La question sur l’origine de l’Humanité est sans doute celle que l’on se pose le plus. De quand date le premier Homme sur Terre ? Comment et où a-t-il évolué ? Quand et comment a-t-on pu conquérir les différentes régions des différents continents ?

Publicité
Publicité

Bien que simples, ces questions n’ont jamais eu de réponses absolues : au fur et à mesure que la Science avance, de nouveaux apports surgissent, et il arrive que les découvertes ouvrent de nouvelles voies et ébranlent nos connaissances sur notre véritable Histoire. Ainsi, de récentes trouvailles soutiennent l’hypothèse que nos ancêtres ont quitté l’Afrique beaucoup plus tôt que nous le pensions.

Il est grand temps de réécrire l’Histoire

En dépit du fait que la chronologie relative à l’Homo sapien est en modification constante, l’hypothèse la plus soutenue indique que les hominidés — une espèce de nos ancêtres qui se rapproche plus de l’humain que du singe — sont originaires d’Afrique, et ont commencé à parcourir l’Europe et l’Asie il ya environ 1,8 million d’années.

Publicité

Or, un ensemble d’empreintes étonnement humaines datant de 5,7 millions d’années ont été trouvées dans les îles grecques. Des ossements qui remontent à plus de 7 millions d’années ont été également découverts en Grèce et en Bulgarie, ceci a poussé les chercheurs à se demander si les humains ne se sont pas séparés de leurs ancêtres singes en Europe plutôt qu’en Afrique, comme il est écrit dans les livres d’Histoire, et si la première génération de l’Homme moderne ne serait pas apparue en hors Afrique.

Cette nouvelle découverte pourrait nous forcer à réécrire l'Histoire de l'Humanité - histoire, anthropologie - vie, Terre, survie, société, science, philosophie, passé, outils, Origine, livres, humanité, hommes, homme, Géorgie, femmes, Europe, environnement, entourage, découverte, création, comportement, avancée, Afrique
U.S. Air Force

Des outils qui mettent en doute ce que l’on pensait savoir

De nouveaux outils ont été découverts dans le plateau de Loess en Chine par une équipe composée d’archéologues, de géologues et de paléoanthropologues, et ces derniers indiquent la présence de fragments d’ossements, ainsi que 80 outils divers dont : des marteaux, des galets, une encoche, et des giratoires. Les outils sont fabriqués à base du quartz qui se trouvait dans les montagnes voisines, ceci est l’évidence d’une activité humaine.

Publicité

Le plus surprenant, c’est qu’ils sont présents dans 17 couches différentes de poussière et de fossiles, et ils sont dispersés dans plusieurs climats sur une période de plus de 1 million d’années, et c’est bien la preuve ultime que ces objets ont bien servi et se sont transmis à travers les générations.

Jusque là, la plus vieille découverte archéologique au monde était les preuves de vinification en Géorgie, mais il s’avère que les récentes trouvailles en Chine sont plus vieilles d’environ 250 000 ans.

Il est bien connu que l’Histoire de l’Humanité est écrite sur des roches, et il est fort probable que les prochaines découvertes nous forcent encore à modifier davantage les récits de l’Histoire.

Publicité
Publicité

 


Partagez l'article

Publicité

Send this to a friend