5 raisons pour lesquelles les gauchers sont vraiment foutus pour la vie


5 raisons pour lesquelles les gauchers sont vraiment foutus pour la vie - sante-et-medecine, psychologie - Trouble psychique, théories, système immunitaire, société, science, religion, recherches, psychologie, personnalité, neurologie, nécessités, nature, habitudes, gauchers, gauchère, études, Espérance de vie humaine, environnement, émotions, écoles, cultures, comportement, Cliché, Biologie
Peter van der Sluijs, Wikipedia Commons

Si vous n’êtes pas gaucher, vous n’avez peut-être encore jamais pris conscience du fait que vous êtes nettement favorisé par la Terre entière.

Bien qu’exagérée en apparence, cette affirmation est pourtant on ne peut plus vraie : de l’école à la maison en passant par les loisirs et les sports, tout a été conçu de sorte à faciliter la tâche aux droitiers : cahiers, automobiles, guitares, ciseaux, bureaux, outils, religions, ustensiles et même le langage sont en faveur des droitiers…

5. L’espérance de vie des gauchers est plus courte

5 raisons pour lesquelles les gauchers sont vraiment foutus pour la vie - sante-et-medecine, psychologie - Trouble psychique, théories, système immunitaire, société, science, religion, recherches, psychologie, personnalité, neurologie, nécessités, nature, habitudes, gauchers, gauchère, études, Espérance de vie humaine, environnement, émotions, écoles, cultures, comportement, Cliché, Biologie
Pavlofox, Pixabay

Plusieurs études menées sur l’espérance de vie des gauchers ont montré qu’ils avaient tendance à mourir plus jeunes.

Dans un environnement qui favorise largement les droitiers, le nombre d’accidents mortels est plus important pour cette catégorie de la population qui a du mal à s’adapter à un monde où tout est conçu pour les droitiers : de la paire de ciseaux aux automobiles, les objets de la vie quotidienne comportent beaucoup plus de risques pour les gauchers.

À ce propos, une équipe de scientifiques de l’Université du Dakota du Nord a révélé que la population gauchère mourrait environ 3,3 ans avant les droitiers.

De même, un duo de chercheurs de l’Université de Californie et de Colombie-Britannique ont étudié les cas de décès sur un échantillon de près de 1000 californiens et ont remarqué une tendance très étrange : alors que l’âge moyen de décès des droitiers est de 75 ans, il baisse à 66 ans chez les gauchers.

D’après la Doctoresse Diane Halpern et le Docteur Stanley Coren, en plus des facteurs extérieurs, cette tendance est due à leur système immunitaire qui se veut légèrement plus faible et à certains problèmes neurologiques qui sont plus susceptibles de se développer chez les gauchers que chez les droitiers.

4. Les gauchers souffrent davantage de maladies psychiatriques

5 raisons pour lesquelles les gauchers sont vraiment foutus pour la vie - sante-et-medecine, psychologie - Trouble psychique, théories, système immunitaire, société, science, religion, recherches, psychologie, personnalité, neurologie, nécessités, nature, habitudes, gauchers, gauchère, études, Espérance de vie humaine, environnement, émotions, écoles, cultures, comportement, Cliché, Biologie
Mojzagrebinfo, Pixabay

Environ 40 % des schizophrènes sont gauchers : si cela parait peu et laisse penser qu’au contraire cela veut dire que plus de la moitié sont droitiers, il faut savoir que seulement 10 % de la population mondiale est gauchère.

Ainsi, d’un point de vue statistique, la schizophrénie touche principalement la communauté gauchère comme l’explique le Docteur Jason Webb du Département de Psychiatrie de l’Université de Yale : « En général, les personnes atteintes de psychose sont celles qui ont perdu contact avec la réalité, par hallucinations, délires ou fausses croyances, et il est remarquable que cette constellation de symptômes semble être corrélée à être gaucher ».

D’après cette étude, réalisée sur un échantillon de 107 personnes souffrant de schizophrénie, si les gauchers souffrent davantage de maladies psychiatriques, c’est parce qu’ils utilisent plus activement leur cerveau droit que les droitiers, et ce depuis leur plus jeune âge.

Directement associé aux émotions et à l’humeur, le cerveau droit est, d’après les scientifiques, au cœur de la plupart des troubles psychotiques, ce qui expliquerait cette tendance.

