5 idées banales qui ont fait de leurs propriétaires des millionnaires


5 idées banales qui ont fait de leurs propriétaires des millionnaires - insolite, economie - Two Men & a Truck, Tom’s of Maine, Spanx, Service (économie), Sara Blakely, restaurant, produits de soin, pompiers, Pompier, Pillow pets, oreillers, nourriture, maison, Jeu enfantin, Jennifer Telfer, Franchise (réseau commercial), Forbes (magazine), Firehouse Subs, FireHouse, famille, États-Unis, entreprise, enfant, Dollar américain, Dentifrice, Colgate-Palmolive, Chiffre d'affaires, camion, alimentation
Ulrichw, Pixabay

Il suffit parfois d’une idée un peu folle et de beaucoup de courage pour faire un pas vers la gloire. Cela, beaucoup de personnes ne le pensaient pas forcément avant de se retrouver à la tête de l’un des nombreux empires financiers qui existent de par le monde. C’est à se dire que devenir un millionnaire ressemble à un jeu d’enfant : ludique, mais très malin.

1. Pillow Pets

View this post on Instagram

Did you know Pillow Pets was invented and started by a woman, a mom at that?! Meet our Creator Jennifer! * * * * * * * * * #internationalwomensday #internationalwomensday2018 #momepreneur #momeprenuer #pillowpets #entrepreneur

A post shared by Pillow Pets® (@originalpillowpets) on

Les enfants sont connus pour sortir du lot avec des idées farfelues et originales. Mais dans ce cas, c’est une maman qui a eu une réflexion qui aujourd’hui arrive à lui valoir des millions. L’idée était simple, voire banale pour quelqu’un qui n’a pas connaissance des portes qu’elle a pu ouvrir une fois concrétisée.

Jennifer Telfer, la fondatrice de la marque Pillow Pets, a longuement réfléchi en observant ses enfants transformer leurs peluches en oreiller et cela dans le but de les avoir auprès d’eux pour plus longtemps encore. De là a fusé l’idée de créer les Pillow pets se traduisant en Oreillers-peluches, pour la plupart à l’image de petits animaux un peu trop mignons.

À partir de cet instant, Telfer n’arrivait plus à ralentir le rythme auquel leur succès, avec son mari, défilait. En 2003, ils ont commencé la commercialisation des Pillow Pets en créant leur propre entreprise, la CJ Products. Peu de temps après, ils se sont lancés dans la vente de leurs créations dans des petits kiosques saisonniers durant les fêtes de fin d’années et cela a connu un succès phénoménal : toutes les peluches étaient en rupture de stock.

En 2010, la compagnie valait 300 millions de dollars et ne cesse de s’expandre au plus grand bonheur des enfants, mais aussi, des propriétaires…

2. Firehouse Subs

Le Firehouse Subs est considérée comme étant l’une des chaînes de restauration les plus originales des États-Unis. En plus de ça, c’est l’une de celles qui connaissent un développement rapide et prospère. Crée en 1994, l’enseigne est désormais présente dans plus de 44 États et même en dehors, comme au Porto Rico.

L’idée était, encore une fois, très banale. Les deux frères Chris et Robin Sorensen partagent un point en commun avec une majorité de leur grande famille : deux siècles d’histoire dans la lutte contre les incendies. Autrement dit, ils étaient deux pompiers passionnés par leur métier et ont décidé de concrétiser cet amour en ouvrant une petite sandwicherie basée sur un concept original : les équipements de pompiers.

Au début, leurs moyens financiers ne suivaient pas la folle idée qu’ils comptaient poursuivre. C’est pour cela que Robin a emprunté la carte de crédit de ses beaux-parents et s’est lancé dans un projet ambitieux qui a bien payé.

Aujourd’hui, le Firehouse Subs est une franchise qui prolifère rapidement. En 2011, son chiffre d’affaires avoisinait les 300 millions de dollars.

3. Sara Blakely et Spanx

De nos jours, nous pouvons penser que tout a été vu et abordé concernant la lingerie féminine. Pourtant, il y a quelques années encore Sara Blakely a trouvé cruel le manque d’originalité dans ce monde qui peut pourtant se permettre quelques fantaisies…

Un soir et alors qu’elle venait de déchirer son collant pour la énième fois, la fondatrice de Spanx a vu germer une pensée dans son esprit. Elle s’est alors empressée d’investir ses 5000 dollars d’économies pour présenter son idée à des fabricants : créer des collants coupés au niveau des pieds.

Ce n’était rien d’autre qu’une cause perdue après tous les refus qu’elle s’est vue recevoir. Et pourtant, un seul confectionneur a décidé de lui laisser sa chance. À partir de l’an 2000, son prototype a été perfectionné et Spanxs’est même imposée devant des boutiques « haut de gamme » en réussissant à vendre 50 000 paires de son produit emblématique durant les trois premiers mois, et cela en utilisant l’arrière de son appartement comme dépôt et magasin.

En plein essor, la marque de Sara Blakely s’est diversifiée en matière de gammes de produits tout en gardant une qualité impeccable. En 2012, le célèbre magazine Forbes l’a intégré dans son classement des millionnaires de l’année en estimant sa fortune à 250 millions de dollars.

Aujourd’hui (2018), la fortune personnelle de Sara dépasse les 1 milliard de dollars.

4. Two Men & a Truck

Tout le monde est prêt à recevoir un minimum d’aide pendant un déménagement embrouillant et fatiguant. Jon et Brig Sorber ont bien saisi cette notion et de là est parti un concept intéressant qui vaut maintenant plusieurs millions de dollars.

Au début des années 80s, les deux frères ont commencé leur petite entreprise en effectuant des tâches occasionnelles à leur échelle. Leurs services consistaient à nettoyer l’extérieur des maisons de leurs clients : ordures ménagères, déchets de chantier et meubles encombrants.

Lorsque les deux frères ont quitté la maison familiale pour entreprendre leurs études supérieures, la mère, Mary Ellen Sheets, recevait encore des appels de personnes intéressées par le service de déménagement. La décision la plus importante de sa vie a alors été prise : recruter deux hommes et investir dans un camion à 350 dollars pour maintenir l’entreprise créée par ses fils. Plus tard, elle quitte son boulot pour se consacrer totalement à la société désormais appelée Two Men and a Truck pour Deux Hommes et un Camion.

Présente dans plus de 200 localités, l’entreprise est maintenant dirigée par Brig et Jon Sorber, respectivement PDG et Cadre exécutif et a compté 220 millions de dollars de bénéfices en 2011.

5. Tom’s of Maine

Lorsque Kate et Tom Chappel ont déménagé en 1968, ils n’espéraient rien d’autre qu’une vie sereine et comblée. Tout allait merveilleusement bien avant qu’ils ne commencent à trouver des difficultés en faisant leurs courses. A l’ère de l’industrialisation, tous les produits qu’ils affectionnaient étaient soit totalement synthétiques ou alors forcément transformés.

Très décidés à garder leur mode de vie, ils se sont engagés dans un projet certes effrayant pour leur modeste expérience, mais très cohérent avec ce qu’ils ont toujours prôné : le naturel et la qualité supérieure. Tom’s of Maine est alors née en 1970 pour proposer des shampoings, des produits de soin et de l’alimentation saine et non transformée.

Plus tard, le fameux dentifrice Tom’s of Maine a été mis sur le marché avant que la société ne devienne une importante filiale du groupe Colgate-Palmolive en 1999 pour un coût d’achat estimé à 100 millions de dollars.

Aujourd’hui, les Chappel se sont lancés dans la Rambler’s Way Farm, une entreprise spécialisée dans la confection de vêtements en laine.