6 choses dans l’Espace que l’on n’arrive pas à expliquer


6 choses dans l'Espace que l'on n'arrive pas à expliquer - espace - Voie lactée, variables cataclysmiques, univers, Trou noir, technologie, Sursaut gamma, supernova, soleil, science, Satellite artificiel, planète, Photon, Objet céleste, Matière noire, Logique, Jupiter chauds, HD 106 906 b, Galaxie en interaction, forme, énergie, astronomie, astéroïdes à anneaux
European Southern Observatory

Les moyens et les connaissances dont disposent les astronomes aujourd’hui ont beau être de plus en plus développés et à la pointe de la technologie, certains phénomènes qui se produisent dans notre Univers restent malgré tout des mystères à percer.

Tandis que les astres qui nous entourent semblent répondre à certaines lois communes, à une logique universelle, il arrive parfois qu’ils échappent entièrement à ces normes qui régissent notre Monde depuis toujours, nous laissant perplexes face à ces découvertes aussi fascinantes que singulières…

6. Les sursauts gamma

6 choses dans l'Espace que l'on n'arrive pas à expliquer - espace - Voie lactée, variables cataclysmiques, univers, Trou noir, technologie, Sursaut gamma, supernova, soleil, science, Satellite artificiel, planète, Photon, Objet céleste, Matière noire, Logique, Jupiter chauds, HD 106 906 b, Galaxie en interaction, forme, énergie, astronomie, astéroïdes à anneaux
NASA

Un sursaut gamma est une très courte émanation de rayons gamma qui dure entre quelques secondes et quelques minutes.

Pour rappel, un rayon gamma est un ensemble de photons chargés en énergie, exactement comme ceux que l’on retrouve lors d’une explosion atomique.

Découverts durant la guerre froide (années 1960) grâce aux satellites qui avaient pour mission de déceler les explosions atomiques, si les sursauts gamma sont si étranges, c’est parce qu’aucune puissance similaire à la leur n’avait encore jamais pu être observée auparavant : en quelques secondes à peine, ce « flash » libère encore plus d’énergie que ne le peuvent des dizaines d’étoiles en même temps, ou même le Soleil.

Leur explosion est considérée comme la plus violente qui puisse arriver dans l’Univers, mais nous ne savons toujours pas comment ni pourquoi cela arrive : d’après certains scientifiques, les sursauts gamma éclatent lorsque des trous noirs sont créés par des supernovas (explosions d’étoiles).

Pour d’autres en revanche, ils se produisent quand une collision d’étoiles à neutrons a lieu.

5. La forme de la matière noire

6 choses dans l'Espace que l'on n'arrive pas à expliquer - espace - Voie lactée, variables cataclysmiques, univers, Trou noir, technologie, Sursaut gamma, supernova, soleil, science, Satellite artificiel, planète, Photon, Objet céleste, Matière noire, Logique, Jupiter chauds, HD 106 906 b, Galaxie en interaction, forme, énergie, astronomie, astéroïdes à anneaux
Lifezakk, Pixabay

Bien que nous l’appelons « matière noire » et que la communauté scientifique arrive même à étudier son comportement dans l’Univers (notamment les effets de son attraction gravitationnelle sur les autres matières présentes dans notre galaxie), elle reste indétectable et donc purement hypothétique : à la différence des astres, des étoiles, des planètes, la matière noire est totalement invisible.

Mystère de notre cosmos, la matière noire occuperait pourtant plus de 70 % de notre Univers

Malgré des décennies de recherches et de théories, elle reste inexpliquée : d’après la NASA et les observations de son télescope spatial Hubble, il est possible que la matière noire, qui semble obéir aux lois de la gravitation, soit composée de milliards de filaments qui attirent à eux des centaines de galaxies.

En parallèle, il existe de nombreux projets (parmi lesquels le SuperCDMS) qui mettent tout en œuvre pour tenter de localiser des particules de matière noire.

4. Les variables cataclysmiques

6 choses dans l'Espace que l'on n'arrive pas à expliquer - espace - Voie lactée, variables cataclysmiques, univers, Trou noir, technologie, Sursaut gamma, supernova, soleil, science, Satellite artificiel, planète, Photon, Objet céleste, Matière noire, Logique, Jupiter chauds, HD 106 906 b, Galaxie en interaction, forme, énergie, astronomie, astéroïdes à anneaux
Wikipedia Commons

Une variable cataclysmique est un duo d’étoiles un peu particulier : composée d’une naine blanche et d’une naine rouge, elles sont extrêmement proches l’une de l’autre.

