L’humain est de nature curieuse, mais est surtout friand des théories complotistes. De nombreux phénomènes surviennent chaque jour et il n’est pas toujours évident de les expliquer logiquement.

Pour un scientifique, l’un des plus grands défis serait de justifier les incidents qui semblent tout droit tirés d’un film fantastique ou encore apocalyptique et ce n’est pas encore joué.

5. Le Ping arctique

5 sons les plus mystérieux au monde que personne ne peut expliquer - nature, insolite - Trou noir, théorie, sons, séisme, Scientifique, recherches, Orage, nature, Inuits, foudre, études, Espace (cosmologie), environnement, Enregistrement sonore, bruits, Aurora (Illinois), Atmosphère terrestre, Arctique
DOC SEARLS/CC BY-SA 2.0.

Un son mystérieux émanant du fond de l’océan a fait office d’un cas réel auquel les membres de l’ethnie Inuit au nord du continent américain ont pu assister.

À ce jour, personne n’est arrivé à cerner la cause ni l’origine d’un tel phénomène décrit comme étant un « bip » ou bourdonnement, et pourtant, sa coïncidence avec la raréfaction d’espèces marines dans la région Igloolik soulève de nombreuses interrogations. Si la communauté locale s’inquiète de la saison de pêche présagée catastrophique, les autorités redoutent des problèmes plus « profonds ».

La réaction était simple, les Forces armées Canadiennes ont envoyé des spécialistes en acoustique afin de retracer ces sons qui auraient inquiété les habitants et la flore marine arctique.

Le député Paul Quassa a déclaré ne pas avoir entendu le son lui-même lors de son passage dans le détroit de Fury & Hecla, lieu où la plupart des manifestations sonores se sont fait remarquer. Malgré les résultats négatifs de l’investigation acoustique lancée via l’avion CP-140 Aurora dépêché par les Forces canadiennes et conjugué avec les Rangers canadiens, de nombreuses théories fusent.

Des pistes diverses ont été explorées : les actions de l’Organisation Greenpeace, des opérations minières illégales ou encore un réseau de sous-marins. Aucune n’a mené à un dénouement convaincant.

4. Le chant des trous noirs

5 sons les plus mystérieux au monde que personne ne peut expliquer - nature, insolite - Trou noir, théorie, sons, séisme, Scientifique, recherches, Orage, nature, Inuits, foudre, études, Espace (cosmologie), environnement, Enregistrement sonore, bruits, Aurora (Illinois), Atmosphère terrestre, Arctique
NASA Jet Propulsion Laboratory.

Il n’est pas nécessaire d’être un as en astronomie pour savoir qu’il n’y a pas de son dans l’Univers. Mais il est important d’être un connaisseur dans le domaine pour savoir que d’une manière qui nous est encore inconnue, un véritable orchestre arrive à animer cet espace infini.

Les données sont étonnantes, mais confirmées : il existe des sons qui sont émis par différents objets astronomiques. Nous n’arrivons pas à les entendre, mais à les voir, grâce aux efforts des spécialistes et aux progrès de la technologie.

Selon les dires des experts, plus d’une « région » dans l’Univers auquel nous appartenons arrive à émettre des sons très différents les uns des autres. Parmi les plus étudiées pour ce cas particulier : les trous noirs, notre Soleil, mais surtout, ce qui reste du son laissé par le Big Bang.

Le trou noir géant au centre de l’amas de galaxies Persée, un son enregistré à 57 octaves a été détecté grâce au Centre de Chandra X-Ray appartenant à la NASA.

Le son a besoin d’un milieu propice pour qu’il puisse « voyager », tel que de l’eau ou encore de l’air. Comme ni l’un ni l’autre n’existent dans cet espace qui semble si vide, le son ne se transfert pas et surtout, ne nous arrive pas.

3. Les tapes des aurores boréales

5 sons les plus mystérieux au monde que personne ne peut expliquer - nature, insolite - Trou noir, théorie, sons, séisme, Scientifique, recherches, Orage, nature, Inuits, foudre, études, Espace (cosmologie), environnement, Enregistrement sonore, bruits, Aurora (Illinois), Atmosphère terrestre, Arctique
Ocean Networks Canada. Flickr.

Les aurores boréales offrent un spectacle d’une rare beauté et y assister fait rêver de nombreuses personnes. Outre les magnifiques couleurs qui se dessinent dans le ciel nordique très dégagé, un autre aspect attire de plus en plus la curiosité des visiteurs, mais aussi celle des scientifiques.

