fbpx

8 des plus gros braquages de tous les temps


8 des plus gros braquages de tous les temps - insolite, histoire - Tour de Londres, Système d'information, Qoussaï Hussein, Professionnalisme, Logiciel malveillant, Livre sterling, Irlande (île), Irak, informatique, Individu, Harry Winston, Hameçonnage, Feu de circulation, Euro, Électronique, Dollar, Couronne (attribut), Contrôle technique des véhicules automobiles en France, Conglomérat (géologie), Caméra, Bruce Reynolds, Banque, argent
BBC/Do Go On

La sécurité d’un individu ou d’un bien qui nous est cher n’a jamais été un sujet à prendre à la légère. Pourtant, avec l’avancement technologique que nous connaissons depuis quelques années maintenant, l’homme n’est plus si inquiet quant à ses possessions. Cette insouciance sortirait tout droit des médias, à commencer par la télévision.

En effet, celle-ci nous a appris de bien des manières que le fait de voler par exemple n’est pas aussi malhonnête qu’on le croyait, car certaines situations sont à même d’être des exceptions. D’ailleurs qui aujourd’hui ne serait pas tenté de regarder un bon film de casse, devant un dîner bien rempli ?

8 – L’affaire des 300 millions de yen

8 des plus gros braquages de tous les temps - insolite, histoire - Tour de Londres, Système d'information, Qoussaï Hussein, Professionnalisme, Logiciel malveillant, Livre sterling, Irlande (île), Irak, informatique, Individu, Harry Winston, Hameçonnage, Feu de circulation, Euro, Électronique, Dollar, Couronne (attribut), Contrôle technique des véhicules automobiles en France, Conglomérat (géologie), Caméra, Bruce Reynolds, Banque, argent
Wikimédias Commons

Nihon Shintaku Ginko, l’une des banques les plus pertinentes du Japon, était fréquemment chargée de transporter — à quelques-uns de ses clients — des sommes d’argent pour le moins exorbitantes.

Dans la matinée du 10 décembre 1968, alors que 4 employés se rendaient aux bureaux de Toshiba, le géant du matériel électronique et informatique du pays, ils sont arrêtés par un policier en moto dans la rue bordant un établissement pénitentiaire.

L’agent en question n’était pas intéressé par ces derniers, mais plutôt par l’argent qu’ils véhiculaient, et qui d’ailleurs était censé revenir à l’ensemble des travailleurs du conglomérat en guise de primes. Bien sûr, personne ne se doutait de quoi que ce soit et jusque là, tout se présentait normalement.

Le plan était simple, mais ingénieux : les employés devaient sortir du véhicule et s’en éloigner, car celui-ci était sur le point d’exploser. Ce n’est pas tout, le policier leur a précisé que leur directeur venait de perdre la vie suite au bombardement de sa demeure familiale.

Pris de peur et essayant de comprendre la situation qui était critique, l’officier se glissa sous le véhicule sous prétexte de vérifier qu’il y a bien danger et plaça à leur insu un dispositif capable de dégager de la fumée sous peu.

La fumée commençant à se répandre, ils devaient se mettre à l’abri sous les ordres de l’agent. Ainsi, il ne restait plus au voleur que de monter dans le véhicule pour enfin s’échapper avec l’équivalent de 2 230 000 euros. L’incident reste jusqu’à présent irrésolu.

7 – Braquage à Brink’s (le plus grand)

8 des plus gros braquages de tous les temps - insolite, histoire - Tour de Londres, Système d'information, Qoussaï Hussein, Professionnalisme, Logiciel malveillant, Livre sterling, Irlande (île), Irak, informatique, Individu, Harry Winston, Hameçonnage, Feu de circulation, Euro, Électronique, Dollar, Couronne (attribut), Contrôle technique des véhicules automobiles en France, Conglomérat (géologie), Caméra, Bruce Reynolds, Banque, argent
AP/Anonymous

Il faut dire qu’il est assez ironique de voir une entreprise de sécurité se faire attaquer, mais Brink’s n’a clairement jamais été chanceuse à cet égard.

Le 17 janvier 1950, une flotte d’hommes masqués a brisé le niveau de sécurité dans le dépôt de véhicules de l’immeuble, prenant en otage ses employés sous la menace d’armes à feu. Une demi-heure plus tard, ils en ressortent avec environ 3 millions de dollars en espèces et en titres.

Le délit était parfait et était considéré — à une certaine période — comme « le crime du siècle » aux États-Unis. Même le FBI n’a pas pu trouver de piste crédible.

Quelques jours à peine avant l’application du délai de prescription, une querelle parmi les membres du groupe de malfrats a conduit l’un des condamnés à divulguer les identités aux autorités. Les coupables ont été appréhendés, mais la fortune volée est à ce jour introuvable.