Tellement proches que la force gravitationnelle de la naine blanche aspire littéralement les gaz de la naine rouge.

Plus surprenant encore, le gaz de la naine rouge n’est pas directement attiré par la naine blanche : celui-ci forme ce qu’on appelle un « disque d’accrétion », un disque composé du gaz perdu par la naine rouge qui orbite alors autour de la naine blanche, avant qu’elle ne l’absorbe lentement sous forme de spirale.

Une fois encore, les scientifiques ne connaissent pas précisément les raisons qui poussent la naine blanche à se nourrir de la naine rouge.

À l’heure actuelle, nous n’avons découvert que 1 600 variables cataclysmiques, ce qui reste relativement peu compte tenu du nombre d’étoiles qui existent dans l’Univers.

3. Les « Jupiter chauds »

6 choses dans l'Espace que l'on n'arrive pas à expliquer - espace - Voie lactée, variables cataclysmiques, univers, Trou noir, technologie, Sursaut gamma, supernova, soleil, science, Satellite artificiel, planète, Photon, Objet céleste, Matière noire, Logique, Jupiter chauds, HD 106 906 b, Galaxie en interaction, forme, énergie, astronomie, astéroïdes à anneaux
NASA.

Les Jupiter chauds sont des exoplanètes gazeuses aussi massives, voire davantage que Jupiter, à la différence qu’elles sont particulièrement proches de leur étoile hôte.

De plus, leur température peut atteindre les 3 000 degrés, contrairement aux planètes semblables à Jupiter, qui elles, sont nettement plus froides : pour avoir un ordre d’idée, il faut savoir que la température de la planète Jupiter ne dépasse pas les -110 degrés.

Devant un tel comportement contradictoire, la communauté scientifique a d’abord pensé logiquement que les Jupiter chauds s’étaient formés loin de leur soleil, s’en approchant petit à petit au fil du temps.

Cependant, il a été prouvé que c’est tout l’inverse : au regard de leur trajectoires, les Jupiter chauds ne s’approchent pas de leur soleil, mais s’en éloignent.

2. La planète HD 106 906 b

6 choses dans l'Espace que l'on n'arrive pas à expliquer - espace - Voie lactée, variables cataclysmiques, univers, Trou noir, technologie, Sursaut gamma, supernova, soleil, science, Satellite artificiel, planète, Photon, Objet céleste, Matière noire, Logique, Jupiter chauds, HD 106 906 b, Galaxie en interaction, forme, énergie, astronomie, astéroïdes à anneaux

Si Jupiter est la planète la plus massive de notre système solaire, elle reste minuscule devant HD 106 906 b : 11 fois plus grosse que celle que l’on surnomme pourtant « La géante », le mystère qui règne autour d’elle ne s’arrête pas là…

En effet, sa formation reste inexpliquée et semble ne pas répondre aux lois d’astronomie et de physique que nous connaissons : tandis que nous avons toujours appris qu’une planète est forcément proche de son étoile, HD 106 906 b se situe à pas moins de 650 unités astronomiques, soit près de 22 fois plus loin que Neptune (la planète la plus éloignée de notre système solaire) ne l’est avec le Soleil.

Pour ainsi dire, nous sommes ici face à une planète qui, d’un point de vue logique et théorique, ne devrait pas être là où elle se trouve.

1. Les astéroïdes à anneaux

6 choses dans l'Espace que l'on n'arrive pas à expliquer - espace - Voie lactée, variables cataclysmiques, univers, Trou noir, technologie, Sursaut gamma, supernova, soleil, science, Satellite artificiel, planète, Photon, Objet céleste, Matière noire, Logique, Jupiter chauds, HD 106 906 b, Galaxie en interaction, forme, énergie, astronomie, astéroïdes à anneaux
Wikipedia Commons

Le point commun entre des planètes telles que Jupiter, Saturne, Neptune et Uranus est certainement les anneaux qui les entourent : en règle générale, nous trouvons ces anneaux planétaires autour des géantes gazeuses. Seulement, en mars 2014, les astronomes ont fait une découverte inattendue : un astéroïde doté de deux anneaux.

Appelée « Chariklo », cette roche spatiale orbite autour du Soleil et se trouve entre Uranus et Saturne.

D’après les scientifiques, la raison de la présence de ces anneaux est encore inconnue, mais ils pensent qu’ils ont été formés après une hypothétique collision : il s’agirait soit de débris de Chariklo après l’impact, soit de ceux du corps avec lequel il serait entré en contact.

Quoi qu’il en soit, Chariklo reste l’astéroïde le plus intriguant de notre système solaire…