Il a été rapporté que des sons bizarres coïncidaient avec l’évènement de l’Aurora boreali, mais aucun enregistrement n’existait encore pour le confirmer. Malgré la recherche menée par l’Université Aalto, aucune conclusion n’est ressortie.

Toutefois, l’existence du phénomène est bien confirmée grâce à un enregistrement sonore qui tire son origine à 70 mètres au-dessus du sol, dans un ciel nocturne très clair. La procédure s’est faite en utilisant trois microphones séparément disposés, pour rendre les résultats plus fiables et la recherche plus concluante.

Bien qu’aucune source n’ait été identifiée, la piste de la cause environnementale semble être la plus appropriée. Il s’agirait probablement d’un effondrement de glacier qui donnerait ce cliquetis étrangement synchronisé, selon les chercheurs de cette étude ayant duré 12 années.

2. Les Colosses de Memnon

5 sons les plus mystérieux au monde que personne ne peut expliquer - nature, insolite - Trou noir, théorie, sons, séisme, Scientifique, recherches, Orage, nature, Inuits, foudre, études, Espace (cosmologie), environnement, Enregistrement sonore, bruits, Aurora (Illinois), Atmosphère terrestre, Arctique
Ray in Manila. Flickr.

Les colosses de Memnon est le nom donné à deux sculptures géantes construites durant le 14e siècle av. J.-C. et peuvent être observés dans la nécropole de Thèbes, l’actuelle Louxor en Égypte.

Ce monument mortuaire a été construit du temps de Amenhotep III, un pharaon ayant régné lors de la 18e dynastie de l’ancien Empire égyptien. Avec l’arrivée d’Alexandre le Grand, tout a changé grâce à sa volonté d’unir son monde à celui qu’il a nouvellement conquis.

Les Grecques ont alors commencé à déferler sur la nouvelle terre offerte à eux, et les Colosses de Memnon ont été ainsi renommés. Memnon est cité dans l’Iliade de Homère et il ferait partie des « mortels ». Sa mère, Eos la déesse de l’Aurore, était chagrinée de sa mort et selon la légende, elle aurait versé des larmes de lamentation (aussi décrits comme étant de la rosée) chaque matin avec le lever du soleil.

 

Cette lamentation aurait une relation directe avec le son que faisait l’une des statuts à l’aube, attribué au chant triste de la mère Eos en deuil de son fils Memnon. Pour revenir à la réalité, ces statuts ne font plus aucun bruit, et celui qui en émanait serait justifié par les dégâts causés par un tremblement de terre survenu en l’an 27 av. J.-C.

Selon les spécialistes, le son serait une accumulation de plusieurs choses : la chaleur et l’humidité matinales associées à la pierre de construction fissurée. Une chose est sûre, lorsque l’empereur romain Septimius Severus a fait réparer le monument, le chant s’est soudainement arrêté.

1. Les tremblements de ciel

5 sons les plus mystérieux au monde que personne ne peut expliquer - nature, insolite - Trou noir, théorie, sons, séisme, Scientifique, recherches, Orage, nature, Inuits, foudre, études, Espace (cosmologie), environnement, Enregistrement sonore, bruits, Aurora (Illinois), Atmosphère terrestre, Arctique
Allen Gathman. Flickr.

Si les tremblements de terre sont pratiquement un quotidien dans les pays à forte activité sismique, les tremblements de ciel, eux, sont encore méconnus. Plus de 64 cas différents ont été enregistrés : des boums entendus dans le ciel et une impression que le ciel tremble ont laissé des habitants terrifiés en 2017.

Selon le service américain de la météo, aucune indication ne laissait penser qu’un tremblement de terre était à l’origine de ces bruits assourdissants dans le ciel. D’après les experts, il existerait plusieurs théories à vérifier.

Parmi celles-ci, la foudre, des orages éloignés ou encore de grands météores entrant dans l’atmosphère sont dans le top de la liste des causes potentielles de ces tremblements se passant très haut dans le ciel, mais ressenti partout sur terre.

Certains habitants soutiennent d’autres pistes telles que les avions soniques ou encore des opérations minières dont ils n’auraient pas connaissance. Les spécialistes ont tout de même tenté de rassurer les locaux les plus touchés par les bruits.

Selon eux, n’importe quelle mine souterraine pourrait engendrer ce genre de cas : des tremblements au sol et du son très bruyant dans l’air.


Partagez l'article

Send this to a friend