L’Apocalypse est un des événements les plus mis en scène dans les films aux scénarios catastrophes, comme “2012 “ ou “Armageddon”. C’est aussi un des sujets les plus débattus par les scientifiques, les religieux ou même les athées, où chacun y va de son pronostic en proposant sa propre théorie sur la fin du monde.

Publicité

En attendant que ce jour arrive, des spécialistes gardent un œil sur le ciel et la terre, pour détecter le moindre signe qui s’avérera menaçant pour l’Humanité.

Le danger peut venir de partout

Un événement d’extinction est une catastrophe pouvant engendrer la neutralisation totale de toute sorte de vie sur la surface de la Terre, et ce, d’une façon immédiate et radicale. Il a été le cas avec les dinosaures, dont il ne reste que des fossiles pour témoigner de leur existence et extinction.

Beaucoup de facteurs peuvent aujourd’hui menacer la Terre et l’Homme, notamment avec l’avancée technologique, atteste le professeur Stephen Hawking. Mais le danger peut aussi venir de l’espace et causer des dégâts qui mèneront le monde à sa perte.

Parmi les catastrophes les plus probables pouvant causer l’extinction de notre espèce :

Une frappe d’astéroïdes

NASA

Selon les scientifiques, la Terre a déjà connu un épisode similaire, il y a plus de soixante-cinq millions d’années, avec la chute d’une énorme comète qui aurait frappé la côte du Mexique, entraîné un hiver mondial et causé l’extinction des dinosaures.

Un autre cas similaire mais de moindre ampleur a eu lieu en 1908, avec la chute d’un astéroïde qui a frappé une partie de la Sibérie dévastant des centaines de kilomètres carrés de forêts.

Aujourd’hui, bien qu’un événement de cette ampleur ne soit possible que dans au moins 3 milliards d’années, plus de 100 scientifiques, dont l’astronome Royal Lord Martin Rees, se sont entendu sur l’importance de la création d’un système d’alerte mondial vu le nombre observé d’objets en orbite dans notre système, afin de prévenir l’Humanité si un astéroïde venait à croiser la trajectoire de notre Planète.

L’intelligence artificielle

Pixabay

De nos jours, la technologie prend de plus en plus de place dans nos vies, surtout avec le développement de l’intelligence artificielle (IA) qui prendra sans doute le pas sur l’Homme dans les décennies à venir.

C’est justement ce point que les spécialistes redoutent, présageant l’arrivée d’un événement appelé “The singularity” qui alliera la puissance des ordinateurs à celle de l’IA, mais qui se développera d’une façon rapide et incontrôlée.

Notre monde pourrait alors être contrôlé par des machines, et nous pourrions vivre un scénario à la Terminator avec la rébellion des robots que nous avons mis au point.

Un accident d’accélérateur de particules

Brookhaven National Laboratory

Le grand collisionneur de Hadrons (LHC) est le plus puissant accélérateur de particules du monde, mais aussi la dernière machine à être venue enrichir le complexe du CERN.

Il a récemment été contesté par le scientifique allemand Otto Rossler, qui prétendait que l’atomiseur pouvait théoriquement créer un petit trou noir par erreur. À savoir que ce genre de phénomène a la capacité d’engloutir tout ce qui l’entoure et de grandir au fur et à mesure.

Or que la pertinence de ce cas de figure reste très faible, car les collisions dans un le LHC sont beaucoup moins importantes que celles causées naturellement par l’impact des rayons cosmiques qui frappent la planète.

Le Dieu de l’Univers décide de tout arrêter

RedBerret

Beaucoup de scientifiques et de spécialistes ne croient pas réellement en la présence d’un Dieu qui créa la vie, ou d’une puissance divine qui soit derrière notre présence sur cette Terre.

Mais de plus en plus de philosophes et de gens de la science soulignent que l’organisation de notre planète, les constantes physiques, les nombres qui gouvernent les forces fondamentales et les masses de la nature reflètent une organisation minutieuse et bien ajustée par une force supérieure.

Dernièrement, le philosophe Nick Bostrom de l’Université d’Oxford, a émis l’hypothèse que notre Univers ne serait en fait qu’une des nombreuses “simulations” mises au point par des extraterrestres. Si cette hypothèse est fondée, nous aurions plus de 50% de chance que notre Univers ne soit pas réel, surtout face à l’absence de preuves de l’existence d’une vie extraterrestre.

Une éruption volcanique

Coolinsights

Les volcans sont les événements les plus meurtriers sur Terre, ils ont été la cause de 11 catastrophes au total qui ont entraîné de multiples extinctions dans l’Histoire, notamment celles du Permien Terminal, du Trias Terminal et du Crétacé Terminal.

Les effets de ce genre d’éruptions sont catastrophiques, car un volcan libère de la poussière, des Oxydes de Soufre et du Dioxyde de Carbone qui inhibent la photosynthèse, et empoisonnent la nature, mais provoquent aussi un réchauffement climatique.

La puissance de la Mer

Les océans sont immenses et recouvrent la plus grande partie de la surface terrestre. Outre les avantages qu’ils apportent, c’est aussi une source de dangers capables de causer des catastrophes naturelles qui font naître des extinctions.

La baisse du niveau des eaux est un phénomène qui peut engendrer la destruction d’innombrables espèces terrestres, dû à une exposition du plateau continental. L’élévation du niveau de la Mer conduit quant à lui à l’engloutissement de la surface terrestre.

Les déséquilibres chimiques dans la Mer engendrés lorsque les couches moyennes ou supérieures de l’Océan deviennent anoxiques, provoquent une réaction en chaîne de mort des espèces marines comme les extinctions Ordovicien-Silurien, Dévonien tardif, Permien-Trias et Trias-Jurassique.

Beaucoup d’autres événements peuvent survenir dans les milieux marins, tous menant à l’anéantissement de notre espèce.


Partagez l'article

>