fbpx

8 plantes les plus dangereuses au monde qu’il ne faut jamais toucher


8 plantes les plus dangereuses au monde qu'il ne faut jamais toucher - nature - vert, vers, Université, temps, sons, soins, Scientifiques, science, rôle, régime, regard, poison, poids, plantes, plan, personnes, peau, pays, oiseau, nouvelle, nettoyer, nature, mort, monde, médicaments, médecine, mal, lac, jour, jeunes, humain, hallucinogènes, filles, être humain, été, espèces, espèce, espace, éruption, dangereux, adolescents
Wikimedia Commons.

Parce que l’habit ne fait pas le moine, les fleurs les plus jolies et les plantes qui donnent presque faim ne sont pas forcément les plus inoffensives.

Dans un jardin, au bord d’une route ou près d’un lac, nous avons quasiment tous croisé l’une d’entre elles au moins une fois dans notre vie, ignorant que s’y cachaient peut-être des poisons naturels hautement toxiques qui peuvent coûter la vie dans certains cas…

8. Heracleum mantegazzianum : la berce du Caucase

8 plantes les plus dangereuses au monde qu'il ne faut jamais toucher - nature - vert, vers, Université, temps, sons, soins, Scientifiques, science, rôle, régime, regard, poison, poids, plantes, plan, personnes, peau, pays, oiseau, nouvelle, nettoyer, nature, mort, monde, médicaments, médecine, mal, lac, jour, jeunes, humain, hallucinogènes, filles, être humain, été, espèces, espèce, espace, éruption, dangereux, adolescents
AussieBotanist. Flickr.

Plus connue sous le nom de « berce du Caucase », Heracleum mantegazzianum est présente surtout en Europe et en Amérique du Nord.

Originaire d’Europe de l’Est, elle peut atteindre les 6 mètres de hauteur et était appréciée pour sa capacité à se répandre rapidement et à supporter même les climats les plus rudes.

Largement utilisée comme plante décorative durant le XXème siècle, elle est aujourd’hui considérée comme toxique pour l’homme si bien qu’elle fait partie de la liste fédérale des herbes nuisibles aux États-Unis : si ses fleurs blanches sont particulièrement agréables à regarder et qu’elle permet d’orner un jardin comme il se doit, il faut savoir que la sève qu’elle contient peut en revanche provoquer des éruptions cutanées, des brûlures, des cloques, et parfois même la cécité.

7. Ricinus communis : le ricin commun

8 plantes les plus dangereuses au monde qu'il ne faut jamais toucher - nature - vert, vers, Université, temps, sons, soins, Scientifiques, science, rôle, régime, regard, poison, poids, plantes, plan, personnes, peau, pays, oiseau, nouvelle, nettoyer, nature, mort, monde, médicaments, médecine, mal, lac, jour, jeunes, humain, hallucinogènes, filles, être humain, été, espèces, espèce, espace, éruption, dangereux, adolescents
David Cabrera Ortiz. Flickr.

Si l’huile de ricin contenue dans le ricin commun est couramment utilisée pour divers soins (notamment ceux de la peau, des cheveux ou encore des ongles), la ricine quant à elle est considérée comme un poison.

Cette plante qui provient d’Afrique tropicale a beau être utilisée par les Égyptiens depuis des millénaires, elle n’en reste pas moins toxique lorsqu’elle est mal utilisée : une fois ingérée, la ricine peut provoquer des maux tels que des vomissements, une hypotension, une transpiration excessive conduisant à une déshydratation, une diarrhée sanglante voire des convulsions qui peuvent mener à un décès en l’espace de quelques jours comme l’explique le professeur de biologie américain Tom Ombrello de l’Université de Cranford.

6. Cicuta : la ciguë

8 plantes les plus dangereuses au monde qu'il ne faut jamais toucher - nature - vert, vers, Université, temps, sons, soins, Scientifiques, science, rôle, régime, regard, poison, poids, plantes, plan, personnes, peau, pays, oiseau, nouvelle, nettoyer, nature, mort, monde, médicaments, médecine, mal, lac, jour, jeunes, humain, hallucinogènes, filles, être humain, été, espèces, espèce, espace, éruption, dangereux, adolescents
Breki74. Flickr.

Originaire de l’hémisphère nord et présente principalement aux États-Unis, au Canada et en Europe, elle peut mesurer jusqu’à 3 mètres de hauteur et germent généralement près des rivières ou des marécages.

Tout comme la berce du Caucase, la ciguë est appréciée pour ses fleurs blanches, mais se veut particulièrement toxique pour l’être humain.

À ce propos, l’étude effectuée par une équipe de scientifiques de l’Université d’Otago en Nouvelle-Zélande rappelle combien l’ingestion de ciguë est dangereuse : crises d’épilepsie, tachycardies, coma, arythmie cardiaque, insuffisance rénale ou encore décès.

5. Datura stramonium : la pomme épineuse

8 plantes les plus dangereuses au monde qu'il ne faut jamais toucher - nature - vert, vers, Université, temps, sons, soins, Scientifiques, science, rôle, régime, regard, poison, poids, plantes, plan, personnes, peau, pays, oiseau, nouvelle, nettoyer, nature, mort, monde, médicaments, médecine, mal, lac, jour, jeunes, humain, hallucinogènes, filles, être humain, été, espèces, espèce, espace, éruption, dangereux, adolescents
Wikimedia Commons.

Surnommée « trompette de la mort », la pomme épineuse fait partie des plantes les plus dangereuses qui existent aujourd’hui.

