Vingt-cinq ans sont passées depuis le tout premier lancement de la PlayStation qui ne s’est fait autre qu’au Japon, le 3 décembre 1994. Et même si les consoles qui ont suivi la toute première « conception » de Sony n’ont cessées de changer de structure, nous remarquons encore les symboles des manettes, créés par Teiyu Goto : le triangle, le carré, le rond et la croix.

Publicité

Bien que certaines choses demeurent toujours grâce à leur utilité ou valeur personnelle, d’autres en revanche gardent — parfois — le même nom, mais choisissent après tout le chemin du nouveau, du « plus » moderne.

À ce propos, une toute nouvelle console PlayStation viendrait peut-être bientôt virer la PS4 de son trône pour prendre sa place ; oui, cette PS4 qui se fait déjà vieille d’après les réactions du public.

Yusuhiro Ootori, le Directeur technique de Sony se serait rendu, tôt cette année, à l’Institut national de la propriété industrielle du Brésil pour y déposer un brevet Sony marquant un produit non annoncé, qui pourrait devenir le prochain représentant « qualité » de la société. Aout 2019, le brevet a été ajouté à la base de données de l’Office mondial de la propriété intellectuelle (WIPO).

Let’s Go Digital a dénoté que « la demande ne contient qu’une brève description du prototype et que celle-ci est classée « 14.02 » » tout comme la PS4. Il faut noter que c’est aussi Yusuhiro Ootori qui a enregistré la PlayStation 4, car il est responsable superviseur de la conception, de la production et des commandes des produits de jeu de Sony.

Les documents relatifs à la nouvelle technologie et à la PS4 de 2018 sont incroyablement identiques — ce qui veut dire qu’il pourrait très bien s’agir de la prochaine incarnation du produit populaire.

La forme du prototype serait assimilable à un « V », à savoir le chiffre romain qui indiquerait que nous sommes devant la PlayStation 5. Mais Sony ne dit rien et a choisi de rester à l’ombre, obligeant ses fans à attendre dans l’ignorance la plus complète (ou presque).

Publicité

En plus, « Il y a de grandes chances qu’ils soient en train de développer une console basée sur le Cloud, grâce à laquelle on ne pourra diffuser que des jeux en streaming et ne plus les lire via un disque », déclare une dénommée Ilse Jurrien avant d’ajouter : « Nous pouvons clairement remarquer des points de connexion placés les uns à côté des autres, à l’avant de l’appareil ».

« Juste au-dessus se trouve un bouton rond, sans doute le bouton d’alimentation. Nous remarquons aussi qu’il y a en dessous 5 trous avec une fente étroite et allongée dessous ».

Parce qu’une seule image est incluse, nous ne pouvons déterminer grand-chose, surtout que nous n’apprenons rien du contenu « écrit » du brevet.


Partagez l'article

>