Notre planète contient d’innombrables richesses dont l’homme peut être conscient ou non et qui ne sont pas réparties de façon homogène sur celle-ci. En effet, ces richesses ne se limitent pas aux mines et aux différentes ressources naturelles, mais il existe de nombreux autres trésors que les humains ignorent et qu’ils ne sont pas près de découvrir de si tôt.

Publicité

Ces trésors ne ressemblent pas toujours aux coffres à trésors que l’on évoque dans les récits de pirates, mais il s’agit souvent d’éléments de notre environnement qui peuvent même être de simples paysages ou des textes et qui ont une grande valeur économique.

Au fil des années, de nombreuses chasses au trésor ont été menées, mais il y a également des richesses qui ont été découvertes par hasard. Voici donc huit trésors de découverte fortuite dont vous ignoriez probablement l’existence.

Publicité

8. La plus grosse perle du monde

Après avoir passé dix ans sous un lit, une perle géante a été découverte par hasard aux Philippines en 2016, et celle-ci semble avoir une valeur estimée de plus de cent-millions de dollars. Cette énorme perle pèse 34 kg et fait environ 67 cm de longueur, pour une largeur de 30 cm. Elle a été retrouvée sous le lit d’un pêcheur et elle dépasse largement la précédente plus grosse perle au monde, retrouvée dans la même zone en 1934, et pesant 6,4 kg.

Selon un article publié dans Palawan News, il semblerait que cette grosse perle ait été retrouvée par un homme de Puerto Princesa il y a une décennie, sur l’île de Palawan. Elle provient d’une palourde géante et elle a longtemps été considérée comme un porte-bonheur par cet individu qui, ignorant sa valeur, a décidé de la garder sous son lit.

Publicité

Ainsi, c’est seulement lors de son déménagement qu’il l’a confiée à sa tante, nommé Aileen Cynthia Maggay Amurao qui travaille comme agent de tourisme et celle-ci l’a offerte au maire Lucilo B Rayon, après avoir demandé la permission de son neveu, pour qu’elle serve de nouvelle attraction pour les touristes.

Aujourd’hui, la plus grosse perle du monde est exposée dans l’atrium du New Green City Hall, à Puerto Princesa.

7. Le diamant Oncle Sam

Blogspot

En juin 1924, fut découvert le plus gros diamant jamais trouvé aux États-Unis, plus précisément dans l’Arkansas, dans la mine de Pipe Prairie Creek. Il a été nommé diamant Oncle Sam d’après Wesley Oley Basham, son trouveur qui était surnommé ainsi et qui travaillait chez Diamond Corporation d’Arkansas. En effet, plus de 75 000 diamants ont été trouvés dans le parc de l’Arkansas, mais le diamant Oncle Sam reste de loin le plus grand, son poids brut étant de 40,23 carats, ce qui correspond à environ 8 grammes.

Publicité
Encyclopedia of Arkansas

La découverte accidentelle de ce diamant a permis à Wesley Oley Basham de sauver Diamond Corporation d’Arkansas qui allait être fermée en 1924 à cause de sa dette de plus de 276 000 dollars. Il a ensuite été prêté pour être stocké et exposé au Musée américain d’Histoire naturelle, puis il a été acheté par un marchand à Boston.

Ce diamant a ensuite été coupé deux fois afin de faciliter sa vente par la société Schenck & Van Haelen de New York, et une partie de celui-ci a formé un bijou qui a été vendu à 150 000 dollars à un collectionneur anonyme.

Aujourd’hui, d’autres pierres précieuses continuent à être trouvées dans cette zone, qui est le seul site de production de diamant qui soit ouvert au public, et des visiteurs y ont trouvé 227 petits diamants rien qu’en 2015.

Publicité

6. Les jeux Atari enterrés dans une décharge

Digitalskennedy, Pixabay

En 2014, des centaines de cartouches de jeux Atari ont été déterrées dans le Nouveau-Mexique dans une décharge et leur vente a déjà apporté plus de 105 000 dollars sur eBay aux trouveurs.

Des fouilles menées en avril 2014 ont prouvé qu’Atari avait bien enterré des centaines de jeux il y a 30 ans, dont ET The Extraterrestrial. Ce dernier est sorti en 1982, basé sur le film “Un Extraterrestre” de Steven Spielberg. Après seulement 34 jours de son développement, il était considéré comme un échec et l’une des raisons pour lesquelles Atari a commencé à disparaitre.

Joe Lewandowski, propriétaire de la compagnie d’ordures et déterreur des cartouches, a révélé à une équipe de tournage de Alamogordo Daily News qu’il avait trouvé celles-ci grâce à une chasse au trésor. Il affirme qu’il n’a jamais été un grand joueur, mais que la légende urbaine selon laquelle Atari aurait enfoui des millions de cartouches de jeux dans le désert après son échec commercial l’a poussé à aller à la chasse.

Publicité

Néanmoins, après plusieurs mois de planification avec les autorités locales, les spéculations sur la légende urbaine ont pris fin et les fouilles qui ont coûté 50 000 dollars à Joe Lewandowski lui ont permis de trouver le sac de cartouches qui lui a rapporté plus de 105 000 dollars, pendant qu’il déterrait les ordures.

5. Les parchemins de la Mer Morte

Pete Souza, Obamawhitehouse

Dans le désert de Judée, près de la Mer Morte à Cisjordanie, un berger est tombé sur sept parchemins dans les grottes de Qumran, il y a plus de 50 ans. Ces derniers ont formé un véritable manuscrit qui a permis aux experts de faire de nombreuses découvertes, dont la dernière était que l’Arche de Noé avait une forme pyramidale et que Noah était égyptien.

