pas nécessairement le cas car il est possible de développer cette aptitude avec la bonne approche et les outils adéquats.

Publicité
Publicité

Plusieurs études ont été faites à ce sujet visant à mieux comprendre les processus de mémorisation et à proposer des méthodes effectives pour améliorer les capacités cognitives de l’être humain.

Quand mémoire et examens vont de pair

Selon le chanteur d’Opéra Gabriel Wyner et auteur du livre « Fluent Forever », la meilleure façon d’aiguiser sa mémoire, mais aussi d’apprendre une nouvelle langue serait de mettre en pratique les informations assimilées.

Publicité

D’après lui, il est souvent inutile de lire et de relire ses notes et il serait plus judicieux de s’entraîner à répondre à des questions en s’auto-examinant en quelque sorte, une technique que les psychologues appellent « l’effet test » et qui serait valable pour n’importe quelle discipline ou domaine.

Des recherches plus récentes proposent de combiner tests et vérification immédiate des réponses pour donner un coup de pouce supplémentaire au mécanisme d’apprentissage et booster la mémoire.

Publicité
Publicité

Plusieurs études, une seule conclusion

Deux études conduites en 2003 et en 2014 avaient souligné l’importance du « testing » pour la mémorisation.

Au cours de la 1re, menée par le chercheur Mark Wheeler, deux groupes de participants avaient été chargés de deux tâches différentes : lire une liste de 40 mots cinq fois et lire une liste de 40 mots une fois, mais se tester 4 fois. Par la suite les deux groupes étaient évalués 5 minutes après l’exercice, puis une semaine plus tard pour mesurer le degré de rétention des informations à court et à long terme.

Cette stratégie vous permet d'apprendre n'importe quoi à une vitesse incroyable - psychologie, experiences - Test (psychologie), technique, recherches, psychologie, Principe (philosophie), Méthode scientifique, Mémoire (psychologie), Groupe social, expériences, études, être humain, compétences, cognition, capacités, Aptitude (psychologie), apprentissage
Public Domain, Pxhere

La conclusion était claire, certes le 1er groupe avait obtenu un bon score 5 minutes plus tard, mais le 2e avait eu de bien meilleurs résultats au bout d’une semaine.

Quant à la 2e étude dirigée par la psychologue Carola Wiklund-Hornqvist, elle visait à apprendre à 83 étudiants une série de principes en psychologie pendant une durée de 4 minutes. Tandis qu’un groupe essayait de mémoriser les principes d’une façon classique, on avait présenté à l’autre des définitions pour lesquelles il devait deviner le principe en question.

Publicité
Publicité

À la fin de la période d’apprentissage, tous les participants avaient passé un quiz dans lequel ils se devaient de trouver le concept psychologique correspondant à chaque définition donnée. Les étudiants ont été testés à nouveau 18 jours après et 5 semaines plus tard.

Cela va sans dire que les participants ayant utilisé la méthode du testing avaient obtenu de meilleurs résultats aux 3 examens.

Ainsi en comparant ces deux études, nous réalisons que la meilleure manière de mémoriser une donnée ou une matière est tout simplement de s’entraîner et de se mettre dans des conditions d’examen, une technique beaucoup plus efficace et moins ennuyeuse que de s’efforcer à répéter les mêmes informations tout au long de la journée…

Publicité

 


Publicité