6 – Le vol malencontreux

8 des plus gros braquages de tous les temps - insolite, histoire - Tour de Londres, Système d'information, Qoussaï Hussein, Professionnalisme, Logiciel malveillant, Livre sterling, Irlande (île), Irak, informatique, Individu, Harry Winston, Hameçonnage, Feu de circulation, Euro, Électronique, Dollar, Couronne (attribut), Contrôle technique des véhicules automobiles en France, Conglomérat (géologie), Caméra, Bruce Reynolds, Banque, argent
Mastermelt Group/Flickr/SWNS

Il a été classé comme le plus grand vol de gemmes de l’histoire britannique.

L’acte a eu lieu le 6 août 2009, lorsque deux hommes se faisant passer pour des clients sont rentrés chez eux avec un tas de bijoux et de pierres précieuses d’une valeur de 65 millions de dollars. Armés, ils ont menacé le personnel de la célèbre maison dite Graff, créée en 1960, afin d’en venir à bout.

Malheureusement pour le propriétaire à l’époque, les images de la caméra de vidéosurveillance étaient inutiles, car les cambrioleurs avaient utilisé un maquillage professionnel pour se déguiser.

Mais bien qu’ils aient tracé un itinéraire d’évacuation idéal, passant par un changement de voiture, ils ont laissé derrière eux un téléphone portable qui a finalement été utilisé pour les localiser.

Plus tard, il s’est avéré qu’ils avaient deux autres complices et tous ont été arrêtés peu après les faits. Cependant, les bijoux volés n’ont jamais été regagnés.

5 – L’attaque du train postal Glasgow-Londres

8 des plus gros braquages de tous les temps - insolite, histoire - Tour de Londres, Système d'information, Qoussaï Hussein, Professionnalisme, Logiciel malveillant, Livre sterling, Irlande (île), Irak, informatique, Individu, Harry Winston, Hameçonnage, Feu de circulation, Euro, Électronique, Dollar, Couronne (attribut), Contrôle technique des véhicules automobiles en France, Conglomérat (géologie), Caméra, Bruce Reynolds, Banque, argent
Buly43/Flickr

Tout comme l’incident sus-cité, celui-ci fait sans aucun doute partie des casses les plus connus jamais organisés en Grande-Bretagne. Peu commun, il s’est déroulé au Bridgeo Bridge, un pont ferroviaire sur la West Coast Main Line situé à Ledburn, en 1963.

Un gang composé de 15 membres, et dirigé par un dénommé Bruce Reynolds s’est emparé d’un train postal. Le montant total pris de force était estimé à environ 2,3 millions de livres sterling, soit 2 620 589,86 euros. Pour ce faire, ils ont utilisé de faux feux de signalisation afin d’arrêter le train et ont assommé le conducteur pour gagner contrôle de la cabine de conduite.

Pour ce qui est de l’argent, ils se sont tout simplement servis de dynamites afin d’accéder au coffre-fort principal des lieux.

Manque de chance, les pirates ont ensuite été arrêtés grâce aux empreintes — laissées partout — relevées par les enquêteurs. Cela leur a valu plus de 300 ans d’emprisonnement, dont ils n’ont évidemment servi qu’une partie aujourd’hui…

4 – La mission Panthères roses

8 des plus gros braquages de tous les temps - insolite, histoire - Tour de Londres, Système d'information, Qoussaï Hussein, Professionnalisme, Logiciel malveillant, Livre sterling, Irlande (île), Irak, informatique, Individu, Harry Winston, Hameçonnage, Feu de circulation, Euro, Électronique, Dollar, Couronne (attribut), Contrôle technique des véhicules automobiles en France, Conglomérat (géologie), Caméra, Bruce Reynolds, Banque, argent
Babangrichie/CBS News

Responsable de la série des coups les plus audacieux de tous les temps, le gang des Pink Panthers (constitué d’ex-militaires reconvertis et spécialisés dans les braquages de bijouteries depuis 1996) s’est surpassé lorsque 4 hommes déguisés en femmes ont pris d’assaut le magasin de luxe de Harry Winston à Paris.

Après avoir rassemblé les clients et le personnel qu’ils ont laissés dans un coin de la pièce, ils ont sauvagement brisé les vitrines environnantes et se sont échappés avec un montant estimé à 85 millions de livres sterling de diamants (soit près de 10 millions d’euros). Néanmoins, il n’y a eu aucun blessé et tout le monde s’y est sorti indemne.

Quatre années plus tard, en 2013, l’un des truands du groupe — portant une casquette de baseball ainsi qu’une écharpe — se rendit tout seul à une exposition organisée par la maison de diamants Leviev qui avait lieu à l’Hôtel Carlton à Cannes, et réussit le plus grand vol de bijoux de son histoire, s’élevant à 103 millions d’euros. Rien n’est certain quant à l’identité exacte du malfaiteur, mais les soupçons sont grands et unanimes.

Les temps étaient bons pour les Pink Panthers, d’après ce qui est indiqué dans un rapport du gouvernement. Ceux-ci ont été à l’origine de près de 400 vols qualifiés totalisant environ 350 millions d’euros au cours de leurs 15 premières années d’existence.