Osama Shukir Muhammed Amin, Wikipédia

Au départ, les scientifiques étaient incapables de lire quoi que ce soit sur le manuscrit de la Mer Morte et c’est seulement grâce à des scanners de haute technologie qu’ils sont parvenus à décrypter des mots en hébreu qui ont été traduits par le Docteur Alexey Yuditsky de l’Université hébraïque de Jérusalem. Le contenu de ce manuscrit a également permis d’en savoir plus sur les religions abrahamiques et sur la bible, mais aussi sur l’histoire des anciens pharaons de l’Égypte.

Publicité

4. La pierre de Rosette

Robin Dawes, Flickr

Un autre trésor historique sans lequel nous n’en saurions que très peu sur les anciens égyptiens, la pierre de Rosette a été découverte en 1799 pendant les guerres Napoléoniennes par Pierre Bouchard, un capitaine français qui surveillait un vieux fort près de la ville de Rosetta. Ce bloc de basalte fait 114 cm de haut pour une largeur de 72 cm et il contient trois systèmes d’écritures différents : grec, hiéroglyphique, et démotique.  

Heureusement, le capitaine Bouchard s’est rapidement rendu compte de l’importance de cette pierre pour les savants qui avaient accompagné l’armée française, et celle-ci est effectivement devenue l’artefact archéologique le plus important dans le monde jusqu’à ce jour. Son déchiffrage a été fait grâce à deux personnes : Thomas Young d’Angleterre et surtout le médecin et physicien Jean-François Champollion de France qui a incité la science de l’égyptologie et qui en a fait un hobbie, ce qui a permis de connaître la vie des pharaons et des autres égyptiens ordinaires.

Aujourd’hui, la pierre de Rosette se trouve dans le musée Britannique “British Museum”, mais elle a déjà quitté celui-ci en 1972 pour être montrée au Louvre, à Paris, à l’occasion du 150e anniversaire de la publication de la lettre de Champollion.

Publicité

3. La cachette secrète des bandes dessinées

Sam Howzit, Flickr

Un homme de 31 ans, nommé Michael Rorrer de Californie, a trouvé 345 bandes dessinées dans le placard de sa défunte grand-mère Ruby Wright lorsqu’il nettoyait son sous-sol en Virginie. Il a rapidement compris que ces collections de BD bien empilées étaient rares et qu’elles ont été assemblées par son grand-oncle Billy Wright qui est également décédé, mais il n’a pas pensé à leur valeur financière.

Une fois rentrée au Texas, la mère de Rorrer a partagé ces collections en deux, pour Michael et son frère. Lorsque Michael a parlé de sa collection à un collègue, celui-ci lui a dit que ses bandes dessinées coûteraient une fortune si elles contenaient le premier comic dans lequel Spider Man est apparu pour la première fois. Effectivement, il y était et Rorrer a découvert de nombreuses bandes dessinées stupéfiantes dans sa collection et celles-ci étaient encore en très bon état. Quelques jours après, la plus grande partie de la collection de Michael a été vendue pour plus de 3,5 millions de dollars.

2. L’armée de terre cuite

Public Domain, Pxhere

Le 29 mars 1974, des agriculteurs et des fermiers du village de Xiyang qui fait partie du village de Xiahe actuellement, creusaient des puits à la recherche de l’eau à 1,5 km à l’est du mausolée de Qin Shi Huang. L’un des creuseurs, appelé Yang Zhifa, est arrivé sur un sol rouge de 2 mètres de profondeur sous terre et après avoir creusé, il a découvert accidentellement, un guerrier en terre cuite qui avait une apparence grise et la taille d’un humain. Celui-ci a d’abord été pris pour le dieu de la poterie par les villageois, mais en continuant à creuser, ceux-ci sont tombés sur de nombreux fragments de guerriers en terre cuite, des arbalètes, des flèches et d’autres armes.

Publicité

Le département de protection local des reliques culturelles a entendu parler de ces trouvailles et les différentes armes et les fragments retrouvés ont tout de suite été considérés comme des trésors nationaux qui ont été envoyés au centre culturel pour restauration. Ensuite, un journaliste a transmis cela au gouvernement qui a mené une enquête sur les lieux le 15 juillet 1974, ce qui a permis de déterrer l’armée de terre cuite qui est actuellement très connue dans le monde.

1. Le trèsor du Hanuman Dhoka

Nimesh Babu Oli, Wikipédia

De véritables coffres à trésor, composés de pièces de monnaie et de bijoux, ont été retrouvés par hasard lors de la rénovation de l’ancien palais royal du Katmandou qui date du 16e siècle, au Népal. En effet, le directeur du département d’archéologie Bhesh Narayan Dahal a inspecté les locaux historiques du sous-sol du Hanuman Dhoka et y a trouvé dans une salle 15 boites métalliques et 7 coffres-forts qui contenaient des antiquités et des pièces d’argent de la taille d’une brique. Celles-ci s’y trouvaient donc depuis plus de 500 ans et n’avaient jamais été découvertes auparavant.

Les objets trouvés sont restés sous la garde de l’armée népalaise, mais les fonctionnaires du gouvernement ont ouvert deux magasins dans lesquels ils exposaient les objets de valeur au public. D’ailleurs, plusieurs trésors avaient été trouvés dans le palais Hanuman Dhoka auparavant, et plus de 1000 kg d’or et d’argent ont été découverts dans le salon des rois en 1991, laissés par la famille royale qui a déménagé du palais en 1886.

Publicité

Partagez l'article

Publicité
>