Si la légende dit que cette plante est magique, c’est parce que les effets qu’elle a sur l’être humain lorsqu’elle est fumée, utilisée en pommade ou ingérée sont aussi hallucinogènes que désastreux comme ont pu l’expérimenter ces quatre jeunes canadiens qui ont été admis à l’hôpital en urgence pour hallucinations et sévère agitation.

Si ces adolescents s’en sont heureusement remis, d’autres n’ont malheureusement pas eu cette chance, car il faut savoir que l’ingestion de la pomme épineuse peut engendrer des comas voire des décès dans certains cas.

4. Dendrocnide moroides : gympie gympie

8 plantes les plus dangereuses au monde qu'il ne faut jamais toucher - nature - vert, vers, Université, temps, sons, soins, Scientifiques, science, rôle, régime, regard, poison, poids, plantes, plan, personnes, peau, pays, oiseau, nouvelle, nettoyer, nature, mort, monde, médicaments, médecine, mal, lac, jour, jeunes, humain, hallucinogènes, filles, être humain, été, espèces, espèce, espace, éruption, dangereux, adolescents
Wikimedia Commons.

Son nom commun « gympie gympie » a beau faire sourire, le simple fait de la toucher en revanche est beaucoup moins drôle : entièrement recouverte de minuscules poils urticants, cette plante australienne libère une toxine tellement douloureuse une fois qu’elle entre en contact avec la peau que sa victime peut en souffrir des mois durant.

À ce propos, le scientifique Hugh Spencer déclare : « Au début, c’est comme si vous étiez attaqué par des guêpes, vous devenez pâle et la zone touchée s’enflamme […] vous transpirez et du liquide s’écoule de votre peau. »

Gympie gympie est si virulente que, pour en guérir, la victime n’a d’autre choix que de nettoyer la zone touchée avec de l’acide chlorhydrique et arracher absolument tous ses poils urticants de la peau avec de la cire.

3. Actaea pachypoda : « l’œil de poupée »

8 plantes les plus dangereuses au monde qu'il ne faut jamais toucher - nature - vert, vers, Université, temps, sons, soins, Scientifiques, science, rôle, régime, regard, poison, poids, plantes, plan, personnes, peau, pays, oiseau, nouvelle, nettoyer, nature, mort, monde, médicaments, médecine, mal, lac, jour, jeunes, humain, hallucinogènes, filles, être humain, été, espèces, espèce, espace, éruption, dangereux, adolescents
Killkudzu. Flickr.

Si cette plante est communément appelée « œil de poupée », c’est parce que ses baies ressemblent étrangement à des globes oculaires, certes sans iris, mais dotés d’une pupille en leur centre.

Inoffensives pour quelques espèces d’oiseaux seulement, elles se veulent cependant hautement toxiques pour l’être humain et le reste de la faune lorsqu’elles sont ingérées, à tel point que quelques baies suffisent pour provoquer chez l’homme une crise cardiaque.

 

2. Aristolochia clematitis : l’aristoloche clématite

8 plantes les plus dangereuses au monde qu'il ne faut jamais toucher - nature - vert, vers, Université, temps, sons, soins, Scientifiques, science, rôle, régime, regard, poison, poids, plantes, plan, personnes, peau, pays, oiseau, nouvelle, nettoyer, nature, mort, monde, médicaments, médecine, mal, lac, jour, jeunes, humain, hallucinogènes, filles, être humain, été, espèces, espèce, espace, éruption, dangereux, adolescents
Wikimedia Commons.

Originaire de la méditerranée, l’aristoloche clématite a longtemps été utilisée en médecine, principalement en tant que diurétique.

S’il a effectivement été prouvé que cette plante pouvait jouer un rôle dans la perte de poids, ses effets secondaires sont particulièrement dangereux et toxiques, son ingestion provoquant sur le moyen et long terme une insuffisance rénale : ainsi, il a été rapporté de nombreux cas d’insuffisances rénales après que des jeunes filles qui suivaient un régime dans une clinique belge aient consommé des médicaments.

Après analyses, il a été révélé que la plante mise en cause n’était autre que l’aristoloche clématite.

1. Hippomane mancinella : le mancenillier

8 plantes les plus dangereuses au monde qu'il ne faut jamais toucher - nature - vert, vers, Université, temps, sons, soins, Scientifiques, science, rôle, régime, regard, poison, poids, plantes, plan, personnes, peau, pays, oiseau, nouvelle, nettoyer, nature, mort, monde, médicaments, médecine, mal, lac, jour, jeunes, humain, hallucinogènes, filles, être humain, été, espèces, espèce, espace, éruption, dangereux, adolescents

Surnommé « l’arbre de la mort » dans plusieurs pays hispanophones, le mancenillier provient d’Amérique Équatoriale.

Contrairement à ce que l’on pourrait penser en sentant son odeur particulièrement fruitée et acidulée et sa forme qui fait penser en tous points à une petite pomme, son fruit est extrêmement toxique pour l’homme comme l’explique le rapport de l’Université de Floride : « Attention : toutes les parties du manchineel sont extrêmement toxiques. L’interaction et l’ingestion de n’importe quelle partie de cet arbre peuvent être mortelles ».

Si certains animaux comme les iguanes peuvent les ingérer et y grimper, le simple fait de toucher sa sève peut provoquer des cloques très douloureuses chez l’être humain.

Quelques cas de cécité ont même été rapportés après que certaines personnes aient tenté de brûler des branches de mancenillier.