Interpol les a capturés en Serbie en mois de juillet 2018 et les a depuis liés à d’innombrables activités illicites notoires telles que le crédit-bail (ou crédit bailleur) et d’autres activités liées aux stupéfiants.

3 – Des Hackers russes

8 des plus gros braquages de tous les temps - insolite, histoire - Tour de Londres, Système d'information, Qoussaï Hussein, Professionnalisme, Logiciel malveillant, Livre sterling, Irlande (île), Irak, informatique, Individu, Harry Winston, Hameçonnage, Feu de circulation, Euro, Électronique, Dollar, Couronne (attribut), Contrôle technique des véhicules automobiles en France, Conglomérat (géologie), Caméra, Bruce Reynolds, Banque, argent
Brian Klug/Flickr

Entre 2014 et 2016, un groupe de pirates informatiques russes a dépossédé des banques du monde entier d’un peu plus de 740 millions d’euros.

Utilisant des logiciels malveillants et du phishing pour contrefaire les systèmes des banques, ils ont étudié les opérations et les routines de ces dernières — allant même jusqu’à les observer par le biais de webcams et de systèmes de vidéosurveillance — avant de transférer de l’argent via de faux comptes. En plus, ils ont programmé des guichets automatiques pour ne distribuer de l’argent qu’à des heures précises de la journée.

Ne prenant jamais plus de 80 millions de livres sterling auprès d’une même cible, le gang a détourné jusqu’à 100 banques dans 30 pays différents et est encore en fuite en 2019.

2 – Les joyaux de la Couronne britannique

8 des plus gros braquages de tous les temps - insolite, histoire - Tour de Londres, Système d'information, Qoussaï Hussein, Professionnalisme, Logiciel malveillant, Livre sterling, Irlande (île), Irak, informatique, Individu, Harry Winston, Hameçonnage, Feu de circulation, Euro, Électronique, Dollar, Couronne (attribut), Contrôle technique des véhicules automobiles en France, Conglomérat (géologie), Caméra, Bruce Reynolds, Banque, argent

En 1671, le Colonel et aventurier anglo-irlandais Thomas Blood se rendit chez le Maître du Jewel House de la Tour de Londres, déguisé en pasteur, en compagnie d’une femme qu’il trouva dans la rue et qu’il paya pour jouer le rôle de son épouse.

Après plusieurs visites, Blood convainc le Maître de le laisser entrer, lui et 3 de ses complices dans le coffre-fort renfermant les bijoux sacrés du Royaume. Il ne se passa pas quelques secondes avant que celui-ci ne frappe et ne ligote le pauvre homme, pour ensuite scier le sceptre royal en deux et aplatir la couronne d’Édouard le Confesseur, prince de la maison du Wessex (1004-1066) avec un maillet. De là, il dissimula le joyau aplati dans son pantalon.

Durant une évasion quelque peu chaotique, le sceptre — volé également — glissa des vêtements de l’un des malandrins et tomba par terre. Cet accident a malheureusement coûté la vie d’un garde bien que le Colonel Blood ait été appréhendé, détenant la couronne qui est censée l’incriminer.

Rendu devant Charles II enchaîné, le roi lui pardonna pensant qu’il n’était qu’un pauvre homme et lui décerna même des terres en Irlande. Tout le monde était surpris face à la décision de Sa Majesté.

1 – La banque centrale irakienne

8 des plus gros braquages de tous les temps - insolite, histoire - Tour de Londres, Système d'information, Qoussaï Hussein, Professionnalisme, Logiciel malveillant, Livre sterling, Irlande (île), Irak, informatique, Individu, Harry Winston, Hameçonnage, Feu de circulation, Euro, Électronique, Dollar, Couronne (attribut), Contrôle technique des véhicules automobiles en France, Conglomérat (géologie), Caméra, Bruce Reynolds, Banque, argent
Central Bank of Iraq/Wikimédia Commons

Le plus gros braquage de banque de tous les temps a été commis la veille de l’invasion de l’Irak par la Coalition en 2003, lorsque Saddam Hussein a envoyé son fils Qusay à la Banque centrale d’Irak, avec dans les mains, une note manuscrite demandant de retirer la totalité de l’argent de l’établissement.

Qusay a eu droit à la somme folle de 1 milliard de dollars (en billets de 100 dollars). Les coffres-forts ont été complètement vidés, et il a fallu 3 camions énormes pour tout transporter.

Environ 650 millions de dollars (740 608 183 millions d’euros) ont été retrouvés par des troupes américaines, cachés dans les murs d’un des palais de Saddam. Bien que les deux fils de Saddam aient été éliminés et que Saddam ait été capturé et exécuté, plus du tiers de l’argent n’a jamais été récupéré.

Finalement, près de 1 milliard de personnes ont été dévalisées suite à cet évènement.