3. Les gauchers sont désavantagés en classe

5 raisons pour lesquelles les gauchers sont vraiment foutus pour la vie - sante-et-medecine, psychologie - Trouble psychique, théories, système immunitaire, société, science, religion, recherches, psychologie, personnalité, neurologie, nécessités, nature, habitudes, gauchers, gauchère, études, Espérance de vie humaine, environnement, émotions, écoles, cultures, comportement, Cliché, Biologie
Sunganga, Pixabay

Si nous n’avons pas forcément conscience que 90 % des élèves sont droitiers, les classes d’écoles en revanche semblent bien l’avoir compris, et pour cause : les pupitres sont tous légèrement penchés vers la droite.

Bien que cela arrange les droitiers, ce type de pupitres complique grandement la tâche pour les gauchers qui se voient alors forcés de se contorsionner toute la journée, sans parler des maux de dos et de cou que cela implique dès l’enfance.

Même constat pour les fournitures scolaires qui sont principalement destinées aux droitiers : lame du taille crayon, marges des cahiers à gauche, ciseaux, classeurs, souris d’ordinateur…

Fort heureusement, cette discrimination à l’école tend de plus en plus à s’effacer : aujourd’hui, de très nombreux commerces proposent des fournitures scolaires adaptées aux gauchers.

Cependant, elles restent légèrement plus couteuses que les autres et entretiennent donc, même inconsciemment, le cliché rétrograde selon lequel être gaucher est une tare, un « défaut » de la nature qui retentit directement sur leur apprentissage et les troubles qui s’y rapportent.

2. Les gauchers sont plus sensibles à la peur

5 raisons pour lesquelles les gauchers sont vraiment foutus pour la vie - sante-et-medecine, psychologie - Trouble psychique, théories, système immunitaire, société, science, religion, recherches, psychologie, personnalité, neurologie, nécessités, nature, habitudes, gauchers, gauchère, études, Espérance de vie humaine, environnement, émotions, écoles, cultures, comportement, Cliché, Biologie
Fred Romero, Flickr

Parce que les gauchers usent plus fréquemment leur cerveau droit (qui est, rappelons-le, responsable des émotions), ils ont tendance à être plus sensibles, notamment à la peur.

C’est la conclusion de l’étude menée par le Docteur Carolyn Choudhary de l’Université d’Edinburgh qui a prouvé que les gauchers étaient deux fois plus susceptibles de souffrir de syndromes de stress posttraumatique que les droitiers.

Pour arriver à ce constat, le Docteur Choudhary et son équipe de chercheurs ont demandé à des droitiers et des gauchers de regarder un extrait d’environ 7 minutes du célèbre, mais effrayant film « Le silence des agneaux » : alors que les descriptions des droitiers étaient fluides et détaillées, celles des gauchers en revanche étaient plus saccadées, moins claires et présentaient de réels symptômes de peur.

Par ailleurs, d’autres études ont prouvé que les gauchers étaient en général nettement plus sensibles que les droitiers. Parmi elles, celle de la Doctoresse en Psychologie Lynn Wright montre combien les gauchers sont plus affectés par leurs sentiments.

Sur un échantillon comprenant 100 personnes (gauchers et droitiers), l’enquête a révélé que la plupart des gauchers sont nettement plus axés sur les émotions, car des affirmations comme « La critique me blesse » ou « J’ai peur de faire des erreurs » sont beaucoup plus présentes chez eux que les droitiers.

1. Un grand nombre de cultures n’acceptent pas les gauchers

5 raisons pour lesquelles les gauchers sont vraiment foutus pour la vie - sante-et-medecine, psychologie - Trouble psychique, théories, système immunitaire, société, science, religion, recherches, psychologie, personnalité, neurologie, nécessités, nature, habitudes, gauchers, gauchère, études, Espérance de vie humaine, environnement, émotions, écoles, cultures, comportement, Cliché, Biologie
Wikipedia Commons

Aussi étrange cela puisse paraître, être gaucher était, il y a encore quelques années, considéré comme une tare voire une malédiction.

Aujourd’hui encore, certaines cultures refusent d’accepter l’idée qu’être gaucher est tout à fait normal.

C’est le cas de nombreux pays d’Afrique ou d’Extrême-Orient et encore dans quelques pays d’Europe, notamment où les traditions religieuses ancestrales sont encore très présentes : en effet, il faut savoir que dans certaines régions du monde, être gaucher est presque contre nature et il est mal vu de manger, boire, dire bonjour ou donner des cadeaux de la main gauche.

On retrouve également ce cliché dans le langage, sans même que nous nous apercevions : « être maladroit », « être gauche », « le droit chemin », « avoir deux pieds gauches », « bras droit »… tant d’expressions du quotidien qui insinue constamment que tout ce qui se réfère à la gauche est forcément mauvais ou mal fait.